25 = 7, chiffre clé chez les franc-maçons: Savez-pourquoi Ouattara et Hamed Bakayoko a choisi ce jour pour son investitures?

25 = 7, chiffre clé chez les franc-maçons: Savez-pourquoi Ouattara et Hamed Bakayoko a choisi ce jour pour son investitures?

Samedi 25 avril 2015, Hamed Bakayoko, le ministre de la Sécurité et de l’Intérieur du régime Ouattara, est devenu officiellement le “Grand Maître” de la Grande Loge de Côte d’Ivoire, une loge maçonnique affiliée à la Grande Loge Nationale de France [GNLF] à laquelle appartiennent plusieurs chefs d’Etats africains y compris Alassane Dramane Ouattara.

Plusieurs loges maçonniques existent en Côte-d’Ivoire, dont la plus influente demeure à ce jour la Grande Loge de Côte d’Ivoire. Quelques frères mécontents de la gestion «sectaire» de la GLCI l’ont quittée ces dernières années. L’un des plus célèbres parmi ceux-ci est l’avocat Louis Metan qui a fini par rejoindre l’obédience Prince Hall, née dans les milieux noirs aux Etats-Unis d’Amérique.

La GLCI que le ministre Bakayoko dirige dépuis le 25 avril 2015 compte environ 400 membres. Ceux-ci sont considérés comme des Mâcons d’obédience «régulière» par opposition à la branche dite «irrégulière» à laquelle appartient l’actuel Gouverneur du District d’Abidjan, Robert Beugré Mambé. Dans la pratique, les deux obédiences entretiennent des « relations fraternelles » sur un plan strictement informel.

Selon l’hebdomadaire français “La Lettre du Continent”, Hamed Bakayoko doit cette promotion à ses soutiens politiques et aux relations de son beau-père, Emmanuel Kouadio Tanoh (il est le père de Yolande Tanoh, l’épouse de Hamed Bakayoko). Cet ancien bâtonnier de l’ordre des avocats de Côte d’Ivoire exerce aujourd’hui comme conseiller auprès du conseil constitutionnel.

Le passage de témoin entre Hamed Bakyaoko et le doyen Magloire Koffi Clotaire, qui est poussé à la porte pour dit-on «être resté plus de 20 ans Grand Maitre de la GLCI en violation de toutes les règles maçonniques», a eu lieu le samedi 25 avril 2015, à la même date où son mentor Alassane Drame Ouattara se faisait investir candidat du RHDP aux élections présidentielles à venir. Pourquoi choisir la même date pour deux évènements aussi importants dans la vie de ces deux hommes? Les rencontres post-investitures ne sont-elles pas plus importantes qu’une rencontre d’organisation privée qu’est la GLCI? La réponse à ces questions se trouve dans l’explication de la signification de la date (25, équivalant au chiffre 7 = 2+5) pour les franc-maçons.

Petite historie du chiffre 7 dans l’univers maçonnique

Le chiffre 7 est un des chiffres les plus importants dans l’univers maçonnique. Il représente la perfection et est considéré comme un nombre magique. Selon le Tarot maçonnique, le 7 représent le chariot, car : la maîtresse est censée avoir acquis un certain degré de maîtrise d’elle-même comme Hercule après ses travaux, Ulysse après ses péripéties. La maîtresse a triomphé des tentations, des épreuves et des difficultés. Elle maîtrise les énergies.

Les secrets véritables de la maîtresse maçonne auraient été perdus par la mort du Maître Hiram.

La maîtrise implique une transformation totale et profonde du comportement. La maîtresse est morte au monde pour renaître dans toute sa splendeur. Elle est devenue la fille de la lumière. A ce moment là, la maîtresse est un ensemble parfait comme la rose aux 7 pétales qui évoque les 7 cieux, les 7 hiérarchies angéliques, tous ensembles parfaits.

7 indique donc le sens d’un changement après un cycle accompli et d’un renouvellement positif. En choisissant la date du 25, synonyme du chiffre 7, Hamed Bakayoko et les membres de la Grande Loge de Côte d’Ivoire ambitionnent de sacrifier au culte du cycle complet. En effet, 7 c’est la vie éternelle mais il faut passer par la nuit pour renaître (mort d’Hiram). Or le secret essentiel du Grade de Maître, c’est aspirer à la renaissance du Maître HIRAM en chacun des Maîtres.

Y a-t’il là une explication au drame survenu le jeudi 23 avril 2015 (seulement deux jours avant le grand évènement) sur l’axe Boundiali-Morondo-Kani (Nord de la Côte d’Ivoire), où un camion de 10 tonnes s’est renversé faisant 22 morts? C’est à vous de faire votre analyse et en tirer une conclusion.

Certains esprits retors soutiendront que nous avons faits de simples spéculations en nous arrêtant sur la date du 25 pour obtenir le chiffre 7 qui convient à notre analyse, alors que la date entière est le 25 avril 2015. Que non! Nous obetenons la même interprétation faite plus Haut en utilisant la date toute entière.

En effet, la date du 25 avril 2015 n’a pas été choisie de manière fortuite. Cette date est un composé de chiffres qui donne le chiffre 1, un autre de ces chiffres importants dans l’univers maçonnique.

25 avril 2015 équivaut à 25 + 04 + 2015, c’est à dire:

2 +5 = 7

0 + 4 = 4

20 + 15 = 2 + 5 = 8

7 + 4 + 8 = 19

19 = 1+ 9 = 10

10 =1 + 0 =1

Le chiffre 1, chez les franc-maçons, est le chiffre de l’unicité. L’être qui est né ou consacré sous ce chiffre est supposé l’être sous l’onction de la matière primordiale, le Dieu unique qui créa toute chose. Cet être devient donc “le Fils”. L’unicité avec le Dieu des franc-maçons est ressentie de manière profonde et fondamentale ce jour-là.

Le grade de Maître a des contraintes, nous apprend Jean Mallinger. «Le Maître agit. Le Maître est toujours en alerte, prêt à l’action». A quel genre d’action fait-il allusion?

Selon Jean Mallinger, la raison d’être des loges maçonniques c’est «la libération de l’humanité de son état d’indignité et de méchanceté, Le signe d’horreur le révèle. Le monde est rempli de haine, d’iniquités». Pour Mallinger, «le meurtre d’HIRAM en est l’affreuse image; il révolte notre conscience; il provoque notre juste courroux. On se réfugie alors dans le Temple des mystères, on s’écrie: « Ah! Seigneur, mon Dieu!» pour signifier qu’on appelle à soi toutes les puissances bénéfiques de la Nature, toutes les vertus de bonté humaine, tous les ressorts de la générosité, pour mettre fin au règne des ténèbres, qui égare et asservit les hommes».

Il suit que la prise de pouvoir de Hamed Bakyaoko comme Grand Maitre de la GLCI devra annoncer l’imminence d’une action spectaculaire, qui comme un baptême de feu, devra consister à «mettre fin au règne des ténèbres».

Il reste à savoir qui, selon le nouveau Grand Maitre de la GLCI, symbolise ce règne des ténèbres et quelle sera la nature de cette action spectaculaire.

Charles Yéo pour Eburnienews

____________________________________

Lire aussi:

1. “Les secrets des francs-maçons

2. “Paris, capitale maçonnique

About admin

One comment

  1. urgent

    je vous recommande de suivre l info sur islamic-intelligence.blogspot.fr

    cdlt

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*