70ème anniversaire du débarquement en Provence : ‘’L’Anango-plan’’ de Ouattara mis à nu | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France 70ème anniversaire du débarquement en Provence : ‘’L’Anango-plan’’ de Ouattara mis à nu
70ème anniversaire du débarquement en Provence : ‘’L’Anango-plan’’ de Ouattara mis à nu

70ème anniversaire du débarquement en Provence : ‘’L’Anango-plan’’ de Ouattara mis à nu

L’empressement d’Alassane Ouattara à se rendre en France pour la célébration du 70ème anniversaire du débarquement en Provence livre des secrets. Et son séjour prolongé alimente les conversations dans les cercles diplomatiques.

Qu’a bien voulu cacher Alassane Ouattara aux Ivoiriens ? La question, les Ivoiriens se la posent encore, surtout que le chef de l’Etat continue de ‘’prendre des vacances’’ sur les bords de la Seine, plusieurs jours après la célébration de cet évènement.

Maintenant que les Ivoiriens commençaient à s’habituer à la présence de leur président, qui ne se rendait plus en personne aux rencontres internationales où il était pressenti, voici que, pour une cérémonie presqu’inconnue des Ivoiriens, Alassane Ouattara s’est dépêché d’honorer l’invitation de son homologue Français, qui venait pourtant de le quitter quelques petites semaines seulement plus tôt.

Si c’était pour parler des affaires des deux Etats, commentent ses détracteurs, le séjour de François Hollande en terre ivoirienne aurait pu régler la question, surtout que le chef de l’Etat Français a débarqué sur les bords de la lagune Ebrié avec une pléthore d’hommes d’affaires de tous acabits, véritable objet de la visite.

Selon des indiscrétions proches des milieux diplomatiques, le séjour du chef de l’Etat en France serait plutôt lié à son état de santé. Instruit du grand bruit qu’a fait le communiqué de la présidence de la République relativement à son séjour médical suite à son opération de la sciatique, Alassane Ouattara ne voudrait plus faire de déclaration sur son état physique.

Qui, pour ceux d’entre les Ivoiriens qui le côtoient au quotidien, ne serait plus au mieux de sa forme. C’est, donc, pour répondre à un rendez-vous médical que le chef de l’Etat se serait rendu en France, faisant croire qu’il y allait pour l’évènement sus-cité.

Vrai ou faux, ou ‘’Anango-plan’’, comme le dit le langage usuel en Côte d’Ivoire, toujours est-il que tous les chefs d’Etats africains, habituellement prompts à la bombance en hexagone, devant ‘’le grand manitou’’, sont rentrés au bercail depuis la fin de la cérémonie commémorative. Sauf le président Ivoirien.

L. N.

Source : Le Monde d`Abidjan

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.