À l’épreuve de l’exercice légale des pouvoirs, l’Afrique de l’Ouest est en train de s’Abrutir à la face du monde

À l’épreuve de l’exercice légale des pouvoirs, l’Afrique de l’Ouest est en train de s’Abrutir à la face du monde

*- Chronique : « Président en Afrique ? C’est trop Doux !!! » En Afrique, singulièrement en côte d’ivoire, on a coutume de dire souvent qu’en quelque chose Malheur est bon. Oui, aujourd’hui, les ivoiriens dans leur ensemble, semblent connaitre la mère de toute les dictatures en Afrique et singulièrement en Afrique de l’Ouest. Elle est incontestablement la volonté des dirigeants Ouest Africains a s’incrusté au pouvoir d’état. Et cette volonté dictatoriale soumise à l’ARBITRAGE politique des organisations internationales étatiques sournoisement et insidieusement téléguidées par une mafia de despotes Africains, qui veulent s’éternisé au pouvoir d’état avec le soutien des grands usuriers internationaux, est la génitrice de toutes les dictatures en Afrique Noire et en Afrique de l’Ouest. Les Modifications des grands principes de souveraineté nationale absolue dans la constitution, par le biais de parlements Automates d’enregistrements, à la solde du pouvoir exécutif. Ou les élaborations souvent dans une procédure totalement viciée d’une nouvelle constitution, en méprisant le souverain primaire, qu’est le peuple « une Assemblée constituante qui lui est ressortissante » et imposé au vote référendaire du peuple souverain infantilisé, qui ne dispose de rien en tant que souverain absolu. Ce qui lui est demandé, c’est le vote « Oui ou Non » d’un texte qui exprime la volonté exclusive d’un dirigeant politique de l’état, pour obtenir des résultats toujours truqués. Tout y passe, pour arriver au déplombage du verrou de la limitation des mandats présidentiels, en revendiquant la non-rétroactivité des normes juridique. Ce principe de droit, inscrit au cœur du droit international coutumier « le droit des droits », ouvre dès lors la porte à de nouveaux mandats présidentiels en ignorant les anciens mandats. L’AFRIQUE DE L’OUEST EST MAL PARTIE.

Même la nouvelle génération considérée comme Olympienne politique, qui a fait rêver pas mal de peuple, tente cette Aventure ubuesque de potentat d’une autre époque, au mépris de l’Olympiade qui la sied. Ici la recherche éperdue, obstinée, de l’accaparement de la souveraineté populaire du peuple souverain, et de l’assujettissement institutionnel à leurs profits est manifeste. Et il s’exprime aussi souvent dans des intempestifs passages en forces électoraux, ou l’exclusion textuelle des opposants inscrits dans des normes juridiques spéciales de confiscations électorales, « aux élections présidentielles et aux législatives ». Donc des élections qui sont loin d’être le reflet de la volonté générale. Au terme de ce despotisme dictatoriale de confiscation de la souveraineté populaire du peuple souverain, et partant l’exercice autocratique et illégale du pouvoir d’état, une séparation se forme entre volonté de l’état, incarné par un pouvoir dictatorial, Usurpateur de la souveraineté populaire, mise au service de quelques-uns et la volonté générale de la totalité sociale, qui devrait avoir en vue le bien de tous. Dès lors, le pouvoir d’état dictatorial, vire à l’absolutisme et s’accapare le rôle du peuple souverain. Et le dictateur pseudo-président de la république et despote chef de l’état finit par se mettre au-dessus de la loi, qu’il impose seulement au peuple souverain pour le bénéfice des intérêts personnels. Dans cette dictatoriale séparation, la totalité sociale souveraine qu’est le peuple, est la grande victime de ce processus despotique qui détruit le socle sociétal, et qui conduit au désespoir sociétal, avec elle, l’idéal d’une société paisible et civilisée. L’AFRIQUE DE L’OUEST EST MAL PARTIE DANS LE CONCERT DES NATIONS CIVILISEE. Il est question d’y remédier après un juste diagnostic.

Ici, la politique de la limitation initiale ou l’illimitation initiale des mandats n’est pas le problème, peu importe l’option constitutionnelle initiale, c’est sa modification pour la rendre conforme à des intérêts personnels et a des ambitions claniques qui pose un sérieux problème de droit inaliénable du peuple a disposé de lui-même. Dès lors, pour les peuples Africains de l’Ouest le nécessaire arrêt impérieux de cette dynamique démoniaque, est devenu d’intérêt public réel, et d’ordre social. Pour que la politique, ce noble art qui conduit à l’exercice du pouvoir d’état qu’elle sous-tend cesse de Rimer avec l’hécatombe. Sinon, les Ouest-Africains risquent de faire le lit à la dictature, à la tyrannie, au despotisme, qui ne prospère que sur les ruines des sociétés humaines. Et qui malheureusement se propagent insidieusement par comparaison, par référence, et par imitation de voisinage en Afrique, surtout en l’Afrique de l’Ouest. Ou ils gouvernent, ou tout au moins gouvernent la côte d’ivoire sous un régime liberticide. L’AFRIQUE DE L’OUEST EST MAL PARTIE. D’où ici, en politique la pratique de l’exercice du pouvoir d’état, contredit la théorie des grands penseurs de la démocratie, d’Abraham Lincoln, « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple » à la Grèce athénienne de l’Antiquité, ce trouve ici pris a contre-pieds. L’AFRIQUE DE L’OUEST EST MAL PARTIE et tend vers une communauté gouverné par les principes des régimes politiques liberticides, totalitaires, autocratiques, « genre monarchisme absolu du Golf-Arabique », ou l’Empirisme obscurantiste prime sur la saine théorie qui a forgée les grands principes politico-démocratiques des nations civilisées de la société des nations du monde , qui a balisé l’exercice du noble art politique depuis 1920.

En Afrique, singulièrement en Afrique de l’Ouest, il est incontestable que, la  clownesque tentative la plus forte des dirigeants des pouvoirs Africains est indéniablement l’interdit constitutionnelle de faire plus de deux « 2 » Mandats présidentiels. Ici nous sommes en Afrique les lois sont fait pour inculquer le respect des forts aux plus faibles, donc les lois sont à sens unique, destinées et soumises à la malléabilité des détenteurs des pouvoirs d’états. Oui, l’Afrique, notre Afrique de l’Ouest, aux élections qui enfantent deux présidents concomitamment élus, chacun selon ses principes, point de respect des normes de régulations sociales prescrites et acceptées par tous au départ des élections. Avec l’unique solution d’y aller tranché le non-droit devenu une Affaire, a la CEDEAO et à l’UA. Ainsi l’heureux Aimé par la majorité Africaine du comité des despotes, l’apporte cette fois aux négociations nébuleuses. Oui, l’Affaire n’est plus une affaire électorale, ou la question est de savoir qui a gagné les élections dans le respect des normes juridiques de régulations sociales préétablies et acceptées par tous au départ des élections, ça devient une affaire politique, qui exige une solution politique, au mépris du droit. C’est ainsi que deux premiers ministres concomitamment en service peuvent gouverner un pays. C’est normal en Afrique ou on dit souvent que, « Trop de Viandes ne gâte pas la sauces », rester maitre de la cuisine est la règle.

Oui, Voyons ensemble les acceptions scientifiques de ces régimes liberticides et chaudronniers pour les droits, les libertés et la société commune, qui champignonnent en Afrique de l’Ouest pour s’en convaincre. *- La tyrannie est un régime politique, ou on appelle tyran tout homme politique qui, dans une cité, s’empare illégalement du pouvoir souvent de manière illégale ou par les armes et le conserve par la force de ses armes, au mépris de la souveraineté populaire. *- La dictature est un régime politique autoritaire, établi et maintenu par la violence, à  caractère exceptionnel et illégitime. Elle surgit souvent dans des crises sociales très graves, il s’agit en général d’un régime très personnel ; mais l’armée ou le parti peuvent servir de base à des dictatures institutionnelles. *- Le despote : le pouvoir despotique donne une marche de conduite à suivre, tel que le ferait un père envers ses enfants, « ma position ou rien, ce que j’ai dit ou rien, tu n’es pas avec Moi, tu es mon Ennemi ». Rousseau dans son Contrat Social, en disant que, « le tyran peut n’être pas despote, mais le despote est toujours tyran », illustre magnifiquement cette acception « dictateur, despote et tyran » tous est liés. Cette acception qui est aujourd’hui, les trois « 3 » étoiles du général Alassane Ouattara, chef de guerre fort de ses armes impies « fusils ». Et qui a la réputation notoire d’être intransigeant autour de la chose publique de l’état et dans l’ordre du public de la totalité sociale souveraine, « Fausses élections truquées, modification constitutionnelle unilatérale estampillée nouvelle constitution, Usurpation de la souveraineté populaire du peuple à volonté, a souhait dans le processus d’élection démocratique. Des élections avec moins de 15% de taux de participation pour se dire élu. Tout y est ».

L’AFRIQUE DES INTERFACES QUI SE DÉCLARENT REBELLES, POUR COUVRIR LE VRAI REBELLE. TOUT CELA AU MOMENT OU SON TOUT C’EST BOUCHE, Y N’A PAS 5 F DANS LUI… PITIÉ POUR LA CÔTE D’IVOIRE DE FÉLIX HOUPHOUET BOIGNY. Donc, ici, demandons humblement et de droit réel inscrit au cœur de la légitimité citoyenne, à Alpha Condé, a la recherche de Grade dans la discipline, de dire Bonjour à son Frère et Ami, General trois « 3 » étoiles, « dictateur, despote et tyran », Alassane Ouattara. « Soyez salué, la prosternation, n’est pas pour maintenant ». Puisque les peuples Africains y veillent et savent que les dictatures de par le monde naissent souvent avec la complicité d’une petite partie minoritaire des peuples. Oui, il est constant de par le monde que, les vraies dictatures pures et dures naissent la plupart des temps souvent avec la complicité d’une petite partie très minoritaire des peuples, et sous l’aval d’une démocratie de façade, d’élection a moins de 15%. Donc ses dictatures commencent toujours au nom du peuple souverain, détenteur ultime du pouvoir d’état, en lui jetant en pâture les attributs souverain et symboles du pouvoir étatique, orchestré par des brigades d’Acclamations intéressées, avant de les lui reprendre par des moyens et procédés irrationnels. « J’ai été élu, le peuple a parler, le pouvoir au peuple etc.. ». Il leur suffit ensuite de ne s’embarrasser d’aucuns scrupules pour s’y maintenir contre vents et marrées a ce pouvoir usurpé, qui appartient au peuple souverains martyrisé. Appuyer en cela par l’inculcation du culte aveugle de la personnalité et le panurgisme politique qui s’en suit et qui conduisent les peuples au chaos social sempiternel.

Parce que le culte de la personnalité ou le panurgisme politique, ne réfléchit pas, ne discerne pas, il se contente de sa nourriture, « la bouffe, rien que la bouffe. Vive la  Bouffe ! C’est notre tour de manger aussi, Hooo ! Jusqu’à ce que ça tourne à la malbouffe», ne réalisant même pas qu’on le confine ainsi dans une vie de vache, qui n’a besoin que de manger, afin de pouvoir crier  à la vue du maitre.. Hééé ! Djâh ! Présidents Africains ? C’est trop Doux !!! Les constitutions sont et seront toujours modifiées par la volonté des gouvernants, les élections ont été et seront toujours unilatérales monolithiques, les partis politiques de l’opposition ont été exclus des élections et ce sont absentées des élections par dégout, et ils vont être toujours exclus des élections et poussé à l’abstention électorale par dégout. Les dirigeants élus avec moins de 15 % de taux de participation électorale continueront. Ainsi va l’Afrique, notre Afrique de l’Ouest. En disant que l’Afrique Noire est Mal partie, René Dumont pensait si bien Avertir. Aujourd’hui, L’AFRIQUE DE L’OUEST TRÈS MAL PARTIE, EST ENTRAIN DE S’ABRUTIR A LA FACE DU MONDE MODERNE. « Encouragement Citoyen à l’Afrique, notre Afrique ». Que la nature protège l’Afrique des : Felix Houphouët Boigny, Nelson Rolihlahla Mandela, Kwame Nkrumah, Léopold Sédar Senghor, etc.  Continent une et indivisible, qui se doit de garantir droit, liberté, justice juridique et justice sociale pour ses filles et fils.

*- Une chronique de Lepetitfils Da Candy Leader de la Légitimité Citoyenne (en exil)

6 comments

  1. 670324 673344Good internet site. On your blogs very interest and i will tell a buddies. 918326

  2. 345316 100445I cannot thank you fully for the blogposts on your internet page. I know you placed plenty of time and effort into all of them and hope you know how considerably I appreciate it. I hope I will do precisely exactly the same for yet another individual at some point. Palm Beach Condos 842788

  3. 240050 807660This can indicate that a watch has spent some or all of its life in the tropics and was not serviced as regularly as it ought to have been. 928001

  4. 205260 876535I genuinely prize your function , Great post. 534434

  5. I’ve recently started a website, the info you offer on this website has helped me greatly. Thanks for all of your time & work.

  6. Hello! Quick question that’s totally off topic. Do you know how to make your site mobile friendly? My web site looks weird when browsing from my apple iphone. I’m trying to find a theme or plugin that might be able to fix this problem. If you have any recommendations, please share. Thank you!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.