Abel NAKI bientôt à Abidjan?

Abel NAKI bientôt à Abidjan?

Abel NAKI, le Président-fondateur du CRI-Panafricain bientôt à Abidjan. Le retour d’Abel Naki en Côte d’Ivoire se précise de plus en plus. Même si le principal intéressé garde le silence pour le moment, des proches nous révèlent que l’enfant de Gagnoa sera de retour sur la terre natale incessamment. 

Diplômé en Communication et Marketing Politique, il fut Directeur Adjoint de campagne du Président Laurent Gbagbo en France chargé de la communication. Initiateur du réseau mondial des facebookers pour Gbagbo, il est à ce jour Président-Fondateur du CRI-Panafricain, un mouvement politique international qui va rapidement connaitre son heure de gloire tant les Africains de la diaspora aspirait à crier leur ras-le-bol face à la souffrance des Africains. Arrêté plusieurs fois par la police française pour ses prises de position à travers les marches, rassemblements et sit-in, Abel Naki est aujourd’hui le porte-voix des sans voix. Il eut l’honneur d’être reçu par le Président Laurent Gbagbo dans sa cellule (prison de Scheveningen à la Haye) le 26 mars 2012. Après 3 années et demie de lutte acharnée dans les mobilisations de masse en France, en Europe et aux Etats-Unis, le leader de la galaxie patriotique de la diaspora et chef de mouvement politique, selon ses camarades de lutte, doit venir sur le sol ivoirien pour le retour définitif de la paix.

CONTEXTE :

Conscient des enjeux actuels d’un retour à une vie politique normale en Côte d’Ivoire, les partis politiques, les organisations de la société civile, confessionnelles et religieuses entreprennent des initiatives de rapprochement des positions, autrefois tranchées dans un environnement social en pleine convulsion. Cette nouvelle disposition des acteurs de la vie sociopolitique ne laisse aucune partie indifférente, vu les aménagements orchestrés dans l’agenda des différents états-majors. C’est donc dans cette perspective que le CRI-PANAFRICAIN, selon notre source, a décidé d’inscrire sa démarche pour jouer sa partition a cette étape ultime de la nouvelle santé socio politique qui présage, tout en gardant la quintessence de son combat qui reste absolument la participation à la vie démocratique en Côte d’Ivoire, pour une vraie réconciliation entre les Ivoiriens.

LES RAISONS :

Mué en mouvement politique depuis la date officielle du 19 janvier 2013 à Bordeaux en France, le CRI-PANAFRICAIN, à en croire nos interlocuteurs, en plus de ses activités en Europe et aux Etats-Unis veut regagner le terrain politique ivoirien pour jouer sa partition dans les efforts entrepris par les uns et les autres pour ramener la paix sociale. L’opportunité trouve tout son sens dans la nouvelle vision stratégique qui anime les hommes et les femmes membres et sympathisants du CRI-PANAFRICAIN, tous Ivoiriens convaincus que le moment est venu d’assumer leur devoir citoyen pour la défense des libertés démocratiques sur le territoire ivoirien. Après avoir mobilisé l’Europe et les Etats-Unis, il est maintenant temps pour lui, ont admis les résistants ivoiriens et africains de la diaspora, de se faire connaitre au peuple ivoirien qui depuis ce temps l’avait observé de loin sur les médias et réseaux sociaux. L’heure de la discussion franche avec les autorités ivoirienne a sonné. Cette discussion qui mettra en son centre la libération des prisonniers politiques, le retour des exilés et la restitution des terres et biens matériels des ayants droit.

abel monde bannière Abel NAKI bientôt à Abidjan?

Le président-fondateur du CRI-Panafricain Abel NAKI viendra, indique notre source, en terre ivoirienne pour prendre une part active au processus de rapprochement, de décrispation et de réconciliation caractérisé par le dialogue inter-ivoirien. Il fera le bilan des trois années et demie d’actions menées en faveur de la libération du président Laurent Gbagbo, de Simone Gbagbo et du retour à la normalisation de la vie politique nationale. Il sensibilisera aussi la presse locale sur les initiatives du CRI-PANAFRICAIN dans le processus de réconciliation nationale. Concernant la date exacte de son arrivée, quelques indiscrétions au sein de son organisation politique nous ont parlé des semaines à venir.

Mais, tout reste encore sous le sceau du secret car les représentants du CRI-Panafricain, avec à leur tête M. Parfait Coulibaly qui ont en charge l’organisation de son séjour en Côte d’Ivoire, nous ont laissé entendre qu’il y a encore quelques détails à régler. Le président Abel NAKI aura enfin, selon nos interlocuteurs, dans son agenda l’organisation d’un grand meeting du CRI-PANAFRICAIN pour sensibiliser la jeunesse ivoirienne afin de prendre ses responsabilités. Il initiera aussi une tournée de rencontres et d’échanges avec les autorités du pays, les chefs religieux, coutumiers, les organisations de jeunesses, de femmes, et certains chefs de partis politiques.

Info : Kouassi Félix à Paris J.L.

Source: mediasplus.net

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE