Abengourou: Les cours perturbés, hier lundi, dans les établissements

Abengourou: Les cours perturbés, hier lundi, dans les établissements

Des élèves devisant en petits groupes dans les rues et qui retournent à la maison. Encore une fois, les cours ont été perturbés ce lundi 24 avril 2017, dans les lycées et collèges d’Abengourou. Dans la ville d’Agnibilékrou où nous avons joint une source sur place, le constat est le même.

Il n’y a pas eu cours à l’Éducation nationale dans l’Indénié-Djuablin. Cette fois, ce sont les enseignants qui sont à la base de ce débrayage. Au lycée moderne de la capitale de l’Indénié où nous nous sommes rendus peu après 8 heures, la note affichée à la salle des professeurs situe tout le monde sur les motifs de ce mouvement d’humeur.

Paiement du stock des arriérés, retrait de la contribution nationale, retrait de l’impôt sur les traitements de salaires (Its), paiement des 500 000 Fcfa par enseignant contractuel au titre du reliquat de leurs émoluments non perçus en janvier 2014, intégration des 91 ex-contractuels retirés de la liste… Ce sont, entre autres, les revendications des grévistes qui, dans un premier temps, entendent engager leur mouvement du 24 au 28 avril 2017. Non loin de l’établissement, les forces de l’ordre qui se sont déployés, veillent au grain pour éviter tout débordement. Au moment de notre passage, aucun heurt n’avait été signalé.

A en croire les professeurs grévistes approchés, ce mouvement est reconductible, conformément aux recommandations de l’assemblé générale de la coalition de leurs syndicats tenue le 12 avril dernier.

Au lycée moderne d’Abengourou, Lébé Babo, le proviseur de l’établissement, a, pour sa part, appelé les syndicats non signataires du mouvement, à dispenser les cours.

Zéphirin NANGO
Correspondant régional

Source: Fraternité Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*