Abou Drahamane Sangaré appelle les Ivoirien à s’abstenir de prendre part aux élections locales | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Abou Drahamane Sangaré appelle les Ivoirien à s'abstenir de prendre part aux élections locales

Abou Drahamane Sangaré appelle les Ivoirien à s’abstenir de prendre part aux élections locales

A quelques jours de la tenue des élections régionales et municipales programmées pour le samedi 13 octobre 2018 prochain, Abou Drahamane Sangaré, le président par intérim du Front Populaire ivoirien (FPI) a animé un point de presse ce mercredi 10 octobre 2018 pour donné la position définitive de son parti sur ces élections.

Monsieur Abou Drahamane Sangaré a repété devant la presse la position de son parti selon laquelle la CEI est disqualifiée pour organiser les prochaines consultations locales dans le pays. C’est pour cette raison, précise-t-il que le «FPI a appelé le chef de l’État à se ressaisir en remportant les élections locales». «Malheureusement notre appel est resté sans réponse. Le FPI en réclamant une CEI conforme au jeu démocratique a mis en avant les intérêts des Ivoiriens», a regretté monsieur Sangaré.

Estimant que le non report des élections locales conduira la Côte d’Ivoire dans une nouvelle crise, le président par intérim du FPI a annoncé que «le FPI n’a pas d’autre choix que de se tenir éloigné de ces élections qu’organise le chef de l’État». Selon Abou Drahamane Sangaréle FPI demande également à l’ensemble de ses partisans de s’abstenir de prendre part à ces élections locales». Face à la floraison de candidats qui utilisent malicieusement les images de responsables du FPI sur leurs affiches de campagnes le président Sangaré a précisé à l’assistance que le FPI ne soutient aucun candidat et ne parrainne aucune candidature. Il a par ailleurs fait remarquer que «le FPI ne reconnaîtra pas les résultats des élections locales d’octobre prochain et invite les ivoiriens à ne pas reconnaître ces résultats».

«L’heure du rassemblement a sonné, le pays nous appelle», a conclu le président par intérim du FPI.

Côte d’Ivoire Quand le RDR prépare sa guerre civile sous couvert d’élections locales 01 Abou Drahamane Sangaré appelle les Ivoirien à sabstenir de prendre part aux élections locales

Côte d’Ivoire Quand le RDR prépare sa guerre civile sous couvert d’élections locales 02 Abou Drahamane Sangaré appelle les Ivoirien à sabstenir de prendre part aux élections locales

Côte d’Ivoire Quand le RDR prépare sa guerre civile sous couvert d’élections locales 03 Abou Drahamane Sangaré appelle les Ivoirien à sabstenir de prendre part aux élections locales

Côte d’Ivoire Quand le RDR prépare sa guerre civile sous couvert d’élections locales 04 Abou Drahamane Sangaré appelle les Ivoirien à sabstenir de prendre part aux élections locales

Côte d’Ivoire Quand le RDR prépare sa guerre civile sous couvert d’élections locales 05 Abou Drahamane Sangaré appelle les Ivoirien à sabstenir de prendre part aux élections locales

Pour ce point de presse, il faut préciser que outre la présence de monsieur Hubert Oulaye, le président du Comité de Contrôle du FPI, le président Abou Drahamane Sangaré avait à ses côtés madame Simone Ehivet Gbagbo.

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.