Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes»

Comme les années passées, les militants du Front Populaire Ivoirien (FPI) ont organisé une cérémonie officielle pour présenter les vœux de nouvel an au président de leur parti. Cette année, Sangaré Abou Drahamane, le président par intérim du FPI a reçu ce samedi 21 janvier 2017, en fin de matinée au, les Vœux de Nouvel An 2017.

Prenant la parole au nom des militants FPI, Professeur Hilaire Bohui a précisé que les militants voulaient surtour réaffirmer à la face du monde «que depuis le Congrès historique de Mama en 2015, le Président Sangaré est, sur le terrain, le seul chef en exercice du Front Populaire Ivoirien».

Pour monsieur Hilaire Bohui, réaffimer cela «ne procède pas d’une rhétorique de bellicisme contre-productif». Il s’agit plutôt, soutient-il, «d’administrer la preuve d’une fidélité à soi et à ses convictions, en toute conséquence et logique, dans la défense et la promotion d’une vision politique et d’un projet de société qu’incarne le Front Populaire Ivoirien, depuis toujours». Concernant l’adhésion des militants du FPI et du peuple ivoirien au leadership du président Sangaré, Hilaire Bohui a fait le constat que «l’année 2016 aura été une année de la confirmation de la complicité productive entre les populations et le Front Populaire Ivoirien sous la direction avisée du camarade Président Sangaré Abou Drahamane». «S’il fallait n’en donner qu’une seule preuve, l’indigence récurrente des taux de participation aux différents scrutins organisés en 2016 serait assurément cette preuve-là», a-t-il conclu.

A la suit du porte-parole des militants du FPI, le professeur Ouégnin Georges-Armand, ex-membre du Gouvernement du Président Laurent Gbagbo, a pris la parole pour exprimer son souhait que 2017 soit l’année de la paix et de la réconciliation nationale. Pour que cette réconciliation vraie de tous les fils et filles de ce magnifique pays advienne, le professeur Ouégnin Georges-Armand souhaiterait que 2017 soit l’année de la libération du Président Laurent Gbagbo et de tous les détenus politiques, ainsi que du retour, dans leur pays, de nos frères et sœurs exilés.

Répondant aux militants du FPI qui veulent voir l’imposture du camp Affi prendre fin, le président Abou Drahamane Sangaré a d’abord explique que Alassane Ouattara a «exproprié le FPI de son logo pour le remettre en des mains plus dociles afin de décrédibiliser le FPI et le Président Laurent Gbagbo. En faisant croire en effet que le candidat du parti du Président Laurent Gbagbo a obtenu 3 élus sur 187 candidats présentés aux législatives de 2016, alors que ces candidats ont fait campagne avec le logo du FPI, avec le nom du Président Laurent Gbagbo, avec son effigie sur des uniformes, ont affirmé que l’objectif de leur participation aux différentes élections était d’accélérer la libération du Président Laurent Gbagbo, Monsieur Ouattara pense ainsi convaincre l’opinion surtout internationale que le Président Laurent Gbagbo n’a plus d’audience en Côte d’Ivoire et que les Ivoiriens ont tourné sa page». Or, poursuit-il, Alassane Ouattara Monsieur «connaît la réalité du terrain politique. Il sait la capacité de mobilisation du Président Laurent Gbagbo et du FPI». Et le terrain a montré à monsieur Ouattara que «le logo ne commande pas le terrain. Le logo ne confère pas la légitimité. Le logo ne crée pas la confiance du peuple. Le logo ne donne pas la crédibilité. Seules l’implantation et la maîtrise du terrain engendrent la confiance du peuple et donnent de l’audience».

Pour autant, le président Sangaré a promis aux militants que tout est mis en place pour récupérer le logo du FPI.

«Militantes, Militants, le logo est notre identité. Il est notre sang et notre chair. Il est le sang et la chair de tous ceux qui sont tombés pour la démocratie, de tous ceux qui ont cru et continuent de croire en notre combat. La procédure pour la libération du logo est en bonne voie. Non seulement nous récupérerons le logo mais une action judiciaire internationale sera engagée contre tous ceux qui utilisent frauduleusement le logo», a rassuré le président intérimaire du FPI.

Ci-dessous l’intégralité du discours du président Abou Drahamane Sangaré

Le message de Abou Drahamane Sangaré 1 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 2 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 3 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 4 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 5 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 6 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 7 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 8 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 9 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 10 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 11 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes»

Le message de Abou Drahamane Sangaré 12 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 13 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 14 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 15 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 16 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 17 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 18 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes» Le message de Abou Drahamane Sangaré 19 Abou Drahamane Sangaré: «Nos candidats piaffent d’impatience d’en découdre avec le pouvoir en place dans le cadre d’élections justes et transparentes»

Téléchargez la suite ici

Eburnienews.net

 

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE