Aboutou Koffi: Premier naturothérapeute ivoirien à être installé dans un CHU par l’Etat de Côte d’Ivoire

Aboutou Koffi: Premier naturothérapeute ivoirien à être installé dans un CHU par l’Etat de Côte d’Ivoire

Originaire de Bocanda, dans le centre de la Cote d’ivoire, Aboutou Koffi est incontestablement l’un des brillants potiers de carrière à avoir représenté à maintes reprises la Côte d’ Ivoire culturellement. Reconverti en tradi-praticien, c’est un monsieur amoureux du travail  que  nous avons rencontré à son cabinet, sis à Grand Bassam, en pleine consultation de ses patients. Toujours avec la même ferveur malgré l’âge, Aboutou Koffi  nous parle de son argile,  cette matière miracle qui apporte la guérison à tant de personnes.

GAMAKONEWS: Bonjour monsieur Aboutou Koffi. Qui est Aboutou Koffi ?

ABOUTOU KOFFI : Je suis Aboutou Koffi. Je suis potier de carrière. Je suis né d’abord potier parce que mes grandes mères faisaient la poterie. Et puis en classe de Seconde je présente un concours pour entrer dans une école de céramique. J’y entre major et j’en ressors major. Avec ce titre de major j’ai demandé à l’Etat de Côte d’Ivoire de m’installer. J’ai créé la première coopérative artisanale de Côte d’Ivoire. C’est le Centre Céramique de Grand Bassam qui existe depuis toujours. Je l’ai dirigé pendant trois ans et je suis venu m’installer. Pour moi la coopérative devait être un tremplin pour extérioriser tout ce que j’avais appris. Je suis venu créer Aboutou Poterie. C’est dans l’exercice de cette fonction que j’ai composé cette argile qui guérit. Je suis aujourd’hui naturothérapeute ou singulièrement argilo thérapeute de par mon métier de potier. Donc je suis issu de la poterie pour être argilo thérapeute aujourd’hui.

GAMAKONEWS: Comment est ce que le passage de la poterie à la médecine traditionnelle se fait ?

ABOUTOU Koffi : Un jour je m’intoxique en collant une poterie. Alors l’intoxication a fait que le médecin ne m’a pas reconnu parce qu’en vingt minutes j’étais devenu gros. Alors le médecin a dit que j’avais reçu un produit dangereux. Si l’inhalation se produisait au niveau du cœur ou des poumons je mourrais sur le champ. Et à la maison la voix qui m’enseigne depuis toujours me dit : « prends de cette argile et faits un bain d’argile et il faut en boire ». Je le fait sur trois jours et je suis guérit. Dieu m’a donné cette capacité de pouvoir composé de l’argile et cette argile s’est avéré thérapeutique. Scientifiquement ça ne s’explique pas .Et si c’est ça le mysticisme, alors je le suis. Je n’ai pas pensé cette argile encore moins imaginer.Ca m’a été donné par la voix qui me parle. Voici la différence entre ce que je pratique et ce que les autres pratiquent. Les autres pratiquent une technique ancienne. C’est pour cela qu’on les appelle tradipraticiens. C’est une technique de nos parents. Les parents ont fait des compositions de feuilles, des décoctions pour te laver et en boire. Moi j’ai fait une composition d’argile que j’ai inventée. Cette composition s’avère thérapeutique. Il n’ya cependant rien de mystérieux en cela. S’il ya mystère, c’est le don que Dieu m’a fait de guérir par l’argile .Et ca je n’y peux rien .Chacun a un don.

GAMAKONEWS: Pourtant certains vous traitent de mystique

ABOUTOU KOFFI : Chacun a un don. Certains ont le don d’enseigner. D’autres ont le don de chanter. Amédé Pierre par exemple ne chantait pas ; c’était un parolier. Car quand il chante, il ne répète pas un mot. Maintenant si j’ai le don de guérir et qu’on me traite de mystique ; je dis oui. Ce que je fais je ne l’ai pas inventé.je l’ai reçu de Dieu. Moi je ne cherche pas à mystifier ce que j’ai composé dans la mesure où je ne suis pas allé en laboratoire. Non ce n’est pas mystique. Tout argile que je prends dans ma main comme j’en ai le don de l’utiliser je vous guéris. Alors si je vais en France sans l’argile de Côte d’Ivoire je suis sûr de pouvoir vous guérir.

GAMAKONEWS: Vous guérissez uniquement à base d’argile ? C’est quoi l’argile ?

ABOUTOU KOFFI : L’argile c’est de la terre. Cette terre c’est parce qu’il y en a dans le sol que les plantes peuvent pousser. Quand c’est uniquement du sable l’eau ne peut pas rester à une certaine distance pour que les racines tirent leurs substances. Donc l’argile a fait qu’il ya eu la végétation. Tout ce qu’il ya comme vertu dans les plantes se trouvent dans l’argile. Voilà la grande différence. Ceux qui soignent avec les plantes trouvent que j’ai mis quelques choses dans l’argile que j’utilise. Alors que c’est plutôt l’argile qui a mis quelque chose dans les plantes. On peut donc soigner avec l’argile et l’argile peut soigner tout. Je dis bien tout. Ayez l’épileptie, la colopathie ; avec l’argile je vous guéris.

GAMAKONEWS : Votre argile, est ce la même qu’on retrouve à tous les coins de rue ?

ABOUTOU KOFFI : Hélas non ! L’argile qu’on trouve à tous les coins de rue, le plus souvent ce n’est pas de la bonne argile. Cette argile est une argile quelconque. L’argile qu’on trouve dehors est une argile carbonisée, calcinée que les gens vont bouillir et teinter avec du colorant vert .Le colorant qui est un produit chimique peut vous intoxiquer. C’est pourquoi, je dis qu’il faut faire attention avec toutes les argiles que vous avez sur le marché. Dans la rue, il peut avoir la bonne argile .De grâce, il ne faut pas faire de l’auto médication parce qu’on s’expose aux maladies. Même quand ce sont des médicaments pharmaceutiques qui se trouvent dans la rue, il ya quelque chose qui cloche. Donc faisons très attention quand il faut prendre de l’argile, c’est seulement le Centre Aboutou.

GAMAKONEWS: Qu’est ce qui fait la particularité de votre argile ?

ABOUTOU KOFFI : Notre argile est une argile composée. Elle est ni grasse ni maigre. C’est une argile qui est reminéralisante. C’est-à-dire que si vous avez perdu beaucoup de minéraux dans votre organisme pour créer la maladie, cette argile va vous aider à reconstituer ce que vous avez perdu. Si vous avez une carence cette argile vous reconstitue. Si vous avez un excès, cette argile va diminuer l’excès. Et je n’en ai aucune explication à cette façon de faire.

GAMAKONEWS: Vous affirmez de façon mordicus que l’alimentation peut être à la base de toutes les maladies ?

ABOUTOU KOFFI : Je ne dis même pas peut être à l’ origine. Mais, je dis l’alimentation est à l’ origine des maladies que nous contractons. Je prends un exemple tout simple. Si vous prenez le miel et le lait, quand vous les mélangez il ya une réaction. Et la réaction se fait en vous. Vous êtes allergique aux fruits de mer par exemple. Quand vous manger une sauce ou il ya des écrevisses et des crabes vous allez être malade. C’est tout ce que le corps ne conçoit pas qui doit être rejeté, qu’on appelle la maladie. Sinon quand un corps accepte un aliment cela ne vous rend pas malade.

GAMAKONEWS: Vous affirmez donc que l’argile soigne toutes les pathologies ?

ABOUTOU KOFFI : L’argile, je le dit et le répète soigne toutes les pathologies.

GAMAKONEWS: Même le SIDA ?

ABOUTOU KOFFI : Le SIDA est une diminution de votre défense jusqu’à ce que vous n’ayez plus de défense dans votre corps. Donc ce n’est pas une maladie en soit. Quand vous avez le SIDA, dès que vous inhalez un microbe ; le microbe de la tuberculose par exemple, vous contractez la tuberculose. La tuberculose s’installe dans votre organisme. Je vous soigne alors de la tuberculose et non du SIDA. Quand votre défense se reconstitue, vous êtes guéri de votre SIDA tout simplement.

GAMAKONEWS: Vous êtes le premier naturothérapeute que l’Etat de Côte d’ivoire a décidé d’installer dans un Centre Hospitalier et Universitaire (C.H.U.). Comment est-ce que vous en êtes arrivé là ?

ABOUTOU KOFFI : Parce que je l’ai demandé. J’ai dit à mon Directeur que je veux qu’on m’installe au CHU. Il a douté .Il a même dit : « je ne sais pas si on va nous l’accordé ». J’ai insisté pour qu’on fasse une demande écrite. J’ai alors écrit ma demande et je l’ai remise à mon Directeur qui l’a transposé sur un papier en-tête du programme.

GAMAKONEWS: Pendant ce temps ils sont nombreux qui font la demande. Or vous êtes le seul à qui l’Etat donne une autorisation !

ABOUTOU KOFFI : Je ne sais pas s’il ya quelqu’un qui a déjà fait la demande. Si quelqu’un l’avait demandé et qu’il travaillait correctement, je suis sûr qu’on le lui aurait accordé. Je n’ai fait quoi que ce soit pour qu’on puisse me l’accorder. Mais je travaille déjà avec des médecins modernes. Donc je ne cache rien. Alors, quand je demande au ministère de la santé et au CHU de Treichville ya pas de raisons qu’on ne me l’accorde pas, surtout que je travaille avec des médecins modernes. Je crois que c’est parce que les autres n’ont pas trouvé nécessaire de travailler avec la médecine moderne. Si éventuellement ils ont écrit et qu’ils ont été refusé c’est parce qu’ils n’ont pas collaboré au préalable. Comme j’ai collaboré depuis toujours, je crois que c’est ce qui a milité en ma faveur pour qu’on m’accepte au CHU de Treichville.

GAMAKONEWS: Vous considéré votre intégration au CHU de Treichville comme une victoire pour le naturothérapeute que vous êtes ou bien plus encore ?

ABOUTOU KOFFI : Ce n’est même pas une victoire. C’est une consécration. La victoire c’est trop simple. C’est une consécration. Depuis toujours l’OMS dit que 80% de la population du monde a recours à la médecine traditionnelle. C’est donc incongru de ne pas avoir recours à la médecine traditionnelle dans le système sanitaire. Regardez la chine qui culturellement et en terme de population est le plus grand pays. En chine il y a des médecins traditionnels. Ils sont mêmes en Côte d’Ivoire. Pourquoi la médecine traditionnelle ne prendrait pas sa place puisqu’on soigne 80% de la population du monde. Ca veut dire que les 20% sont soignés par la médecine moderne. Alors les 80 %, qui les prend en charge ? Donc il est nécessaire d’aller au CHU pour aider toute la population. Nous allons au secours du système sanitaire de Côte d’Ivoire. Oui, c’est notre devoir. C’est donc une consécration et non une victoire. Mieux c’est une consécration de la médecine traditionnelle et non ABOUTOU.

GAMAKONEWS: Merci Aboutou Koffi pour cette interview.

ABOUTOU KOFFI : C’est plutôt moi qui vous remercie de m’avoir donné une fois de plus l’occasion d’expliquer les choses.

Interview réalisée le 3 avril 2013, au Centre d’Argilo thérapie Aboutou de Grand- Bassam (Côte d’Ivoire)

Source: GAMAKONEWS

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE