Accidents mortels récurrents à Bingerville: Que Marie Mère de le Charité chrétienne Vienne exorciser le carrefour « Kessé» !

Accidents mortels récurrents à Bingerville: Que Marie Mère de le Charité chrétienne Vienne exorciser le carrefour « Kessé» !

La réflexion d’un laïc catholique du diocèse d’Abidjan

Depuis quelques semaines, les nouvelles qui nous parviennent de Bingerville ne sont pas du tout reluisantes. Les populations de cette banlieue d’Abidjan s’interrogent sur la fréquence des accidents mortels qui ont lieu presque toujours au même endroit : le carrefour de la Cité « Késsé », un nouveau quartier situé à la sortie de la ville.

A titre d’exemple, dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 février, une religieuse de la Congrégation Notre Dame de la Paix est décédée sur la route de Bingerville, suite à un grave accident de circulation, le lundi 15 février un gros camion perdant le contrôle à cause du mauvais dépassement effectué par un mini-car « gbaka » , est entré dans une boulangerie située non loin du carrefour Késsé, tuant de pauvres innocents dont un monsieur sortant de la boulangerie pour rejoindre son véhicule. Les exemples sont légions.

Devant ce constat déconcertant et les différents témoignages concordants recueillis auprès de certaines connaissances vivant à Bingerville, nous avons décidé de lancer un vibrant appel aux autorités compétentes (civiles et spirituelles), afin que des décisions courageuses et prophétiques soient prises pour préserver la vie des populations .Même si ce problème est d’ordre spirituel, et vous comprendrez pourquoi , il ne faut pas oublier l’aspect physique et humain, car nous avons aussi notre part de responsabilité. Saint Augustin dit que  Dieu qui nous a crée sans nous, ne peut pas nous sauver sans nous.

Ce qui veut dire que l’homme lui-même a sa part de responsabilité à prendre et ne doit aucunement se dérober en comptant aveuglement sur Dieu. L’homme compte sur Dieu, mais Dieu aussi compte sur l’homme. Nos prières ne changeront pas cette situation si des décisions concrètes ne sont pas prises par les autorités civiles de Bingerville.

Justement en ce qui concerne les autorités civiles, plus particulièrement le maire de la Commune de Bingerville, nous lui demandons d’interdire formellement la circulation des camions de sable dans sa commune ou au moins de veiller à discipliner les chauffeurs de ces gros engins qui n’ont pas du tout bonne presse dans la cité. Que le maire de Bingerville, qui est à ce qu’on nous a rapporté chrétien catholique, interpelle aussi vivement les chauffeurs des mini-cars appelés communément « gbaka » qui sont pour la plupart des jeunes inconscients, indisciplinés voire drogués jusqu’aux os (selon des informations concordantes reçues).

Il nous revient que la plupart des accidents à Bingerville sont causés par l’indiscipline des chauffeurs de « gbaka » et de camions de sable, qui roulent souvent à grande vitesse ou font des dépassements au mépris des règles élémentaires de conduite. Que le maire de Bingerville prenne ses responsabilités en assainissant ce milieu !

Pour ce qui est du volet spirituel (le volet le plus important) nous voulons interpeller les premiers responsables des paroisses implantées sur le territoire de Bingerville : Saint Augustin, Saint Marcel d’Akouai Santai, Christ-Roi de la Cité Késsé et même pourquoi pas Sainte Anne d’Adjamé-Bingerville, afin qu’ils se concertent pour mener de façon commune une action prophétique.

Certains responsables de groupes de prière à Bingerville, nous ont en effet rapporté des informations que nous rendons publiques aujourd’hui à cause de la gravité de la situation. Ces informations concordantes ont été communiquées à des responsables d’église, mais qu’en ont-ils fait ? Grande question !

Au cours de différentes prières, plusieurs groupes de prière catholique de la ville ont reçu que la plupart des accidents survenant sur la route de Bingerville, sont causés par une entité spirituelle          (génie ou esprit maléfique) dont le « quartier général » serait dans le secteur du carrefour « Késsé ».Dans plusieurs visions, c’est un très gros serpent noir traversant la route , qui a été perçu dans ce secteur. Les minutes qui précèdent ou viennent après cette traversée, sont marquées par des accidents mortels souvent inexpliqués. Le Seigneur a donc à maintes reprises demandé que l’on prie pour cette zone de Bingerville. Des prières ont été souvent organisées dans des groupes, et sur de longues périodes l’on a constaté que les accidents mortels se faisaient rares. Cependant, le constat est que le problème demeure. Il faut un traitement de choc ! Un exorcisme des lieux s’impose !

Même si tous ne partagent pas cet avis, nous pensons qu’une des solutions les plus efficaces est de permettre que le  Carrefour « Késsé » de Bingerville soit exorcisé par Marie Mère de la Charité Chrétienne.

Notre point de vue est fondé, justifié et objectif .Nous avons reçu plusieurs témoignages édifiants, suite au passage de Marie Mère de la Charité Chrétienne dans certains villes du pays. A Jacqueville, par exemple, le passage de la Vierge a permis de neutraliser une entité spirituelle qui logeait dans un arbre et provoquait des accidents de circulation inexpliqués.

Après le passage de Marie Mère de la Charité Chrétienne, l’arbre a été déraciné brutalement contre toute attente, par un Vent Mystérieux, suscitant la surprise générale, mais aussi la joie des populations locales. A Tabagne également le passage de Marie Mère de la Charité Chrétienne a permis de mettre hors d’état de nuire un esprit maléfique, qui avait élu domicile dans un arbre avant les indépendances, et qui causait toutes sortes de maux dans la région.

Nous ne pouvons omettre le passage de Marie Mère de la Charité Chrétienne à Sassandra où des entités présentes dans la mer ont été neutralisées ? Ce ne sont pas des contes et légendes mais des faits réels que l’on peut vérifier. Des prêtres de Jésus-Christ présents sur les lieux peuvent en témoigner. Certains évêques peuvent aussi parler des bienfaits du passage de Marie Mère de la Charité Chrétienne dans leur diocèse.

Ces quelques exemples parmi tant d’autres devraient interpeller les responsables d’église du diocèse d’Abidjan, qui semblent encore réticents au passage de Marie Mère de la Charité Chrétienne dans certains endroits stratégiques ou ne veulent même pas entendre parler d’elle.

Les autres évêques ou prêtres qui ont accueilli Marie Mère de la Charité Chrétienne dans leurs diocèses et paroisses, pour exorciser certains lieux, sont-ils moins formés théologiquement et moins intelligents que ceux du diocèse d’Abidjan ? Ou bien l’esprit de discernement n’a été donné qu’au diocèse d’Abidjan seul ? Qu’on nous le dise !

Loin de nous l’intention de polémiquer, même s’il ya vraiment matière à polémique, nous voulons juste attirer l’attention de nos responsables d’église.

L’heure est grave ! Trop grave pour des polémiques inutiles et inopportunes ! Que nos autorités spirituelles prennent leur responsabilité !

Bingerville, pour ceux qui l’ignorent, est l’un des plus grands centres de la sorcellerie en Afrique (si ce n’est le plus grand), mais c’est aussi paradoxalement la ville choisie par le Seigneur pour conduire la Nouvelle Evangélisation Mondiale qui partira de la Côte d’Ivoire (Prophétie reçue par les groupes de prière charismatiques pendant la préparation spirituelle du centenaire de la paroisse –novembre 2004), cette ville est donc l’enjeu d’un grand combat dans le monde spirituel.

La ville de Bingerville et particulièrement le carrefour « Késsé » a besoin d’un exorcisme particulier et il faut avoir l’humilité de reconnaître qu’en la matière, Marie Mère de la Charité Chrétienne a fait ses preuves !

Que L’Esprit Saint éclaire nos autorités spirituelles et civiles, afin que soient prises des décisions hautement stratégiques et prophétiques, pour le bien-être et la sécurité des habitants de Bingerville, la ville élue par la Seigneur !

Union de prière !

Pierre-Marie KOUAKOU,

Chrétien catholique baptisé, confirmé, marié et engagé du diocèse d’Abidjan.

e.mail : kcpierremarie@yahoo.fr

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.