Accusation de doublons sur la liste électorale: la CEI attend des ’’preuves formelles et irréfutables’’ du candidat Charles Konan Banny

Accusation de doublons sur la liste électorale: la CEI attend des ’’preuves formelles et irréfutables’’ du candidat Charles Konan Banny

Lors de son passage, dimanche 18 octobre 2015, à la l’émission radiotélévisée de 20h45, intitulée ‘’Face aux électeurs’’, consacrée aux candidats au scrutin présidentiel du 25 octobre 2015, Monsieur Charles Konan Banny, candidat à cette élection a déclaré que ‘’le fichier électoral 2015 qu’il a reçu de la Commission électorale indépendante était infecté de doublons (doubles inscriptions), ce qui pourra permettre à certains électeurs de voter deux fois’’ ; affirmation mettant gravement en cause la crédibilité de la liste électorale et même de la Commission électorale indépendante.

Aussi, la Commission électorale indépendante voudrait-elle porter à connaissance de toute la communauté nationale ainsi que de la communauté internationale qu’elle a sollicité de l’intéressé, dès ce jour 19 octobre 2015, les preuves formelles et irréfutables de ces affirmations.

En attendant de recevoir ces preuves, la Commission électorale indépendante tient à donner l’assurance à tous les candidats, aux partis politiques et à tous nos concitoyens qu’elle fera la lumière sur cette affaire et rendra public dans les meilleurs délais les conclusions qui en découleront.

Fait à Abidjan le 19 octobre 2015

Youssouf Bakayoko, Président de la CEI

_______________

Présidentielle ivoirienne : Le candidat Banny dit avoir des preuves que la liste électorale définitive est “remplie de doublons”

L’ancien Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny, candidat indépendant à la présidentielle d’octobre a déclaré dimanche avoir des preuves que la liste électorale définitive est “remplie de doublons”, permettant ainsi à des électeurs de “voter deux fois”, lors d’une émission sur la RTI (télévision publique).

“J’ai ici des preuves que la liste (électorale) définitive est remplie de doublons, de personnes qui existent deux fois sur la liste, c’est-à-dire qui vont aller voter deux fois si elles le veulent”, a décrié M. Banny.

Espérant que la Commission électorale indépendante (CEI, structure en charge des élections) n’ait “pas fait exprès de laisser (passer) cela”, l’ex-Premier ministre l’a invitée à “regarder” cette situation car, “il faut que les résultats (de la présidentielle) reflètent l’expression” des suffrages exprimés.

Disponible depuis le 30 septembre, la liste électorale définitive compte 6.300.142 inscrits dont 3.175.509 hommes et 3.124.633 femmes.

Huit candidats sont en lice pour l’élection présidentielle du 25 octobre.

L’ex-Premier ministre Charles Konan Banny sera face à sept autres candidats dont le président sortant Alassane Ouattara, candidat à sa propre succession, ou encore Pascal Affi N’Guessan, également ex-Premier ministre et leader du Front populaire ivoirien (FPI, opposition).

Par Roland KLOHI

Source: Alerte-info.net

About Tjefin

One comment

  1. Youssouf Bakayoko commence à comprendr qu’il va être minuit et que ça chauffe déjà et ça siffle dans ses oreilles de proOuatara imbécile: c’est maintenant il attend des ”preuves irréfutables” de truquage des listes électorale? N’est-ce pas tard ?

    Voilà pourquoi on vous disait il faut rencontrer l’opposition, il faut restructurer la CEI ou au moins en discuter avec TOUTE l’opposition

    Sincèrement ça vous coûtait quoi de faire de discuter avec l’opposition de la CEI? Puisque vous pensez qu’il n’y a aucune fraude. .. et que la CEI est bien structurée

    N’importe quoi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*