Accusé de trafic de diamants,  Issiaka Ouattara dit Wattao répond à ses accusateurs: «Je ne me reproche rien. Ces accusations ne sont pas fondées. Ce sont des conneries»

Accusé de trafic de diamants, Issiaka Ouattara dit Wattao répond à ses accusateurs: «Je ne me reproche rien. Ces accusations ne sont pas fondées. Ce sont des conneries»

L’ex-chef de guerre ivoirien Issiaka Ouattara dit Wattao, accusé de nouveau de « trafic illicite de diamants » par des Experts des Nations unies sur la Côte d’Ivoire, a affirmé mercredi ne rien se reprocher, qualifiant de “conneries’’ ces accusations qu’il juge non “fondées’’, à Alerte-info.

«Je ne me reproche rien. Ces accusations ne sont pas fondées. Ce sont des conneries», a réagi Wattao, joint par téléphone par Alerte Info.

Des experts des Nations unies sur la Côte d’Ivoire ont publié le 17 avril un nouveau rapport dans lequel ils affirment que « les mesures et les restrictions imposées par le Conseil de sécurité de l’ONU n’empêchent toujours pas le trafic illicite de diamants bruts ivoiriens » et accusent Wattao, d’en profiter.


«Pourquoi veulent-ils à tout prix m’incriminer ?»
, s’est interrogé le commandant en second de la Garde républicaine, avant d’ajouter : “ce n’est pas comme ça qu’ils vont m’avoir’’.

Estimant que les Experts “cherchent des boucs-émissaires’’, Watto les invite à poursuivre leurs enquêtes.

Fin avril 2013, l’ONU avait, dans un rapport similaire, incriminé Wattao et plusieurs autres chefs de guerre dont Hervé Touré, alias « Vetcho », Koné Zakaria, Chérif Ousmane et Martin Kouakou Fofié, tous accusés de “trafics illicites en tout genre portant sur des millions de dollars’’.

Ces chefs militaires, issus de l’ex-mouvement rebelle des Forces nouvelles (FN), ont rejoint l’armée après la prise de pouvoir d’Alassane Ouattara à la suite de la crise post-électorale d’avril 2011. Ils occupent aujourd’hui des postes-clés au sein des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), l’armée nationale.

SKO/GBK

Source: Alerte-info.net

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.