Adjamé: En colère, les ferrailleurs bloquent la route d’Abobo et refusent de duéguerpir

Adjamé: En colère, les ferrailleurs bloquent la route d’Abobo et refusent de duéguerpir

La voie express Abobo-Adjamé a été fermée à la circulation hier matin par les ferrailleurs en colère et armés de barres de fer.

«Nous ne pouvons pas quitter nos sites actuels tant que le site de recasement de N’Dotré ne nous est pas accessible gratuitement. Nous l’avons exprimé clairement au ministre Billon récemment lors de sa visite à N’Dotré. Là-bas, la location des box et autres espaces est très élevée et nous n’accepterons pas d’être les moutons de sacrifice de la mauvaise gouvernance des autorités » ont indiqué des manifestants surexcités.

Ces derniers se sont déployés aux environs de 8h au carrefour de Williamsville où ils ont posé des barricades. Ils en ont fait de même à la montée de l’échangeur de « la casse ». obstruant carrément la voie express abobo-adjamé et provoquant de gros embouteillages de part et d’autre.

Les gbaka déversaient leurs passagers au niveau de Williamsville et ceux-ci regagnaient adjamé à pieds. en fin de matinée, les autorités sont intervenues pour décrisper la situation après d’intenses tractations avec les jeunes manifestants. Selon des sources, le site actuel de la casse à Adjamé va servir à la réalisation d’une nouvelle gare routière internationale d’Abidjan.

Didier Kéi

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*