Adresse aux Ivoiriens: Le Président de la JDI demande aux Ivoiriens de porter un tee-shirt noir le 25 octobre 2015 en guise de protestation contre la mascarade électorale

Adresse aux Ivoiriens: Le Président de la JDI demande aux Ivoiriens de porter un tee-shirt noir le 25 octobre 2015 en guise de protestation contre la mascarade électorale

Enfant d’Eburnie, ton pays est à la croisée des chemins et ce, par la faute d’un seul Homme, le Président sortant, Alassane Dramane Ouattara. Il a fait déporter à la Haye, nos frères Laurent Gbagbo et Blé Goudé.  Des anciens ministres dont l’ancien ministre Dogbo Raphaël croupissent encore dans les prisons ivoiriennes.  Le mont Péko est aux mains des Hommes étranges, nos parents sont expropriés de leurs terres. A ce chapelet de problèmes, il faut ajouter le bidouillage du processus électoral, excluant ainsi des candidats valeureux et valables de la course. Au regard de tous ces maux que notre pays enregistre, les démocrates ivoiriens ont décidé de ne point participer à cette honte électorale.

Dans notre dernière adresse aux Ivoiriens, nous avons demandé aux démocrates de se tenir très loin de cette mascarade électorale. Nous savons que le boycott sera actif car déjà les démocrates ivoiriens ont décidé de ne pas retirer leur carte d’électeur. C’est l’occasion pour moi de vous dire merci pour votre acte citoyen et patriotique. Nos parents ont souffert pour nous laisser un pays riche, de par son sous-sol et ses ressources humaines. Il nous revient, nous, jeunes générations, de défendre nos valeurs, nos ressources et notre dignité.

Depuis 2011, en complicité avec des barbouzes, nos ressources naturelles, pétrolières et minières sont pillées de façon honteuse et inquiétante. En concubinage incestueux avec des mains sales, le régime Ouattara tue la racine principale de l’arbre qui nous protège. L’Histoire de notre pays est constamment violée pour enfanter un mensonge profiteur. Notre pays ressemble aujourd’hui à une cour sans propriétaire. Les investissements pacotilles qu’on vous sert a pour seul objectif de vous distraire et justifier ainsi le pillage à huit clos de nos richesses. Avec le surendettement de notre pays, c’est une façon légale de vendre à nos créanciers nos ressources naturelles pour cinquante années au moins.

Enfant d’Eburnie, l’indépendance ne se donne jamais, il faut combattre pour l’acquérir. Nous serons, par la grâce de Dieu victorieux sur les forces du mal car notre combat est juste.

Enfant d’Eburnie, le 25 octobre 2015, restera un jour de deuil pour nous, car c’est ce jour que les ennemis de la démocratie ont décidé de tuer notre jeune démocratie. C’est pourquoi, je vous demande, démocrates ivoiriens, de vous habiller en tee-shirt noir, signe de notre consternation et de notre mécontentement. Durant 24 heures, nous devons montrer au monde entier que sous les yeux complices de la communauté internationale, la démocratie est assassinée en Côte d’Ivoire. C’est ainsi que nous devons agir le 25 octobre 2015.

Pour la Côte d’Ivoire, soyons toujours prêts !

PRAO YAO SERAPHIN

Président des Jeunes Démocrates Ivoiriens

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.