Adzopé: Une fillette de 7 ans enlevée, une autre échappe à un rapt. Attention à la méthode BOKO HARAM!

Adzopé: Une fillette de 7 ans enlevée, une autre échappe à un rapt. Attention à la méthode BOKO HARAM!

Depuis le jeudi 19 juin dernier, au quartier Poste d’Adzopé, la petite Apo Sarah, 7 ans, sortie du domicile familial pour jouer avec ses camarades, n’est plus jamais rentrée à la maison. A ce jour, toutes les recherches entreprises dans la ville et ses environs se sont avérées infructueuses.

Comment en est-on arrivé là ?

Selon la famille, tout s’est passé le jeudi 19 juin dernier, entre 16h et 17h, à l’occasion du match de football Côte d’Ivoire-Colombie. Ce jour-là, à en croire la famille, alors que l’attention de la maisonnée, comme tout le monde dans la ville, était focalisée sur l’événement sportif du jour, la petite Apo Sarah s’est saisi d’une pièce de 100F avant de sortir de la maison pour acheter du jus de Bissap non loin du domicile familial, et profiter de l’occasion pour jouer avec ses petits camarades de quartier. S’étant subitement rendue compte de l’absence prolongée et surtout inhabituelle de sa fille, dame Bokoueu Judith (mère de la petite Sarah), envoie un de ses enfants la chercher dans la rue. Celui-ci revient quelques instants après annoncer à la maison qu’il ne l’a pas vue, alors qu’on tendait vers 19h.

L’affaire est prise au sérieux.

Désemparée, toute la famille se met à la recherche de la petite Apo Sarah dans les environs immédiats et dans tous les quartiers de la ville et les villages environnants. Résultat, point de trace d’Apo Sarah. Son père Acho Yapo Bruno, responsable du service technique à la mairie d’Adzopé dit avoir saisi la police et la gendarmerie qui, ont ouvert une enquête. Les populations sont gagnées de plus en plus par la psychose. Surtout que, selon des informations concordantes, depuis le démarrage des matches de la coupe du monde, des individus suspects ont été aperçus régulièrement dans la ville, roulant à bord d’un véhicule banalisé aux vitres tintées. Et, à en croire ces mêmes informations, ces individus, 2 jours après la disparition de la petite Apo Sarah, se seraient signalés au quartier Commerce où, une autre fillette aurait échappé à une tentative d’enlèvement.

Acho Apo Sarah, élève en classe de CP2 à l’EPP Poste d’Adzopé, portait au moment de sa disparition, un pull-over et une jupette rouge.

Patrice Tapé

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.