Affaire “Auguste Denise Barry échappe à un lynchage au consulat du Burkina-Faso à Abidjan”: Le gouvernement burkinabé condamne

Affaire “Auguste Denise Barry échappe à un lynchage au consulat du Burkina-Faso à Abidjan”: Le gouvernement burkinabé condamne

Ceci est un communiqué du gouvernement sur la rencontre entre le ministre de l’administration territoriale et les Burkinabè de Côte d’Ivoire au Consulat général du Burkina  à Abidjan, interrompue du fait de certains compatriotes.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la décision gouvernementale relative au report du vote des Burkinabè de l’étranger, le Gouvernement a mis en place une délégation chargée de mener une mission d’information et de sensibilisation des Burkinabè résidant à l’extérieur.

Cette mission d’information et de sensibilisation vise à expliquer aux Burkinabè de l’extérieur, les raisons objectives qui ont conduit au report du vote aux prochaines échéances électorales.

Ainsi, une délégation conduite par le Ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité et composée du Président de la Commission électorale nationale indépendante, du Secrétaire général du Ministère des Affaires étrangères et de la coopération régionale et du Secrétaire permanent du Conseil supérieur des Burkinabè de l’extérieur, a reçu mandat de se rendre au Ghana, au Mali, en Côte d’Ivoire et au Gabon dans le but d’expliquer à nos compatriotes résidant dans ces pays, le bien-fondé de la décision du Gouvernement.

C’est ainsi que le lundi 9 mars 2015, une rencontre a été organisée avec la communauté burkinabè résidant en Côte d’ivoire. Le cours de la réunion a été interrompu par un groupe de manifestants opposé à la décision gouvernementale de reporter la participation de la diaspora burkinabè aux prochaines consultations électorales.

Le gouvernement, conscient des attentes de nos compatriotes de l’étranger pour ces élections, déplore et condamne toutefois ces agissements qui n’honorent pas notre pays.

Il appelle par conséquent l’ensemble des Burkinabè de l’intérieur et de la diaspora au sens élevé de la responsabilité et du patriotisme pour la bonne tenue des élections à venir.

Il les invite par ailleurs au dialogue et à la concertation, seuls gages pour le développement harmonieux de notre pays dans un climat apaisé.

Le Service d’information du gouvernement

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE