Affaire « Candidature de Gbagbo à la présidence du parti: Le FPI revient à sa nature tribale. »: Jugez-en vous même! | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Affaire « Candidature de Gbagbo à la présidence du parti: Le FPI revient à sa nature tribale. »: Jugez-en vous même!
Affaire « Candidature de Gbagbo à la présidence du parti: Le FPI revient à sa nature tribale. »: Jugez-en vous même!

Affaire « Candidature de Gbagbo à la présidence du parti: Le FPI revient à sa nature tribale. »: Jugez-en vous même!

Le journal pro-Alassane Dramane Ouattara, La Matinale n°683 du 29 octobre 2014, est passé à l’attaque: « Candidature de Gbagbo à la présidence du parti: Le FPI revient à sa nature tribale. »

Dans notre pays où, en violation totale de la Constitution, tribalisme et régionalisme sont le carburant pour nos politiciens en panne de leadership national, cette accusation permet de passer en revue la direction des trois grands partis politiques ivoiriens [UDPCI hors étude] qui représentent, à eux seuls et au bas mot, les trois-quarts de l’électorat.

1. RDR (parti au pouvoir)

Président: Alassane Dramane Ouattara

Secrétaire général par intérim: Amadou Soumahoro

Présidente du Rassemblement des femmes républicaines (RFR): Joséphine Yéné Ouattara

Président du Rassemblement des jeunes républicains (RJR): Dah Sansan Kilkouété

2. PDCI-RDA (ex-parti unique allié au RDR)

Président: Henri Konan Bédié

Secrétaire exécutif: Maurice Kakou Guikahué

Présidente des femmes du parti (UFPDCI): Henriette Dao Coulibaly (décédée, elle n’a pas encore été remplacée)

Président de la jeunesse du parti (JPDCI): Kouadio Konan Bertin ou KKB

3. FPI (parti au pouvoir déchu en 2011)

Président: Pascal Affi N’Guessan

Secrétaire générale: Mme Agnès Monnet

Présidente des femmes du parti (UFFPI): Mme Marie-Odette Lorougnon-Gnabry

Président de la jeunesse du parti (JFPI): Konaté Navigué

Ce tableau a l’avantage de montrer les formations politiques qui tentent, pour leur implantation, de couvrir l’étendue du territoire national et celles qui, dans un repli identitaire, sont l’épicentre de la poudrière ethno-régionale.

Par Bally Ferro

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.