Affaire d’héritage: Dominique Ouattara citée dans une grosse polémique autour des biens acquis en France par Houphouët

Affaire d’héritage: Dominique Ouattara citée dans une grosse polémique autour des biens acquis en France par Houphouët

Le tribunal de grande instance de Paris est sollicitée pour trancher dans une affaire d’héritage entre la femme du président Félix Houphouët-Boigny et la fille du second président Togolais Nicolas Grunitzky, comme rapporté par la presse française à l’entame de 2017.

En cause, un château de 33hectares d’une valeur estimable à plus de deux(2) milliards de fcfa, situé dans région de l’île de France, commune de Bombon.

Âgé de 86 ans, l’épouse de Félix Houphouët-Boigny, est depuis quelques années sur la trace des biens laissés par son époux. Qui, majoritairement, sont constitués d’acquisitions immobilières et de plusieurs comptes répartis dans diverses banques du monde.

Singulièrement dans ce litige sur le château de Bombon, le notaire du défunt président est aussi poursuivit pour “avoir bafoué les droits” de l’ex première dame, Thérèse.

Lire aussi: “Les milliards envolés de Félix Houphouët-Boigny: Franceinter à Dominique Ouattara Où sont passés les milliards de la fortune de Félix Houphouët-Boigny ?

En effet, le nommé Me Normand en plus d’être un des privilégiés informé sur l’héritage de l’époux Houphouët, aurait en toute connaissance de son mariage avec Thérèse, rédigé l’acte d’achat du château de Bombon nonobstant la communauté légale qui unissait le premier président ivoirien et la plaignante.

Rocambolesque, ce conflit d’héritage implique au bout de la chaîne, la fille du président du Togo, Isabelle Grunitzky, qui elle soutient avoir racheté quelques mois avant la mort du président Houphouët-Boigny son mythique château fréquenté par Louis XIII et classé monument historique.

Dans cette opération de sauvetage d’héritage de l’ex Chef d’Etat, l’actuelle première Dame de Côte D’Ivoire, Dominique Ouattara est aussi citée par Me Baduel, avocat de Thérèse Houphouët.

Lire aussi: “Bataille familiale autour d’un héritage du président Houphouët-Boigny. Bédié et Ouattara accusés de complicité d’escroquerie. Marie-Thérèse Houphouët-Boigny pose plainte à Paris

Faisant office à l’époque de gestionnaire d’une partie du patrimoine du “Vieux”, des doutes sont émis sur des achats d’appartements et des virements banquaires successifs excédant des milliards de fcfa et opérés par Dominique Nouvian devenue Dominique Ouattara.

Cependant l’avocat de Thérèse Houphouët ne va certainement pas poursuivre certains de ces dossiers qui impliqueraient la République de Côte D’Ivoire et plusieurs de ses personnalités car en échange Thérèse Houphouët serait pris en charge à hauteur d’au moins 30000 euros mensuellement.

Saxum

Source: Koaci.com

One comment

  1. Faut-il par ailleurs noter que, Mme Marie-Thérèse Brou-Houphouët s’est séparée de Me Jean-Paul Baduel, son ancien avocat. Or, à lire l’article, nous nous rendons compte que les allégations reposent sur la réflexion (sic !) de Me Baduel ? Alors, je me pose une question : pourquoi l’a-t-elle remercié ? N’est-ce pas parce qu’il a calomnié des autorités ivoiriennes avec qui Mme Marie-Thérèse Brou-Houphouët est en de « très bons termes » ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE