Affaire “Elisabeth Goli contre Venance Konan”: Lses rélations du sieur Konan au sein du pouvoir en mouvement. Le ministère de la communication ménace Elisabeth Goli | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Affaire "Elisabeth Goli contre Venance Konan": Lses rélations du sieur Konan au sein du pouvoir en mouvement. Le ministère de la communication ménace Elisabeth Goli
Affaire “Elisabeth Goli contre Venance Konan”: Lses rélations du sieur Konan au sein du pouvoir en mouvement. Le ministère de la communication ménace Elisabeth Goli

Affaire “Elisabeth Goli contre Venance Konan”: Lses rélations du sieur Konan au sein du pouvoir en mouvement. Le ministère de la communication ménace Elisabeth Goli

Chantage ou tentative d’intimidation ? Le ministère de la communication, selon des sources bien introduites, continue de mettre la pression sur la journaliste Elisabeth Goli, dans l’affaire de «harcèlement sexuel, de diffamation et d’atteinte à son intégrité physique» dont la journaliste sportive accuse son directeur général Venance Konan.

Le mercredi 28 mai dernier, lors d’une audience accordée à Elisabeth Goli à son cabinet, au Plateau, la ministre Affoussiata Bamba-Lamine, aurait conseillé à la journaliste, suite à sa conférence de presse accusatrice, d’adresser une lettre d’excuses à Venance Konan, DG de fraternité matin, et de retirer immédiatement sa plainte déposée contre lui à la police criminelle. Une proposition à laquelle n’entend pas céder Elisabeth Goli, estimant que c’est bien elle qui est «la victime» et non son patron.

Après la ministre de la communication, indiquent nos sources, l’après-midi d’hier mardi 3 juin, c’était au tour de son directeur de cabinet, Doumbia Mory, d’enfoncer le clou en menaçant la journaliste par téléphone de s’exécuter sans tarder, faute de quoi, elle tirerait «les conséquences». Affaire à suivre !

Schadé Adédé

Source: Notre Voie


 Plainte contre Venance Konan, Elisabeth Goli renonce à son retrait

Nouveau rebondissement dans l’affaire de la journaliste de fraternité matin ayant déposé une plainte pour harcèlement sexuel et diffamation contre son directeur.

En effet, koaci.com apprend qu’Elisabeth Goli a renoncé au retrait de sa plainte déposée contre Venance Konan à la police scientifique le 28 mai dernier (voir article). A en croire la journaliste qui s’est confiée ce mercredi à koaci.com, la demande de retrait lui a été conseillé par le ministère de la communication quelques heures après la publication de koaci.com qui révélait alors l’affaire.

“J’ai été convoquée le mecredi 28 mai au cabinet de Mme la ministre Affoussiata Bamba et en présence de son directeur de cabinet, elle m’a demandé de retirer ma plainte contre Venance Konan et m’a promis que je ne serais pas licenciée à condition que j’adresse une lettre de pardon à Venance Konan” indique à koaci.com celle qui avait reçu des menaces du directeur de frat mat usant pour se faire, à l’en croire, des noms du président Ouattara et de Soro.

“Je veux bien la négociation à l’amiable mais pas à ce prix car c’est moi la victime, c’est plutôt à Venance Konan de me présenter ses excuses” poursuit celle qui aura décidé de porter plainte après que l’actuel directeur du média d’Etat l’ai menacé de licenciement voire plus à cause d’un refus de céder aux demandes de coucher avec lui.

La journaliste révèle également que face au refus, le ministère, par le biais du directeur de cabinet du ministère de la communication, Mory Doumbia, lui a, selon ses propos, indiqué de désormais “assumer les conséquences” sous-entendant son licenciement.

Menacée et sans “protection” la par ailleurs présidente de l’association des journalistes sportifs de Côte d’Ivoire, s’attend désormais à subir le pire et ce dans l’indifférence des mouvements de protection des droits des femmes.

A suivre…

Donatien Kautcha

Source: koaci

 

 

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.