Affaire “la police ivoirienne se dote d’un hélicoptère”: Hamed Bakayoko au centre d’un scandale aux allures d’un enrichissement illicite

Affaire “la police ivoirienne se dote d’un hélicoptère”: Hamed Bakayoko au centre d’un scandale aux allures d’un enrichissement illicite

 

Lettre ouverte de Issiaka Soumahoro, Vienne en Autriche

Monsieur le directeur de la police économique de Côte-d’Ivoire pour vous aider dans votre noble mission de traquer les enrichissements illicites est-ce-que vous pourriez regarder comment a été acquis l’unique hélicoptère historique de la police ivoirienne ?

La société française Sofema qui a vendu l’hélicoptère est représentée en Côte-d’Ivoire par Cheick Karamoko, conseiller au cabinet du ministre Hambak et représentant du ministère de l’Intérieur au conseil d’administration de l’Agence ivoirienne de gestion des fréquences [AIGF]. En France, Sofema a dans son staff managérial un certain Fréderic Coste comme Directeur du Support Opérationnel. N’est-ce pas là le même ancien collaborateur de Hambak à Radio Nostalgie ?

En plus Cheick Karamoko est PDG de Swindevco, «Société de droit Ivoirien créée en janvier 2004 et spécialisée dans les déploiements de Réseaux de Télécommunication dont l’activité principale est l’acquisition de site, la fourniture et l’installation de pylônes, shelters et accessoires de télécommunications.». N’ya t-il pas conflit d’intérêts entre être PDG de Swindevco et être dans le Conseil d’administration de l’AIGF ? Mais concentrons nous pour ce jour sur le fameux hélico.

Monsieur le commissaire principal, Timité Namory, directeur général de la police économique de Côte-d’Ivoire, est-ce qu’il n’y a pas matière à mener une investigation et à interroger le contrat d’achat et les procédures d’appel d’offres du 1er hélicoptère de notre brave police nationale ?

Communiqué de presse Levallois, le 30 octobre 2014 –

Dans le cadre de ses activités de Rénovation, SOFEMA a entièrement rénové et équipé un hélicoptère Dauphin SA 360 N2, pour la République de Côte d’Ivoire. Cette acquisition a permis au pays de créer sa 1ère Unité d’Intervention héliportée de la Police Nationale.

LIRE LA SUITE DU COMMUNIQUE ICI

—————————————————-

Le DG de la police économique Timité Namory va-t-il faire arrêter Mamah Diabagaté DG de la CECP ?

Dans votre nouvelle lutte contre les adversaires politiques pour « enrichissement illicite » je vous avais posé hier le cas du nouvel hélico de la police en attendant les résultats de vos investigations. Ce jour de Noël chez les Chrétiens, je vous pose une nouvelle question. Il s’agit d’une série, on ira pas à pas, étape par étape pour que les électeurs ivoiriens comprennent bien votre rôle politique actuel.

Mamah Diabagaté Directeur Général de la Caisse d’Epargne et des Chèques postaux CECP Affaire la police ivoirienne se dote d’un hélicoptère: Hamed Bakayoko au centre dun scandale aux allures dun enrichissement illicite

Alors cher ami, pourquoi avez-vous fait arrêter la Secrétaire particulière de Mamah Diabagaté, Directeur Général de la Caisse d’Epargne et des Chèques postaux [CECP] en 2013, venue faire un retrait en espèces de 750 millions de Francs CFA à la Banque Sahélo-Saharienne pour l’Investissement et le Commerce (BSIC) à Abidjan-Plateau et enregistrée par des caméras de surveillance de ladite banque, pour ensuite la remettre en liberté après qu’elle eut indiqué les destinataires réels des fonds ?

Il n’y a-t-il pas eu là soupcons d’enrichissement illicite ?

Qui vous a donné les instructions pour que l’affaire soit étouffée ? Ou bien allez-vous encore nous sortir cette affaire le jour ou le destinataire des fonds ou le DG Mamah Diabagaté se déclareront candidats à la présidentielle contre votre donneur d’ordre monsieur Alassane Dramane Ouattara ?

Timité Namory, toute la Côte-d’Ivoire vous regarde. Les nombreux témoins encore vivants aussi.

Issiaka Soumahoro, Vienne en Autriche

 

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.