Affaire “le président Laurent Gbagbo en Belgique: Quand “Jeune Afrique” dans l’intox

Affaire “le président Laurent Gbagbo en Belgique: Quand “Jeune Afrique” dans l’intox

«Aucune décision n’a encore été prise concernant le lieu de résidence du Président Gbagbo si la liberté provisoire lui est accordée, plusieurs pays ont été proposes dont la Belgique, mais rien n’a encore été décidé ». Ces propos sont ceux d’un très proche parent du Président GBAGBO que nous avons joint hier au téléphone. Notre source est formelle que l’information selon laquelle « le Président Gbagbo a choisi la Belgique comme lieu de résidence » en cas de libération provisoire, »parce que Nandy Bamba y est établie, n’est pas fondée ».

La vérité est donc que le Président Gbagbo n’a pas choisi la Belgique comme lieu de résidence en cas de libération provisoire. Le seul lieu qui est son choix si on l’autorise, c’est bien son village natal Mama, dans la sous-préfecture de Ouragahio , dans le département de Gagnoa. Et ça c’est connu de tous. D’ailleurs, dans la procédure de la CPI, le lieu de sa résidence en cas de liberté provisoire ne dépend pas du prévenu. Il ressort de la responsabilité de la cour qui exige aussi du pays d’accueil une garde sécuritaire qui dépend entièrement d’elle. Pour que, en cas de besoin, la cour puisse avoir accès au prévenu.

Pourquoi une telle information sur le Président Gbagbo ? Il faut y voir une volonté manifeste de certains services de renseignements de tenir l’image du Président Gbagbo. Dire d’un homme chef d’Etat qui a dirigé son pays pendant 10 ans qu’il subordonne sa décision à une question de femme, c’est vouloir le ridiculiser. C’est même de l’injure à son endroit. Le Président Laurent Gbagbo n’est pas un homme politique qui est né de la première pluie. Il a lutté pendant 30 ans dans l’opposition face au Président Houphouët sans jamais se laisser tromper ou affaiblir, ni par l’argent, ni par la femme. Pendant 30 ans, il a connu 6 ans d’exil, loin de son épouse Simone Ehivet Gbagbo, c’est un homme politique qui a toujours eu une grande idée des valeurs pour lesquelles il se bat depuis son jeune âge. Ces valeurs-là ont pour noms, démocratie, liberté, justice, paix etc. Ce sont des valeurs que le Président Gbagbo a toujours placées au premier rang de ses actions.

Ce n’est donc pas aujourd’hui, où sa notoriété politique a dépassé les frontières ivoiriennes et qu’il est devenu une icône internationale que le Président Gbagbo va se rendre coupable d’une telle légèreté. Et puis, objectivement, le Président Gbagbo a-t-il vraiment besoin de choisir comme lieu de résidence là où se trouve Nandy Bamba. L’objectif inavoué par ceux qui ont véhiculé cette vraie fausse information est de porter un coup au moral de l’ex-Première Dame Simone Ehivet Gbagbo, épouse légale et reconnue comme telle par tous, et qui croupit arbitrairement en prison ici en côte d’ivoire pour les mêmes causes qui ont conduit son mari à la CPI. Mais là aussi, c’est peine perdue.

Car Simone Gbagbo a dépassé ces petites choses. Elle n’est plus une simple femme. C’est une femme qui partage avec son époux les mêmes valeurs de démocratie, de liberté, de justice et de paix. Un combat au service de la souveraineté et de la dignité de la côte d’ivoire et de l’Afrique toute entière. Pour tout dire, l’importance et la noblesse du combat qu’il porte pour la côte d’ivoire et l’Afrique ne laisse même pas un brin de temps au couple Gbagbo pour s’occuper des colporteurs de fausse nouvelles.

Source : La voie originale N* 293 du jeudi 26 octobre 2017

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE