Affaire « un complot contre Affi dévoilé »: Demba Traoré répond à Brigitte Kuyo

Affaire « un complot contre Affi dévoilé »: Demba Traoré répond à Brigitte Kuyo

Messieurs le directeur de publication et le rédacteur en chef de notre Voie, Je viens par la présente exercer mon droit de réponse à un article paru dans votre journal du mercredi 26 novembre 2014. Il vous plaira de mettre à la grande une, mon droit de réponse comme ce fut le cas pour l’article mensonger de Brigitte Kouyo.

Annoncé avec pompe à la une et traité à la page 5, une déclaration irresponsable et sans fondement de dame Brigitte Kuyo m’accuse de monter un complot avec le représentant du FPI en Angleterre le Camarade Abdon Bayeto, contre le camarade Affi N’Guessan Pascal. Elle dénonce un déficit de démocratie et cite abusivement le Président Laurent Gbagbo. Pour Brigitte Kuyo incapable de mobiliser les militants de l’extérieur pour soutenir son candidat, son protecteur et je ne sais quoi d’autre, le mieux à faire, c’est d’intimider les militants de l’extérieur.

Pour son information, les statuts et règlement intérieur du FPI à l’article 12 autorise tout militant à s’opposer à toute candidature au sein du parti. (L’article 12 des statuts du Parti dispose que : « A l’occasion des élections au sein du Parti, tout militant a le droit de proposer, de critiquer les candidats ou de demander le retrait de candidature dans le délai de dix (10) jours à compter de la publication de celles-ci. La demande de retrait est adressée à la structure immédiatement supérieure s’il s’agit d’un organe de base ou au Comité de Contrôle s’il s’agit d’un organe de Direction ».) C’est ce qu’a fait le camarade Affi en s’opposant à la candidature de son bienfaiteur Laurent Gbagbo, pour le plaisir de nos ennemis et adversaires politiques.

Mais avant lui, le 18 novembre 2014, en toute responsabilité, j’avais saisi le comité de contrôle en ma qualité de porteparole de militants vivant aux uSA, en france, au Pays Bas, au Ghana et au Benin, pour nous opposer à la candidature du camarade Affi pour raison de Parjure et mauvaise gestion du parti. J’ai fait cela non pas avec Abdon Bayeto, mais avec l’Ambassadeur Kokora Pascal, l’un des cinq membres fondateurs du FPI. La presse s’en est fait l’écho et les 31 membres du comité de Contrôle ont reçu copie. Où est donc le complot? En tout état de cause si faire une requête en annulation est un complot, dans ce cas Affi serait le premier à comploter contre le Président Laurent Gbagbo et pourquoi dame Brigitte n’a pas fait de déclaration?

Je voudrais faire une doléance à Brigitte et toute son équipe de cybercriminels qui se cachent derrières des pseudos, preuve de manque de courage, pour attaquer les honnêtes citoyens sur les réseaux sociaux, de faire preuve de courage et de professionnalisme, en défendant publiquement et courageusement leur position. Brigitte supposé Sn des militants de l’extérieur à rendu combien de fois visite à La Haye au fondateur de son parti?

De grâce défendez votre bilan, arrêtez de vous cacher derrière le nom de Laurent Gbagbo. La récréation sur les réseaux sociaux et partout ailleurs est terminée.

Demba Traoré, militant FPI en exil

 

 

About admin

One comment

  1. Droit de réponse du Camarade Demba est pertinent

    et digne d’intérêt: au proAffi, défendez votre bilan car c’est bilan contre bilan, projet contre projet, vérité contre vérité, …le débat est ouvert!

    ProAffi, il faut cesser de crier au loup pour rien. Défendez votre bilan et vos arguments et projets de campagne.

    Merci au camarade DEMBA TRAORé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.