Affi après le dépôt de sa candidature: «Est-il sage de faire appel à Gbagbo…»

Affi après le dépôt de sa candidature: «Est-il sage de faire appel à Gbagbo…»

Pascal Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien (Fpi), a déposé, ce mercredi 12 novembre 2014, à Abidjan-Attoban, sa candidature à l’élection de président de ce parti qui aura lieu lors du congrès des 11, 12, 13 et 14 décembre 2014.

« Est-il responsable, pertinent et sage de faire appel au Président Laurent Gbagbo lui-même, comme le réclament quelques camarades ? Peut-on demander à un otage d’organiser sa propre libération? », s’est interrogé Affi N’Guessan. Avant de justifier sa candidature: « je ne le crois pas et je ne l’imagine pas. Ce n’est pas un bon plan,ni pour le Président Gbagbo lui-même, ni pour le Fpi, ni pour le pays. C’est à nous qu’incombe cette responsabilité. »

Après la candidature de Laurent Gbagbo déposée par Michel Gbagbo le 31 octobre, celle d’Affi N’Guessan est la deuxième enregistrée par le comité de contrôle piloté de façon intérimaire par Vy Paul David.

M. Affi a aussitôt procédé à la mise en place de son équipe de campagne avec pour directeur de campagne, Marcel Gossio.

« Je suis candidat pour la libération du Président Laurent Gbagbo », a-t-il dit. Avant d’indiquer être candidat pour renforcer l’ancrage national et la notoriété internationale du Fpi afin de mieux faire connaître et défendre la cause de Laurent Gbagbo. Pour lui, il est également candidat pour rassembler les militants et restaurer l’unité du parti.

Pour Affi N’Guessan sa candidature repose sur une motivation d’ordre militant, c’est-à-dire la liberté et le droit qu’a tout militant d’un parti démocratique,de briguer la présidence du parti s’il remplit les conditions.Aussi a-t-il indiqué que Laurent Gbagbo lui a fait très tôt confiance, parmi les militants et les acteurs de la démocratie de sa génération. « Il m’a confié les plus hautes responsabilités et m’a nommé à des postes stratégiques à ses côtés au sein du Fpi et dans les institutions de l’État », a-t-il insisté.

Enfin, sur les raisons qui fondent sa candidature, Affi a indiqué être candidat pour ouvrir avec le Fpi la voie d’une nouvelle espérance en Côte d’Ivoire.

Il a, par ailleurs, promis, au sortir du congrès que si les militantes et militants du parti lui renouvellent leur confiance, sa priorité sera « de ramener l’unité au sein de la famille Fpi en ouvrant les organes dirigeants à tous les courants et à toutes les tendances, conformément à l’idéal démocratique qui nous rassemble. »

Ouattara Ouakaltio

Correspondant communal

Source : FratMat

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.