Affi N’Guessan se cache derrière les Assises pour fuir le Comité central extraordinaire

Affi N’Guessan se cache derrière les Assises pour fuir le Comité central extraordinaire

Le comité de contrôle du Front populaire ivoirien présidé par le Pr Hubert Oulaye a demandé à Pascal Affi N’guessan, l’organisation d’un comité central extraordinaire. Ce, en vertu des dispositions de l’article 47 des statuts du parti, en vue de permettre au FPI de fonctionner à nouveau.

Pour sa part, et comme cela est déjà su de tous, le président sortant du FPI prend pour prétexte le procès en assises des pro-Gbagbo pour esquiver la proposition. Il évoque aussi une atmosphère de crise au sein du parti qu’iltrouve comme autre raison pour justifier son refus d’aller à un comité central extraordinaire. D’ailleurs, il s’en prend au comité de contrôle qu’il accuse de rester passif face à une certaine instabilité au sein du secrétariat général qui doit convoquer ledit comité central.

La preuve qu’Affi n’est visiblement pas pour le retour à la paix dans son parti. Récemment lors d’une de ses sorties à l’intérieur du pays, il déclarait ne jamais fléchir devant l’adversité. En faisant une telle déclaration, le président du FPI se mettait dans une posture de belligérance face à ses adversaires internes, lesquels sollicitent un comité central extraordinaire afin de laver le linge sale en famille.

Rodolphe Flaha

Source: Le Quotidien

About admin

2 comments

  1. Moi je ne vous comprends plus.
    Pourquoi vous voulez rester dans le piege
    dans lequel Affi veut vous enfermer pour vous
    distraire pour vous detoourner des actions de rue.
    Il veut que le FPI dorme c’est pourquoi il refuse les actions
    de rue en premier lieu.
    Quand on s’est rendu compte, il a souleve de faux pb
    farfelus les uns comme les autres.
    Et il continue de changer de langue mais le but
    reste le meme : rendre le FPI inactif et il est en train
    de bien le reussir.
    Le FPI n’a-t-il pas prevu d’article pour demettre un President
    qui refuse de convoquer un comite central pour sauver
    ce qui reste a sauver ?
    Suivez Affi seulement ne faites rien.

  2. Si le FPI est incapable de démettre Affi de ses fonctions de président contre Gbagbo

    alors il y a de quoi s’inquiéter pour la capacité du Fpi, la capacité des fédéraux , la capacités des structures et la capacité des militants.

    Faute de quoi il faut laisser Affi pour aller s’agenouiller devant Ouatara Dramane avec le FPI.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE