Affi N’guessan signe la pétition pour la libération de Gbagbo et invit ce dernier à faire un appel au retour de la paix au sein du FPI

Intervenant à l’occasion d’une cérémonie de signature de pétition pour la libération du président Laurent Gbagbo, détenu à la CPI, Pascal Affi N’guessan a appelé samedi ses adversaires, avec à leur tête le président Aboudramane Sangaré à donner un contenu au slogan cher au président Laurent Gbagbo, le fondateur du parti « Asseyons-nous et discutons » pour trouver les solutions idoines à la division qui fragilise le parti de l’intérieur et nous expose à l’extérieur.

Monsieur Affi N’guessan reconnaît que beaucoup d’offenses ont été faites entre partisans des deux camps qui s’opposent au FPI.

«Personnellement, si j’ai pu offenser certaines personnes, j’ai été moi aussi offensé, agressé, insulté injustement ; des partisans pendant cette période ont pu offenser certaines personnes. Sur les réseaux sociaux nous suivons les débats houleux que mènent les partisans des deux bords», a-t-il déclaré. Malgré tous les écarts de langage et de comportement, monsieur Affi tient à inviter tous les partisans des deux bords à aller de l’avant, en faisant preuve de dépassement. «Dépassement de nos ressentiments, dépassement de nos frustrations pour regarder l’essentiel», recommande-t-il.

Pour montrer la voie de cet engagement à aller de l’avant, Affi N’guessan a lancé un appel au cessez le feu immédiat afin de donner la chance à l’unité de faire place.

«Je voudrais appeler tous ceux qui sont sensibles à mon message à un cessez le feu unilatéral. Que nous ne répondions plus aux agressions par des agressions de manière à ce que les agressions cessent faute d’agresseurs et que nous nous engagions tous dans la voie de l’unité du parti», a déclaré Affi N’guessan.

Rappelons que le FPI traverse une crise depuis plusieurs mois. Deux tendances (l’une est dirigée par le président Laurent Gbagbo dont l’intérim est assuré par Aboudramane Sangaré et l’autre par Affi N’guessan) se disputent la direction du parti.

Monsieur Affi a invité le président Laurent Gbagbo à faire un appel au retour de la paix au sein du FPI. «A l’occasion de cette pétition que nous allons signer pour impulser le processus de mobilisation de l’opinion nationale et internationale en faveur de la libération du président Laurent Gbagbo, Je voudrais solennellement appeler le président Laurent Gbagbo dont nous nous réclamons tous à contribuer par un appel solennel au retour de la paix au sein du parti», a-t-il souhaité. Car selon  lui, le FPI peut “réussir cette pétition” et obtenir la libération de Laurent Gbagbo par la capacité des deux camps à faire la paix.

TELECHARGEZ L’INTEGRALITE DU DISCOURS DE AFFI N’GUESSAN ICI

Eburnienews.net

 

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*