Affoussiata Bamba Lamine annonce la renaissance des Forces Nouvelles

Affoussiata Bamba Lamine annonce la renaissance des Forces Nouvelles

C’est assez curieux ce qui se passe aux sommet de l’Etat ivoirien ces derniers temps.

Il ya quelques jours, à la suite de la tentative d'”enterrement” politique réalisée par Henri Konan Bédié sur Guillaume Soro lorsqu’il a publiquement révélé que ce dernier n’était pas interessé par la présidentielle de 2020, Alafé Wakili, le patron du quotidien ivoirien “L’intelligent d’Abidjan”, est revenu sur le sujet pour lui conseiller de ne pas s’y essayé parce qu’il jouirait d’une popularité fictive liée à son actuel statut de président de l’Assemblée Nationale. Ce que Alafé essayait de dire à Guillaume Soro, c’est que si on lui retirait ce statut, il ne serait plus rien et toute son équipe de “suiveurs” qui l’encensent en ce moment, le quiterait sans lui dire aurevoir.

Bien sûr que le patron de “L’intelligent d’Abidjan” n’est allé jusqu’à lui dire ouvertement que ce schéma était en préparation. Mais Ouattara Aboubakar, un proche de Hamed Bakayoko l’a fait. Selon lui, Guillaume Soro n’est rien sans le RDR. «Si Soro s’amuse, on va le briser. Il n’est rien sans le RDR. C’est nous qui avons fait de lui ce qu’il est. S’il s’amuse à foutre la pagaille dans notre parti, on va le briser. On ne parlera de lui qu’au passé, On ne peut pas pisser et caïman va sortir de notre pipi pour nous mordre. C’est foutaise», a-t-il menacé. Avant d’être plus précis sur le sort qu’un des camps en conflit réserve à l’ ex-chef de la rébellion de septembre 2002. «Bientôt vous verrez, ce gars ne parlera plus», a prévenu Ouattara Aboubakar.

Ouattara Aboubakar un proche de Hamed Bakayoko Affoussiata Bamba Lamine annonce la renaissance des Forces Nouvelles

Ouattara-Aboubakar-un-proche-de-Hamed-Bakayoko

Toutes ces menaces n’ont pas laissé indifférents les collaborateurs de Guillaume Soro. Comme nous le rapportions ici, Zakaria Dembelé, un proche de Guillaume Soro, s’est dans un premier temps chargé de répondre dans des termes pas très flatteurs Alafé Wakili en lui rappelant même qu’il serait de nationalité nigérianne au regard de la loi ivoirienne. Hier, ce fut le tour de l’ex- ministre du gouvernement Ouattara, Affoussiata Bamba Lamine de monter au créneau pour lancer un appel «à une forte mobilisation le jeudi 29 juin 2017, à tous les Ivoiriens, épris de paix et engagés pour la réussite de la réconciliation nationale, à s’unir autour de #GKS pour la commémoration de l’attentat du 29 juin 2007». Jusque là rien d’inquiétant.

Affoussiata Bamba Lamine Affoussiata Bamba Lamine annonce la renaissance des Forces Nouvelles

Ce qui est cependant curieux dans la déclaration de Affoussiata Bamba Lamine, c’est lorsqu’elle se présente comme étant la Porte Parole des Forces Nouvelles. La curiosité dans l’histoire est que tant Affoussiata Bamba Lamine que Guillaume Soro ont été candidats RDR aux dernières législatives. Mieux, Guillaume Soro lui-même a prononcé la dissolution des Forces Nouvelles en août 2012. Il est donc bizarre de lire que l’ex ministre Affoussiata Bamba Lamine vient se présenter comme Porte Parole des Forces Nouvelles, une coalition de mouvements rebelles dissoute. A moins que Affoussiata Bamba Lamine prépare les Ivoiriens à s’attendre à la renaissance de l’ex- coalition de mouvements rebelles. Annonce qu’elle fera probablement lors de sa prochaine déclaration, qu’elle annonce pour bientôt, sans plus de précision sur la date exacte.

 

Pour compliquer d’avantage pourir davantage l’atmosphère déjà très tendue entre les deux camps, on nous annonce que 500 soldats des ex-forces nouvelles exigent 12 millions de Fcfa chacun à Ouattara en guise de prime de guerre. Ils ont même indiqué qu’ils entreront en mouvement pour exiger leur payement.

Rappelons que c’est en sa qualité de Porte-parole des Forces Nouvelles, que maître Affoussiata Bamba avait annoncé en Mars 2011 le refus des rébelles de désarmer avant l’élection présidentielle de 2010.

” L’insistance avec laquelle Gbagbo demandait le désarmement comme préalable aux élections était suspecte. Voilà pourquoi nous navions pas désarmé ”, avait-elle déclaré.

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*