Al Jazeera, chaîne de propagande, change-t-elle de ton sur le conflit syrien?

Al Jazeera, chaîne de propagande, change-t-elle de ton sur le conflit syrien?

Parler des «horreurs» commises par les forces pro-Assad et s’en méfier? La chaîne de télévision Al Jazeera, qui était l’une des premières à avoir diffusé les photos de la «tragédie» d’Omran, «victime du régime syrien», donne aujourd’hui la parole à son père qui affirme que ces images ont été manipulées par les médias.

L’histoire tragique du petit garçon syrien Omran Daqneesh, dont les photos ont été diffusées l’année dernière comme le témoignage d’« horreurs » commises par l’Armée arabe syrienne, aujourd’hui sonne d’une manière différente sur Al Jazeera. Si, l’année dernière, cette chaîne de télévision présentait de multiples versions de cette histoire jetant l’ombre sur les autorités syriennes et faisant l’éloge des « sauveteurs » du garçon, à savoir les Casques blancs, aujourd’hui le média est prêt à donner la parole au père d’Omran, partisan du gouvernement syrien qui déclare que « l’armée syrienne ne vise pas les civils ».

Omran Daqneesh l’année dernière (version Al Jazeera)

Dans une vidéo publiée l’été dernier par Al Jazeera et racontant l’histoire d’Omran, la chaîne pointe les coupables et définit sans équivoques les héroïques Casques blancs qui ont sauvé le garçon :

« Les Casques blancs épargnent la Syrie de l’intérieur », s’intitule la vidéo.

« Qui sont-ils et qu’est-ce qu’ils représentent ? », se demandent les auteurs de la vidéo.

Al Jazeera avait même publié une interview avec Bachar el-Assad, ridiculisant complètement le chef de l’État syrien. Ainsi, le Président, qui a déclaré dans cette interview que les images avaient été fabriquées par les Casque blancs à des fins publicitaires, se voit conseiller par les monteurs de la vidéo d’aller consulter sa femme à ce sujet :

« Cette vidéo tragique d’Omran âgé de 5 ans dans une ambulance ? Bachar el-Assad déclare que c’est un fake ».

Omran Daqneesh aujourd’hui (toujours version  Al Jazeera)

Cependant, aujourd’hui, la chaîne change apparemment de ton concernant ce sujet. Al Jazeera présente ainsi l’interview du père d’Omran, affirmant que les images de son fils ont été utilisées par l’opposition à des fins de propagande.

« Un jour, ce garçon a été le visage de la souffrance syrienne. Vous pouvez ne pas le reconnaître aujourd’hui ».

Le père d’Omran raconte également, qu’après la diffusion de ces images, il lui a été demandé de se prononcer contre l’armée syrienne, ce qu’il a refusé de faire car il est partisan du gouvernement syrien. Il a même fait de choix d’habiter, avec toute sa famille, sur le territoire contrôlé par Assad :

« L’armée syrienne ne vise pas les civils », estime-t-il.

Selon la vidéo, le photographe, qui a fait les fameuses photos du garçon, a été forcé d’affirmer que la famille d’Omran était retenue à son domicile.

En publiant cette vidéo un an après avoir participé à la manipulation des photos d’Omran, Al Jazeera change-t-elle de ton sur le conflit syrien ou reconnaît-elle son erreur ?

Source: sputniknews.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE