Al-Shabaab revendique l’attaque terroriste à Mpeketoni au Kenya | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Al-Shabaab revendique l'attaque terroriste à Mpeketoni au Kenya
Al-Shabaab revendique l’attaque terroriste à Mpeketoni au Kenya

Al-Shabaab revendique l’attaque terroriste à Mpeketoni au Kenya

Le gourpe islamiste radical Al Shabaab a revendiqué lundi l’attaque terroriste perpétrée dimanche soir à Mpeketoni, petite ville sur la côte du Kenya, qui a causé au moins 48 morts.

Al Shabaab a déclaré qu’il était l’auteur de cette attaque pour venger les musulmans tués par les forces de sécurité du Kenya à Mombasa, ville côtière du pays (sud-est), située à 300 km de Mpeketoni, rapporte le site internet somalien Somalimemo en citant des officiels d’Al Shabaab.


Légèrement en retrait de l’océan Indien et à une trentaine de kilomètres de la ville touristique et historique de Lamu, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la localité de Mpeketoni offrait lundi un spectacle de désolation, entre amas de tôles effondrées et murs noircis par les flammes.

A l’intérieur de modestes maisons ou dans la rue en plein soleil, des cadavres gisaient dans des flaques de sang, avant d’être emportés par les secours. De la fumée s’échappait toujours de bâtiments incendiés.

“Les femmes et les enfants étaient laissés de côté. Tous ceux qui ont été tués étaient des chrétiens. Si vous étiez musulmans, vous étiez épargnés”, a déclaré John Mwagi, un enseignant de 44 ans qui a assisté au drame.

Les hommes étaient exécutés “les uns après les autres”, a ajouté David Waweru, un jeune homme d’une vingtaine d’années.

“Il y avait une cinquantaine d’assaillants lourdement armés, dans trois véhicules. Ils portaient le drapeau des shebab et parlaient en somali. Ils criaient ‘Allah Akbar'” (Dieu est le plus grand), a déclaré le préfet adjoint du département, Benson Maisori.

Ils ont d’abord attaqué le poste de police local mais ont été repoussés, selon la porte-parole de la police. Ils ont ensuite ouvert le feu dans la rue, avant d’attaquer des hôtels et des restaurants où les clients attablés regardaient à la télévision le Mondial de football au Brésil. Au moins 20 véhicules et plusieurs bâtiments ont été incendiés.

Source: xinhua

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.