Alépé: Pour 5 millions FCFA, deux Burkinabés tranchent la tête d’un homme d’environ 50 ans

Alépé: Pour 5 millions FCFA, deux Burkinabés tranchent la tête d’un homme d’environ 50 ans

Une tête tranchée, emballée dans un sachet noir et déposée dans un seau. C’est la découverte macabre qu’ont faite des éléments des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) du 1er bataillon de commando-parachutistes en service au corridor de Kossandji, localité située dans la sous-préfecture de Danguira.

C’était le samedi 20 décembre 2014 aux environs de 11h. Sur les quatre assassins, deux ont été arrêtés. Il s’agit de Kambiré Alassane, 20 ans et Hien Demela, 25 ans, tous deux de nationalité burkinabé.

Ce jour-là, les agents des Frci en service à ce corridor interpellent les deux individus susnommés avec en leur possession un seau dans lequel se trouvait un sachet noir. Ces derniers décident d’en savoir davantage sur le contenu du colis. C’est là qu’ils découvrent avec stupeur, une tête dans ledit sachet. Ils les mettent alors aux arrêts.

Kambiré Alassane, le chef du groupe, explique que le 19 décembre, ils se sont rendus dans le campement de leur victime sis entre les forêts classées de Mébifon et Djassoin. A une heure avancée de la nuit, ils fracturent la porte. Une fois à l’intérieur, ils commencent à le battre.

L’homme qui, selon eux, pourrait avoir 50 ans, sort et prend la fuite. Ils le poursuivent, le rattrapent et lui assènent des coups de machette. Il s’écroule. C’est en ce moment qu’ils tranchent sa tête et abandonnent le reste du corps. Mais pour quelle raison ? A cette question, nos deux jeunes assassins répondent qu’ils avaient l’intention de vendre cette tête à 5 millions de Fcfa. L’acquéreur étant trouvé.

Les éléments des Frci qui ont réalisé ce beau coup de filet, les ont mis à la disposition de la brigade de gendarmerie qui va ouvrir une enquête.

Boni Amlaman

Source : Fraternité Matin

——————————————————————

Deux Burkinabés pris en possession d’une tête humaine

Les éléments des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) ont réussi un beau coup de filet ce week-end.

Ils ont arrêté deux individus de nationalité Burkinabé en possession d’une tête humaine dans sceau au corridor de la sous-préfecture de Danguira dans la localité d’Alépé au sud du pays.

Alassane Kambiré et Demela Hien dont –il s’agit interpellés lors d’un contrôle ont été pris avec une tête humaine qui se trouvait dans un sceau.

Interrogés, ils ont revélé qu’ils avaient tranché la tête d’un citoyen dans un campement situé entre la forêt classée de Mébifon et Djassoin et devait la vendre à un de leur client à 5 millions de FCFA .

Ils ont été mis aux arrêts et devront répondre l’acte posé devant les juridictions ivoiriennes.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source: Koaci.com

 

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.