Algérie: des armes de guerre et munitions découvertes dans une cache

Algérie: des armes de guerre et munitions découvertes dans une cache

En Algérie, une cache d’armes et de munitions a été découvertes jeudi par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) près de la bande frontalière à In Amenas, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« Dans le cadre de la lutte antiterroriste et lors d’une patrouille de fouille et de recherche menée près de la bande frontalière au secteur opérationnel Nord-est d’In Amenas, dans la 4ème Région militaire, un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert, aujourd’hui 30 mai 2019, une cache d’armes et de munitions contenant un (01) lance-roquettes RPG-7, trois (03) obus pour lance-roquettes RPG-7, trois (03) pistolets mitrailleurs de type kalachnikov, trois (03) chargeurs et une quantité de munitions », souligne le communiqué. « Cette opération réitère, encore une fois, la grande vigilance et la ferme détermination des forces de l’Armée nationale populaire, mobilisées le long de nos frontières, à préserver la sécurité de notre territoire national et mettre en échec toute tentative de déstabiliser la sécurité du pays », précise-t-on de même source.

L’armée algérienne annonce régulièrement la découverte de caches renfermant des armes de guerre dans différentes régions du pays, notamment près des frontières avec la Libye, le Niger et le Mali. Début avril, des unités les militaires algériens ont découvert deux caches contenant une importante quantité d’armes et de munitions, dont 24 roquettes antichars, deux mitrailleuses, 3 caisses de munitions et 100 kilogrammes de produits servant à la fabrication d’engins explosifs.

La circulation des armes de guerre dans le sud algérien et dans la zone sahélo-saharienne s’est intensifiée depuis la chute, en 2011, du régime de Mouammar El-Kadhafi. L’armée algérienne a déployé d’importants moyens humains et matériels aux frontières avec la Libye, le Niger et le Mali, pour tenter de déjouer les opérations d’introduction d’armes dans le pays.

Elle a utilisé mardi et mercredi des drones pour localiser et détruire des cibles terroristes. C’est la deuxième fois depuis le 28 avril, que les forces militaires algériennes emploient ce genre de moyens contre des groupes armés dans les régions du sud.

Source: beninwebtv.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.