Algérie : Hamadache ; l’ignare wahabo-takfiriste qui se mêle des affaires d’autrui

Algérie : Hamadache ; l’ignare wahabo-takfiriste qui se mêle des affaires d’autrui

Le parti des travailleurs d’Algérie a fait l’objet dernièrement d’attaques des plus acerbes… après le succès politique de son congrès, de la part d’un supplétif de l’impérialisme qui n’hésite aucunement à recourir à l’invective, à l’insulte et à la dénaturation des positions politiques du parti.
Ces attaques désespérées sont, cette fois-ci, l’œuvre du dénommé Hamadache responsable d’un parti, non agréé, qui prétend représenter le mouvement « salafiste » en Algérie. Il s’est attaqué à la SG du parti (Louisa Hanoune) avec une virulence inouïe l’accusant d’être “athée” et “impie” et indigne de se réclamer du peuple algérien ! Ces attaques de cet ignare sont, en fait, une incitation au meurtre.
Faut-il le rappeler à ce prédicateur-provocateur que le PT a depuis sa création, en 1990, défendu le principe de la séparation de la religion et de la politique ? Ses positions politiques – consignés dans son programme et régulièrement développées dans toutes les tribunes – sont connues de tous.
Qu’elles sont donc les raisons de cet acharnement contre le PT et particulièrement contre sa SG ?
Pourquoi cet obscurantiste s’offense-t-il au point d’inciter à la liquidation physique d’une dirigeante politique ?
Qu’est-ce qu’il le dérange dans la politique de ce parti et de sa SG ?
Pourquoi le fait-il précisément dans cette conjoncture politique  coïncidant avec l’annonce de la candidature aux présidentielles de Louisa Hanoune au nom de son parti ?
Le fait que cet acharnement intervient avec les graves dérapages survenus dans la wilaya de Ghardaïa que certaines forces politiques, sociales veulent instrumentaliser pour en faire un conflit confessionnel est-il une simple coïncidence ?
Les agissements de ce sinistre personnage ne sont-ils pas dans la droite ligne de la politique de l’impérialisme ?
Plus que jamais, tout le monde est conscient que les « tekfiryne », de la mouvance wahabite extrémiste, dont ce revendique l’individu Hamadache sont des instruments aux mains des forces impérialistes qui œuvrent à dépecer et disloquer les nations dans le cadre du GMO sur des bases ethniques, religieuses et confessionnelles à l’instar de ce qui se passe dans certains pays du Maghreb et du Machrek (Libye, Liban, Syrie, Irak…)
Cet obscurantiste réactionnaire est un des portes voix de la fitna qui appelle à la guerre confessionnelle entre les enfants d’une même nation : La Syrie.
Il a orchestré une véritable campagne contre les chiites pour aggraver la guerre en Syrie qui se trouve menacée, en tant que nation et qu’entité, dans sa souveraineté  et son intégrité territoriale. Ses agissements visent à entrainer toute la région dans l’embrasement.
Partisan de la guerre totale contre les chiites, Hamadache contribue à la fitna non seulement en Syrie, mais aussi en Irak, au Liban, en Iran, en Jordanie, au Bahreïn et également dans d’autres pays.
Ses ‘fatwas’ et ses attaques s’intègrent dans les plans de dislocation des nations par l’impérialisme à travers ses suppôts qui rejoignent les positions d’El Qaradawi, le mufti de l’OTAN, qui accorde lui aussi sa couverture religieuse et sa « bénédiction » aux interventions militaires étrangères dans plusieurs pays de la région.
L’instrumentalisation de la religion à des fins politiques constitue un danger pour l’unité et l’intégrité de la nation.
Les tragiques évènements vécus par l’Algérie dans les années 1990 et les dangereux développements
Ayant cours dans les pays frères confirment la justesse de la position du PT.
Qu’il déplaise à l’individu Hamadache et à ses parrains, nous poursuivrons sans relâche notre combat pour barrer la route à ceux qui tentent de porter atteinte à l’unité du peuple algérien. Nous serons un rempart devant toutes les manœuvres visant la dislocation sur des bases religieuses, ethniques ou linguistiques.
Le Parti  n’a pas de temps à perdre avec ce charlatan qui entretient des relations très amicales avec le Qatar, le valet de l’impérialisme dans la région, qui a soutenu et financé l’embrasement de la Libye, de la Syrie et de l’Égypte, plongeant leurs peuples dans des tragédies…
Khadidja B.
(Journal Fraternité)

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.