Ali Bongo au Maroc

Ali Bongo au Maroc

C’est maintenant officiel, le président Ali Bongo est arrivé au Maroc depuis hier, mercredi. Selon la Présidence, il va de mieux en mieux.

A la suite d’un accident vasculaire cérébral, Ali Bongo Ondimba, président du Gabon, était hospitalisé depuis le 24 octobre à Riyad, en Arabie saoudite. Il a été transféré mercredi dans un établissement hospitalier de Rabat. « Le président est en pleine possession de l’ensemble de ses facultés », a soutenu le porte-parole du gouvernement, Guy Bertrand Mapangou, alors que l’opposition demande que toute la lumière soit faite sur la santé du chef de l’Etat.

Sur son absence : Des constitutionnalistes s’expriment

« J’ai lu surtout dans les médias proches de l’opposition des analyses disant que cette décision a été prise à la surprise générale ; ça n’est pas sérieux d’écrire. C’est tout simplement » indique un éminent constitutionnaliste gabonais qui enseigne à l’Université Omar Bongo Ondimba de Libreville. Le même constitutionnaliste a également indiqué qu’il a lu aussi que « la cour constitutionnelle avait réécrit l’article 13 de la constitution ». Là aussi, notre interlocuteur a fait savoir que « c’est archi-faux ».

De l’avis de ce constitutionnaliste, cette présentation est complètement fallacieuse. « Elle n’a fait que préciser le contenu d’une disposition du texte constitutionnel. Ce qui est dans ses missions et ce que font l’ensemble des cours constitutionnelles partout dans le monde partout dans le monde » poursuit-il. Abondant dans le même sens, un autre constitutionnaliste laisse entendre que « les gens qui sont contre font de la politique en soutenant que le juge cherche à réécrire la constitution ».

Becaye Ferrari Gaye

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.