Alliance géostratégique avec la Russie : L’Afrique doit-elle prendre le risque ? (La Révolution Permanente N°00502/06/14)

Alliance géostratégique avec la Russie : L’Afrique doit-elle prendre le risque ? (La Révolution Permanente N°00502/06/14)

A Abidjan, on rigole souvent en disant : « Blanc ya pas son bon, mais certains Blancs  sont plus mauvais que d’autres ». Ramenée aux relations géostratégiques entre l’Afrique et le pays de Poutine, cette vérité sortie de l’argot ivoirien, invite insidieusement l’Afrique qui résiste à l’invasion occidentale, à méditer sur ses nouvelles alliances, notamment son alliance avec la Russie.

La question se pose parce que la marche de l’Afrique de ces trois dernières années nous y invite. Et pourquoi pas ?

La Russie qui fait rêver l’Afrique Digne s’est révélée être d’abord et avant tout une Russie personnifiée. La Russie de Poutine n’a pas été la Russie de  Medvedev. La Russie après Poutine ne sera pas la Russie de Poutine.

Or, la fiabilité et la stabilité d’une alliance géostratégique repose essentiellement sur la constance idéologique, la constance dans la politique internationale vis-à-vis d’un partenaire géostratégique, le courage diplomatique, la capacité de passer de la parole à l’acte.

Poutine a montré à la face du monde qu’il a non seulement le courage diplomatique, la constance dans l’idéologique et dans la politique internationale vis-à-vis d’un partenaire géostratégique, mais aussi et surtout, qu’il est un homme capable de joindre l’acte à la parole. Le cas de la Syrie est en train d’achever de nous convaincre. La Crimée est une belle confirmation. Et on est tenté de crier « Au suivant ! »

Mais qu’en sera-t-il du successeur de Poutine ?   Parce qu’il y aura bel et bien un “après Poutine”.

Il ne s’agit pas là du Style Poutine encore moins de son charisme qui fait trembler Hussein Obama et ses suiveurs européens. En s’inquiétant donc de l’après Poutine, notre démarche est loin d’être celle d’un homme de Révolution attaché à une certaine façon de faire. Nous visons l’essentiel : la constance dans la défense des valeurs “théoriques” de l’égalité juridique des peuple et des nations, la capacité d’agir et de protéger les alliés menacés par l’Occident perverti, immoral, déshumanisé et sans plus aucune étique sociale.

Or, le danger, c’est que l’Afrique doit rompre avec les esclavagistes occidentaux et tisser de nouvelles alliances qui lui offrent un meilleur équilibre économique, politique et social alors que trop de fous dirigeant des peuples qui ont perdu toute valeur humaine, viennent de proclamer cette même Afrique comme l’avenir de leurs nations en déclin.

C’est pourquoi une certaine démarche s’impose. Et elle est capitale. Elle est un préalable avant tout engagement nouveau.

D’abord, il faut connaître la Russie. Son histoire lointaine, son passé récent avec l’ex-URSS, son présent avec un certain Vladimir Poutine, son avenir sans Vladimir Poutine. Qui sont les hommes de demain avec qui l’Afrique devra composer en Russie ? Quelles valeurs incarnent les successeurs potentiels de Poutine ? Seront-ils capables de faire mieux que Poutine ou à tout le moins, comme lui ?

Ensuite, il faut connaître les alliés historiques de la Russie. Il faut distinguer entre les alliés de circonstance, les amis saisonniers et les profiteurs de la puissance russe. Il faut savoir qui des alliés de la Russie peut être un bon allié aussi pour notre combat, pour notre Afrique, pour nos pays.

Enfin, il faut interroger la Russie. Et c’est ce que nous allons faire à présent. Pourquoi l’Afrique Digne, réveillée, debout et dressée contre l’invasion barbare occidentale, dressée contre l’association de malfaiteurs et de pillards dénommée OTAN, dressée contre l’asservissement des peuples noirs par les pillards blancs, eh bien, pourquoi notre Afrique Digne doit-elle faire confiance à la Russie ?

Nous attendons la réponse. C’est seulement après cette réponse, que nous pourrions alors discuter. Avenir de l’Afrique Digne. Avenir du monde civilisé. Avenir du monde émergent. Alliance militaire, économique et diplomatique avec la Russie et…ses bons amis.

 

A Très Bientôt.

Hassane Magued

La Révolution Permanente

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.