Alpha Condé : «Nous savons ce qu’il faut faire pour mettre fin à Ebola…» | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Alpha Condé : «Nous savons ce qu’il faut faire pour mettre fin à Ebola…»
Alpha Condé : «Nous savons ce qu’il faut faire pour mettre fin à Ebola…»

Alpha Condé : «Nous savons ce qu’il faut faire pour mettre fin à Ebola…»

Comment mettre fin à l’épidémie de la fièvre hémorragique virale, Ebola en Guinée ? Pour le président de la République, Pr Alpha Condé, il faut nécessairement une collaboration de la population, a appris Africaguinee.com.

Ebola est une maladie grave, certes, mais elle n’est pas une fatalité, a déclaré le président Alpha Condé lors d’une édition spéciale consacrée à la lutte contre Ebola en Guinée. ‘’On ne meurt pas nécessairement d’Ebola. Si les contacts sont pris en charge à temps, si les malades se présentent très tôt aux médecins, on peut guérir  d’Ebola’’, a fait remarquer le Chef de l’Etat guinéen.

Pour venir à bout de cette épidémie, Alpha Condé indique qu’il faut nécessairement une collaboration de la population.

‘’Nous savons qu’est-ce qu’il faut faire pour mettre fin à cette épidémie. La condition première sans laquelle rien ne peut aboutir, c’est la coopération de l’ensemble de la population’’, a laissé entendre le Premier magistrat du pays.

A Télimélé par exemple, cite le président Alpha Condé, la population s’est fortement impliquée dans la lutte contre la maladie. Et, de nos jours, il n’y a plus de cas là-bas, relève-t-il.

Le président guinéen s’insurge contre certaines personnes qui continuent à faire croire aux populations que cette maladie n’existe pas en Guinée. C’est pourquoi, a-t-il préconisé, il faut sensibiliser les populations  sur le fait qu’Ebola existe bel et bien, mais  aussi qu’on peut en guérir, si le  malade est vite pris en charge.

‘’Nous avons des gens qui n’aiment pas ce pays. Ils disent qu’il n’y a pas d’Ebola ou bien que les blancs veulent nous tuer. Il y a bel et bien Ebola en Guinée, en Sierra Léone, au Libéria et au Congo Kinshasa. Donc, il faut que la population prenne conscience que cette maladie est grave, mais on peut en guérir. Il faut donc, sensibiliser les populations.  Ebola est l’affaire de tous les guinéens, parce que c’est la survie de notre pays (qui est en jeu). Il faut que les gens cessent d’avoir peur, il faut qu’ils acceptent d’écouter et de suivre les consignes des médecins. J’encourage tout le peuple à s’unir,  à faire front comme un seul homme et à sensibiliser chacun de son côté pour que nous puissions mettre fin très rapidement à cette épidémie’’, a lancé le président Alpha Condé.

Les dernières statistiques de l’épidémie en Guinée, à la date du 18 septembre,  font état de 974 cas dont 630 décès.

Diallo Boubacar 1

Source: Africaguinee.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.