Amadou Soumahoro à propos de Banny : «Il n’a jamais rien réussi dans ce pays»

Réponse du berger à la bergère.Moins de 24h après le meeting dela Coalition nationale pour le changement, Amadou Soumahoro, secrétaire général par intérim du RDR, n’a pas porté de gant pour marteler ses vérités à Charles Konan Banny.

En effet, saisissant la cérémonie d’investiture de Koné Lassiné dit Bazo en qualité de secrétaire départemental RDR à Divo, il est revenu sur les propos tenus par l’ex- Premier ministre, samedi dernier, à la place Inch’Allah de Koumassi.. « La Côte d’Ivoire est un pays démocratique. Chacun est libre d’être candidat et de tenir des meetings pour critiquer la gestion du président de la République », a-t-il indiqué devant les militants qui se sont déplacés massivement, dans la cour de la mairie, malgré la forte pluie qui s’est abattue sur la ville.

Poursuivant, le secrétaire général par intérim du RDR a indiqué que tout doit se faire de façon démocratique, sans menace. « Samedi dernier, Banny a invité ses partisans à un grand rassemblement le 8 juillet prochain à la place de la République pour, dit-il, chasser le président de la République. S’il obtient l’autorisation du ministère de l’Intérieur de faire cette manifestation, nous ferons, nous au RDR, aussi les démarches nécessaires pour avoir une autorisation pour y être aussi », a-t-il déclaré.

Pour Amadou Soumahoro,après ce que la Côte d’Ivoire a vécu, personne ne peut accepter la chienlit. « Militantsde Divo, si vraiment la CNC veut se réunir à la place de la République, mobilisons-nous nombreux pour y être aussi. Ils nous trouverons sur notre chemin. D’ailleurs, dites à Banny que je vais acheter un matelas d’une place pour lui et moi. Nous passerons la nuit ensemble à la place de la République jusqu’au matin et nous verrons qui de nous deux aura bien dormi », a-t-il proposé. Pour lui, après ce que le RDR a vécu, ce ne sont pas des propos qui vont effrayer le parti. « Le RDR n’a peur de personne. Le RDR est eau dormante avec laquelle on ne joue pas », a-t-il ajouté. Puis Amadou Soumahoro d’inviter les populations de Divo à la vigilance. « Nous sommes tous en Côte d’Ivoire et nous voyons ce que le président de la République abat comme travail. Qui peut faire mieux ? », a-t-il interrogé.

La réponse de l’assistance a été sans ambages. « Personne !», a-telle répondu. Puis le président du groupe parlementaire RDR d’ajouter : « Les gens pensent que nous avons peur d’eux. Le RDR n’a peur de personne. Si nous n’avons pas reculé face aux armes, ce ne sont pas des gens qui n’ont jamais entendu le bruit d’un fusil qui vont nous effrayer. S’ils nous cherchent, ils nous trouverons sur leur chemin », a-t-il prévenu.

Aujourd’hui, selon lui, ce que les Ivoiriens veulent, c’est de vivre dans la quiétude, dans la paix et penser à leur développement. Ils n’accepteront pas d’être perturbés dans cet élan par des personnes comme Banny. « Ce monsieur a été Premier ministre, par la volonté de la communauté internationale, avec tous les pouvoirs. C’est sous sa primature que les déchets toxiques ont été déversés. Tous ceux qu’il a suspendus ont été réhabilités par Gbagbo. C’est lui qui pense nous faire peur. Non, personne ne fait peur au RDR », a-t-il déclaré. De plus, pour lui, Banny a été incapable de réconcilier les Ivoiriens. « Le rapport de ses activités à la tête de la CDVR est là. Au lieu de réconcilier les Ivoiriens, il passait son temps à préparer sa candidature. En réalité, Banny n’a jamais rien réussi en Côte d’Ivoire », a-t fait savoir. Poursuivant, Amadou Soumahoro a rappelé que de son passage à la BCEAO, à la primature en passant par la CDVR, Banny n’a rien fait pour la Côte d’Ivoire, ni pour Divo dont il se dit un natif.

C’est pour toutes ces raisons que le secrétaire général du RDR à appeler les militants à ne pas se disperser. « Celui qui peut est là, on le connait. Il demande un second mandat pour achever ce qu’il a commencé. Donnons-lui la chance de le faire plutôt que de nous disperser », at- il terminé non sans inviter les populations à s’inscrire sur la liste électorale pour une victoire éclatante d’Alassane Ouattara.

Thiery Latt (envoyé spécial)

Source: Le Patriote

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE