Amadou Soumahoro à propos de la succession de Ouattara: «c’est “le meilleur” des collaborateurs de Ouattara qui lui succédera»

Amadou Soumahoro à propos de la succession de Ouattara: «c’est “le meilleur” des collaborateurs de Ouattara qui lui succédera»

Le secrétaire général du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), Amadou Soumahoro, a affirmé que c’est “le meilleur’’ des collaborateurs du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara qui lui succédera au terme de son second mandat en 2020, dans une interview à ALERTE INFO jeudi.

Le président Ouattara a été réélu président de la République avec plus de 83% des suffrages. Avez-vous l’impression qu’il a vaincu sans péril ?

C’est ignorer les joutes politiques quand on sait ce que c’est que la compétition politique, on ne peut jamais dire avant une élection qu’il n’y avait pas de candidats de poids en face du président Alassane Ouattara. Le peuple est versatile et imprévisible comme les voies de Dieu sont imprévisibles. Dire que le président a vaincu sans péril, c’est ignorer le bilan extraordinairement positif qu’il a réalisé en si peu de temps. Dire que le président a gagné sans péril, c’est ignorer qu’Alassane Ouattara a…..la Côte d’Ivoire dans le concert des nations. C’est oublier que grâce à sa politique il a donnée à l’Ivoirien la fierté de porter cette nationalité. C’est oublier que grâce à sa vision, il est en train de construire une Côte d’Ivoire nouvelle. Bref, c’est avoir une cécité politique.

Le président Ouattara a été réélu avec le soutien du PDCI. Le RDR va-t-il en retour respecter son engagement de passer la main au PDCI en 2020 ?

A partir du moment où nous sommes déjà alliés dans le RHDP (Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix) et Dieu merci aujourd’hui le PDCI-RDA (Parti démocratique de Côte d’Ivoire) et les autres partis membres du RHDP ont appris à vivre ensemble. Mais comment voulez-vous que dans ce contexte de rassemblement et d’union, qu’il y ait une crainte du PDCI-RDA par rapport à ce que vous appelez l’alternance ? Laquelle alternance se fera entre les enfants d’Houphouët. Je reviens à ce que le chef de l’Etat à dit : le meilleur d’entre nous assumera après le président Ouattara l’héritage houphouetiste. Mais ce que je voudrais dire à chaque chose son temps. Nous n’en sommes pas encore là. Je voudrais vraiment vous demander de nous laisser au lendemain de cette victoire éclatante, nous organiser pour nous consacrer à la mission que le peuple ivoirien a confié au président Ouattara et à son équipe. C’est-à-dire celle du développement, de la lutte contre la pauvreté.

Les Houphouestistes vont-ils aller aux prochaines élections locales en rangs dispersés ou en RHDP ?

En politique, à chaque chose son temps. Le moment viendra où vous aurez la réponse de façon pragmatique à toutes ces questions.

Le porte-parole de votre parti, le ministre Joël N’Guessan, dans une déclaration mardi, a suggéré une amnistie générale pour les prisonniers politiques. Est-ce que cette amnistie générale pourrait concerner les détenus pro-Gbagbo ?

Je ne suis pas informé de cette position de notre parti. Le ministre Joël N’Guessan est un homme politique. Certainement qu’il a dû donner un avis personnel. Mais en ce qui concerne les questions d’amnistie pour le moment la direction du RDR (Rassemblement des républicains) ne s’est pas encore prononcée. Donc cette déclaration est une déclaration de notre porte-parole mais certainement de son jugement personnel.

Quel commentaire pouvez-vous faire de la déclaration de la branche du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) conduite par M. Aboudramane Sangaré qui dit ne pas reconnaitre la réélection du président Alassane Ouattara ?

Mais qu’est ce que ceci va gêner dans la marche de notre pays. Ils n’ont pas participé aux élections qui ont bien eu lieu dans la paix. Les Ivoiriens sont sortis majoritairement pour s’exprimer sur le bilan du président de la République et sur leur adhésion à sa politique. C’est ça qui est le plus important pour nous. Ne pas reconnaitre le président Alassane Ouattara par la branche Sangaré, je vous assure, n’arrêtera pas la marche de notre pays vers des lendemains meilleurs sous la conduite et l’autorité du président Alassane Ouattara.

Serge Alain Koffi

Source: Alerte info

______________

Lire aussi:

1 – “La guerre de succession des hommes de Ouattara fait rage: Hamed Bakayoko balance Soro et l’affaiblit

2 – “Alassane Dramane Ouattara avoue : « Je ne terminerai pas ce mandat»

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*