Appel à la réconciliation lancé par les ex-rebelles: Marie Odette Lorougnon est d’accord, mais veut savoir ils ont attaqué «la Côte d’Ivoire et tuer de milliers d’Ivoiriens ? Qui à gagner les élections de 2010 ? »

La vice-présidente Marie Odette Lorougnon était à Gagnoa le samedi 12 Août 2017 pour mobiliser les militants du FPI dans le cadre des préparatifs de la fête de la Liberté 2018 qui aura lieu dans cette partie de la Côte d’Ivoire.

Lors de sors de son temps de parole, Marie Odette Lorougnon a répondu à l’appel des ex-rébelles de Guillaume Soro au peuple ivoirien à la réconciliation. Selon la vice-présidente du FPI, le FPI est tout aussi soucieux de réconcilier les ivoiriens. Le parti du président Laurent Gbagbo se rejouit de savoir que ceux qui ont pris les armes contre la Côte d’Ivoire hier reconnaissent aujourd’hui que le président Laurent Gbagbo est incontournable dans tout processus de réconciliation dans le pays. Toutefois, souligne la vice-président Marie Odette Lorougnon, «aucune réconciliation sincère ne peut se faire sans vérité». Pour qu’une véritable réconciliation prenne place dans le cœur des Ivoiriens, il faut que les ex-rébelles disent pourquoi ils ont «attaqué la Côte d’Ivoire et tuer de milliers d’Ivoiriens ? Qui à gagner les élections de 2010 ?».

Ci-dessous l’intervention de Marie Odette Lorougnon.

Nous nous appelons Gbagbo ou Rien (GOR) et Nous n’avons pas honte de notre fidélité en Gbagbo qui nous a été arraché par les impérialistes.

Aujourd’hui il est claire que le Président Laurent Gbagbo est la clé de la réconciliation en Côte d’Ivoire car, les rebelles qui ont attaqués la Côte d’Ivoire rien que pour le pouvoir reconnaissent aujourd’hui que Gbagbo est un grand homme de paix qui n’a rien fait pour être là où ils l’ont déporté.

Nous demandons sa libération pour une réconciliation vraie entre fils du pays. Nous demandons sa Libération et son retour pour que nous scellons cette réconciliation ici au stade Biaga-Boda de Gagnoa.

Mais avant tout, nous disons qu’aucune réconciliation sincère ne peut se faire sans vérité alors nous nous posons la question de savoir : Pourquoi avez-vous attaqué la Côte d’Ivoire et tuer de milliers d’Ivoiriens ? Qui à gagner les élections de 2010 ?

A vous les chefs de la région et du pays, pourquoi restez-vous muets bien que vous sachiez la vérité de ce qui s’est réellement passé dans notre pays. Mobilisez-vous et demander sans crainte ni peur la libération du Président Laurent Gbagbo. Car ses propres bourreaux reconnaissent aujourd’hui qu’ils ont eut tord.

Parents chefs de Gagnoa et de Côte d’ivoire. Mobilisez vous ! Organisez des marches pour exiger la libération des dignes fils du pays Laurent Gbagbo et Blé Goudé pour une vraie réconciliation.

Rappelons que depuis quelques temps, Guillaume Soro et ses soutiens tant politiques que armés ne cessent de lancer un appel à la réconciliation aux Ivoiriens. Guillaume Soro a même déclaré qu’il est prêt à aller demander pardon au président Laurent Gbagbo pour tout le mal qu’il lui a fait. A sa suite, l’amicale des Forces Nouvelles a même demandé la liberté du président Laurent Gbagbo afin que ce dernier participe pleinement à la réconciliation entre les Ivoiriens.

Eburnienews.net (avec Gala Kolebi)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE