Après 3 ans de détention: Samba David en liberté provisoire | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Après 3 ans de détention: Samba David en liberté provisoire
Après 3 ans de détention: Samba David en liberté provisoire

Après 3 ans de détention: Samba David en liberté provisoire

Le combat mené par la Coalition des indignés de Côte d’Ivoire (Cici), vient d’être couronné de succès, avec la liberté provisoire accordée à son président Doyou Nicaise, alias Samba David.

«Je viens d’obtenir de la justice ivoirienne, la mise en liberté provisoire de Samba David, pour raisons médicales. Merci à la justice ivoirienne d’avoir fait droit à ma demande de mise en liberté. Samba David actuellement très souffrant pourra retrouver sa petite famille et assurer un meilleur suivi de sa santé. Merci Seigneur », a annoncé Maître Ange Rodrigue Dadjé qui a introduit une demande motivée par l’état de santé du détenu qui continuait de se dégrader depuis qu’il a été transféré à la  prison civile de Korhogo le 5 juin 2018, de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) où il purgeait une peine de détention préventive.

C’est du fait de la dégradation de son état de santé, que le pouvoir s’est vu contraint de transférer Samba David à Abidjan et il a été hospitalisé successivement aux Centres hospitaliers universitaires de Cocody et de Treichville, depuis le 12 juillet 2018. Pour des soins intensifs, dans un état alarmant, selon le diagnostic médical.

Pour rappel, Samba David a été mis aux arrêts depuis le 13 septembre 2015, après une descente musclée des forces de l’ordre à sa résidence à Yopougon. C’est ainsi qu’après avoir passé 72 heures à la Direction de la surveillance du territoire (Dst), il a été placé sous mandat de dépôt le 17 septembre 2015, avant d’être jugé le 30 septembre 2015 et condamné le 2 octobre 2015 à six (6) mois de prison ferme pour «trouble à l’ordre public ». Mais au terme de cette première peine d’emprisonnement, à la date du 17 mars 2016, en lieu et place d’une libération, Samba David a été maintenu en détention préventive pour un autre chef d’accusation à la Maca. À savoir qu’il est poursuivi  cette fois pour «attentat à l’autorité de l’Etat, provocation à un attroupement non armé, destruction volontaire d’objets».

Marcel Dezogno

letempsinfos.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.