Après la grenade de Yopougon, un commissariat attaqué à Daloa, toutes les armes emportées

Après la grenade de Yopougon, un commissariat attaqué à Daloa, toutes les armes emportées

Le commissariat de police du 3ème arrondissement de Daloa (Centre-ouest), troisième ville de Côte d’Ivoire, a été attaqué par des assaillants non identifiés.

De sources sécuritaires, l’attaque qui a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi, aux environs de 3 heures du matin, aurait été perpétrée par quatre hommes armés. Ces dernier ont réussi à emporter des armes et libérer des prisonniers, précise Ouattara Francis, le préfet de police de Daloa.

Les assaillants «ont maitrisé les trois policiers de garde, libéré les détenus et emporté toutes les armes dont des kalachnikovs», a rapporté l’AFP qui référait le témoignage d’une source, ayant requis l’anonymat. Selon toujours l’AFP, la source n’a pas précisé le nombre de détenus libérés.

L’attaque n’a pas fait de blessé, mais, avant de partir, les assaillants ont enfermé les trois policiers de garde. La station-service Total de Daloa a été également braquée dans cette même nuit aux environs de 21 heures, a-t-on appris.

Cette troublante attaque fait suite à l’affaire de la grenade lancée dimanche soir dans une station-service de la commune de Yopougon par des inconnus.

Eburnienews.net

About Tjefin

One comment

  1. je crois que le peuple en a marre. Trop c’est trop. Dramane veut se sacrifier pour des blancs ?C’est son choix et il en payera les frais. Il veut abuser de la bonté et de la patience des ivoiriens, mais la patience a des limites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE