Après le rejet de la candidature de Gbagbo par la justice, Affi et son groupe relance les négociations avec le pouvoir Ouattara

Après le rejet de la candidature de Gbagbo par la justice, Affi et son groupe relance les négociations avec le pouvoir Ouattara

Le parti de l’ancien président Laurent Gbagbo en pleine crise, a repris lundi le dialogue politique avec le pouvoir en Côte d’Ivoire pour régler les problèmes en “suspens”, moins d’un an avant la présidentielle d’octobre 2015.

La dernière rencontre entre le FPI populaire ivoirien (FPI) et le gouvernement ivoirien remonte à mai.

“Depuis mai 2014, nous ne nous sommes plus revus or …les problèmes mêmes auxquels nous nous sommes attaqués depuis le démarrage du dialogue ne sont pas totalement résolus”, a déclaré à la presse le président du FPI, Pascal Affi N’guessan.

Il s’agit notamment des problèmes “des prisonniers politiques, du problème du gel des comptes, le problème des exilés, le problème du financement des partis, la préparation des élections générales de 2015”.

En renouant le dialogue, le FPI espère obtenir la liberté provisoire pour ses militants qui sont “encore en prison”.

“Nous allons nous rencontrer en début d’année pour apporter des solutions concrètes sur les différentes préoccupations qui ont été posées par le FPI”, a assuré le ministre de la Sécurité Hamed Bakayoko, dans le cadre “d’un dialogue pour créer un environnement apaisé qui permette à la Côte d’Ivoire de poursuivre sa reconstruction”.

La reprise du dialogue politique intervient au moment où la justice ivoirienne a débuté le procès pour “atteinte à la sûreté de l’État” de l’ancienne Première dame, Simone Gbagbo, et de 82 anciens dignitaires de l’ancien régime.

Après le rejet de la candidature de Gbagbo par la justice Affi et son groupe relance les négociations avec le pouvoir Ouattara 2 Après le rejet de la candidature de Gbagbo par la justice, Affi et son groupe relance les négociations avec le pouvoir Ouattara

Le FPI est plongé dans une crise profonde avant la présidentielle d’octobre 2015, à laquelle le chef de l’État sortant Alassane Ouattara est d’ores et déjà candidat.

Ces déchirements internes ont été illustrés lundi par le rejet de la candidature de l’ex-président Laurent Gbagbo, emprisonné à la Cour pénale internationale pour “crimes contre l’humanité”, à la tête de son parti, de la justice sur saisie d’Affi N’Guessan.

Les fidèles de M. Gbagbo font de la libération de leur champion “le coeur de la stratégie de lutte du parti”, tandis que le camp d’Affi N’Guessan aspire à s’investir dans le jeu politique et à participer à la prochaine présidentielle.

Née du refus de M. Gbagbo de reconnaître sa défaite à la dernière présidentielle face à M. Ouattara, la crise post-électorale de 2010-2011 a fait quelque 3.000 morts.

eak/ai

Source: AFP

About admin

2 comments

  1. http://www.kamayiti.com/643-le-fpi-vire-le-traitre-affi-n-guessan-et-doit-rendre-les-cles

    OMBRE ET LUMIERE SUR LE FPI

    Dimanche 28 Décembre 2014 à la maison de l’Afrique la représentante du FPI en France tenait une conférence pour disait-elle « apporter un peu de lumière sur les zones d’ombres » planant sur le FPI conduisant à l’annulation du congrès du parti.

    Cette conférence DE DEUX PARTIE s’encadre de trois motions essentielles à savoir :

    – la condamnation des actes d’Affi N’guessan

    – Soutien total au président Gbagbo

    – D’inciter à la création de nouvelles sections d’au moins 15 personnes partout ou c’est possble.

    En effet, le Congrès devant aboutir à l’élection du nouveau président du FPI, avait été annulé sur le seul fait d’Affi N’guessan. D’après les intervenants Sentant sa fin arriver à la tête du parti, et peut être par peur d’être confronté au fondateur du parti Laurent Gbagbo.

    Mr Affi N’guessant avait décidé de porter l’affaire devant la justice afin d’éliminer son adversaire. Selon les membres dirigeants, du FPI Cet acte fort et autres sont interprétés comme de la haute trahison, Affi N’guessant est donc considéré comme un traitre.

    Les cadres du Parti décident de ne plus voir Affi N’guessan comme leur président et que tout doit être fait pour le bloquer. Car Mr Affi N’guessan agit contre la libération du président Gbagbo.

    Les cadres du Fpi ont décidés que toutes les représentations soient une zone rouge pour Affi N’guessan.

    Mme addé Assalé et son Staff a répondu à de nombreuses interrogations dans la salle portant la majeure partie au fonctionnement interne du parti.

    Une Motion de condamnation en collégial sera rédigée ultérieurement.

  2. Cette dépêche de l’AFP est pleine de bizarreries:
    1ère bizarrerie: la conclusion de la dépêche. Les médias français se croient toujours obligés de prononcer cette formule fausse “le refus du président Gbagbo de reconnaître sa défaite”. Ces médias pensent qu’en répétant ce mensonge, cela se changerait en vérité. ils perdent leur temps car tous les africains (mais aussi tous les hommes de bonne foi dans le monde entier) ont compris que c’est le président Gbagbo qui a remporté les présidentielles de 2010 en Côte d’Ivoire.
    2ème bizarrerie: Affi N’guessan en campagne (enfin il en était temps) pour la liberté provisoire des militants FPI.
    Je remarque ici que Affi et le régime sont en étroite collaboration. C’est à croire que Ouattara et affi font partie du même régime, du même système; celui qui consiste à escroquer moralement l’opinion nationale et internationale en faisant croire que les griefs reprochés à ces militants sont vrais et que nous sommes dans une procédure judiciaire normale. Or ce n’est pas le cas car toutes les règles de droit ont été gravement violées dans cette affaire purement politique. D’ailleurs, on se demande comment dans une affaire de justice, un soi-disant président de parti politique qui n’est pas un juriste peut obtenir la liberté provisoire de quelqu’un: c’est la preuve que tout ceci est politique. Alors si nous sommes dans ce registre politique pourquoi Affi ne demande-t-il pas purement et simplement la libération de tous ces militants. Il est tout simplement un pion pour Ouattara.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.