Après les Frci: les gardes pénitentiaires grognent

Après les Frci: les gardes pénitentiaires grognent

Interdiction de visites,d’extraction, de transfert et de déferrement de détenus ainsi que la fourniture de repas et l’hospitalisation des prisonniers dans les 33 maisons d’arrêt et de correction de Côte d’Ivoire à partir du jeudi 27 novembre 2014. C’est la décision que les surveillants des établissements pénitentiaires ont arrêté hier après-midi au terme des différentes réunions qu’ils ont eues au camp de la Maca.

Selon ces gardes qui ont requis l’anonymat, un préavis de grève a été déposé par le collectif des 2000 ex-rebelles intégrés dans le corps des gardes pénitentiaires sans concours depuis la semaine dernière au ministère de la justice pour réclamer le paiement du rappel des salaires allant d’octobre 2012 à Juin 2013, l’avancement exceptionnel en grade, le paiement des primes de contagion, de risques et de judicature.

Sur ces trois derniers points, les deux syndicats des agents pénitentiaires rejoignent leurs cadets. 

Didier Kéi

Source: NV

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.