Après Mandjara Ouattara, Kissi Akainon Micheline, une autre fournisseuse meurt alors que l’Etat ivoirien lui doit 200 millions FCFA

Après Mandjara Ouattara, Kissi Akainon Micheline, une autre fournisseuse meurt alors que l’Etat ivoirien lui doit 200 millions FCFA

Dans un communiqué lu devant la presse, le président du Syndicat national des fournisseurs de’l’Etat de Côte d’Ivoire (SYNAFECI) a annoncé le décès de Mme Micheline Kissi Akainon épouse Ouattara, à qui la présidence ivoirienne doit 200 millions FCFA de factures impayées.

Selon Faustin Gré, le président du SYNAFECI, qui a signé le communiqué, Micheline Kissi Akainon est décédée « totalement démunie, avec 200 millions de F CFA et plus de 7 voitures sous cale pour ses factures impayées par la Présidence de la République de Côte d’Ivoire».

Mme Lacina Ouattara née Micheline Kissi Akainon faisait des prestations de location de véhicules à la présidence de la République de Côte d’Ivoire, souligne Faustin Gré qui s’est rendu, mardi, au,domicile de la défunte, à la tête d’une forte délégation du syndicat.

Toujours, selon M. Gré, dame Micheline Kissi, «diabétique n’a pas pu se soigner convenablement faute de moyens financiers alors que l’Etat’lui doit des millions», laissant derrière elle.

Pour le président du syndicat, la mort de Kissi Akainon Micheline est une mort de trop. Elle rappelle également la tragédie arrivée à Mandjara Ouattara, une jeune dame qui s’était immolée le mercredi 21 mai 2014 devant le palais présidentiel.

M. Gré déplore que «le paiement de la dette intérieure Ivoirienne, ne fait pas mouvoir le gouvernement alors que l’Administration partout dans le monde est une continuité». Il regrette la situation que vivent les fournisseurs de l’Etat de Côte d’Ivoire qui sont pour certains, des morts ambulants pour d’autres des malades chroniques non assistés avec leurs entreprises qui se meurent.

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*