Après Sidiki Bakaba, le ministre Joël N’Guessan convoque son neveu Stéphane Kipré devant la justice française

Après Sidiki Bakaba, le ministre Joël N’Guessan convoque son neveu Stéphane Kipré devant la justice française

Qui l’aurait cru? Stéphane Kipré, le président de l’Union des Nouvelles Générations (UNG), est convoqué par la justice française pour meurtre, à la demande de son onlce, le ministre Joël N’guessan, porte-parole du RDR et de l’Etat de Côte d’Ivoire.

Stéphane Kipré n’en revient certainement pas. Pas parce que son oncle est impliqué dans cette convocation, mais bien plus parce qu’on l’accuse de « meurtre, menaces de mort, complicité de violences, voies de fait, atteinte à la liberté individuelle » pour des faits commis en 2011 à Abidjan et sur le territoire de Côte d’Ivoire. « Je suis effectivement convoqué par la juge du tribunal de grande instance de Paris le mardi 19 juillet à 10h pour être entendu relativement aux événements survenus en Côte d’Ivoire lors de la crise postélectorale », a-t-il précisé.

L’homme a pourtant décidé de garder son calme et se dit prêt à répondre à cette convocation «pour dire ma part de vérité car je ne me reproche rien», précise-t-il. Il sera donc face à la juge française Emmanuelle Ducoste, vice-présidente du tribunal de grande instance de Paris, le mardi 19 juillet prochain pour répondre à ses questions sur la crise postélectorale en Côte d’Ivoire.

Ce que l’observateur ne s’explique pas toutefois, c’est que monsieur N’guessan convoque son neveu pour complicité de violence alors qu’il a lui-même avoué devant la CPI qu’il doit la vie sauve, entre autre, à son neveu Stéphane Kipré.

Rappelons qu’avant Stéphane Kipré, ce fut le tour du cinéaste franco-ivoirien Sidiki Bakaba de comparaître devant la justice française, à la demande du ministre Joël N’guessan. Il lui était également reproché d’être complice de meutre.

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*