Aqmi revendique l’attaque de Grand Bassam qui a fait au moins 30 morts

Les américains avaient prévenu de l’imminence d’attaques djihadites dans des lieux publics fréquentés par les occidentaux, notamment des plages, en Côte d’Ivoire. C’est fait. Ils ont fini par attrister ce beau dimanche à Grand Bassam.

En effet, selon les informations dont nous disposons, une quinzaine de djihadistes de type africain ont attaqué à l’arme de guerre Grand Bassam, une ville touristique et balnéaire trés fréquentée les Ivoiriens aisés et de nombreux expatriés. Des témoins signalent que les terroristes armés de Kalachnikov ont tiré des rafales à plusieurs endroits le long de la plage, dimanche 13 mars.

Le bilan encore provisoire de cette attaque est d’au moins 30 morts dont 14 civils et 2 membres des unités des forces spéciales déployées ont trouvé la mort dans les combats contre les djihadistes. Au moins cinq assaillants auraient également trouvé la mort lors des combats. Certaines personnes parlent d’au moins une centaine de morts.

Des témoins contactés par EBURNIENEWS.NET affirment avoir vu des « hommes noirs » dont la grande majorité étaient en treillis qui ont crié « Allah akbar » avant de vider leurs chargeurs sur d’innocentes personnes sur la plage.

Selon l’organisation américaine qui surveille les sites internet islamistes (SITE), Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l’attaque de Bassam.

Aqmi Aqmi revendique l’attaque de Grand Bassam qui a fait au moins 30 morts

Eburnienews.net

_____

Lire aussi:

Menace de djihadistes: La Côte d’Ivoire risque ses premiers attentats bientôt

Le groupe jihadiste Ansar Dine menace la Côte d’Ivoire: «Nous allons multiplier les attaques en Côte d’Ivoire, pays qui travaillent avec les ennemis de l’islam»

 

 

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.