Arthur Aloco se dit prêt à assumer la prison pour le triomphe de “la liberté’’ et “la vraie démocratie’’

Arthur Aloco se dit prêt à assumer la prison pour le triomphe de “la liberté’’ et “la vraie démocratie’’

Poursuivi pour “enrichissement illicite’’, Arthur Aloco, un proche de l’ancien Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny, candidat déclaré à la présidentielle de 2015 contre l’actuel chef de l’Etat Alassane Ouattara, s’est dit lundi prêt à passer par un emprisonnement pour faire triompher son combat pour “la liberté’’ et “la vraie démocratie’’.

“La prison est faite pour les hommes. Et si c’est pour le combat pour la liberté, la vraie démocratie que nous menons, qu’il faille passer par la prison, nous assumerons’’, a déclaré Athur Aloco, face à des journalistes, devant les locaux de la police économique à Abidjan où il a été convoqué pour y être entendu.

Arthur Aloco, ex-directeur général de l’Agence des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ATCI), a été convoqué avec son épouse et deux autres personnes dont l’identité n’a pas été révélée pour répondre aux soupçons d’ « enrichissement illicite » qui pèsent sur eux.

Vendredi, Sylvain Oka, un autre proche de M. Banny, avait été arrêté et placé en détention, pour « enrichissement illicite » également.

Charles Konan Banny est allé outre les consignes du président de son parti, l’ex-chef de l’Etat Henri Konan Bédié, patron du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, majorité), en se déclarant le 10 décembre candidat à l’investiture de cette formation pour la présidentielle prévue en octobre 2015.

M. Bédié, grand allié Alassane Ouattara, a déjà appelé à voter pour le président ivoirien, candidat à sa succession

Par Serge Alain Koffi

Source: Alerte-info.net

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.