Assassinat d’Yves Lambelin: Pr Hellène Etté fait des révélations

Assassinat d’Yves Lambelin: Pr Hellène Etté fait des révélations

La manifestation de la vérité dans le cadre du procès des ‘’disparus du Novotel’’ se poursuit. Les témoins continuent de se succéder à la barre.
Ce mardi 28 mars 2017, il y a eu trois témoins. Parmi eux, le médecin légiste, Pr Hellène Etté Yapo. C’est elle qui a fait l’expertise sur les ossements d’Yves Lambelin découverts le 1er juin 2011, à la base navale de Locodjro.

Devant la Cour, elle a déclaré que l’ex-Pca de Sifca est mort d’une « mort violente ». « Yves Lambelin a eu plusieurs fractures aux membres supérieurs, inférieurs. Il y a eu aussi la fracture de la mandibule », a-t-elle fait savoir, précisant que ces résultats ont été obtenus à partir de l’examen du fémur droit et de la dent n°21.

Pr Hellène Etté a indiqué avoir ramassé le 1er juin 2011 une mandibule, les clavicules droit et gauche, 11 dents, 11 vertèbres, 8 côtes, des os du bassin, etc. « Yves Lambelin a été violenté avant sa mort. Les fractures constatées sont vitales », a-t-elle ajouté.

Avant elle, l’ex-patron de la 1ère compagnie de la Garde républicaine, Sidibé Samba était à la barre. Il a informé n’avoir rien vu. Par conséquent, son témoignage est fait sur la base de ce qu’il lui a été rapporté.

Toutefois, Sidibé Samba a fait savoir qu’en 2011, sa vie était en danger car, soupçonné de travailler pour Alassane Ouattara qui était à cette époque à l’hôtel du Golf. « Je faisais partie des officiers à éliminer. C’est le commandant Kipré Yagba qui me l’a dit. Le jour J, on devrait me tirer dans le dos », a-t-il porté à la connaissance de la Cour.

Diomandé Mémoué Correspondant communal

Source: Fraternité Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*