Attaques de Paris : l’Aird solidaire du peuple français, invite à la réflexion !

Attaques de Paris : l’Aird solidaire du peuple français, invite à la réflexion !

Dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 novembre 2015, Paris et sa région ont connu des attaques terroristes qui ont créé l’émoi au sein de la population et endeuillé de nombreuses familles.

Avec une coordination témoignant d’un niveau de préparation criminelle d’un rare professionnalisme, ces attaques concomitantes sans précédent, ont fait 129 morts et des centaines de blessés en une demi-douzaine d’endroits.

En cette douloureuse circonstance, partagée par l’Afrique, une Afrique profondément écœurée au regard de ses valeurs intrinsèques et de son humanisme séculaire, l’Alliance Ivoirienne pour la République et la Démocratie (AIRD), parti politique ivoirien :

  • condamne fermement ces actes criminels, qui par leur ampleur et leur déroulement, portent atteinte au sens de l’humanité qui habite en chacun de nous;
  • assure le peuple français et les familles des victimes de sa solidarité agissante et de sa sincère compassion face à l’ignominie;
  • présente ses vœux de prompt rétablissement aux blessés ;
  • exprime ses encouragements à tous les acteurs et corps de métiers impliqués dans le soulagement des victimes et la sécurité des personnes et des biens ;
  • invite le peuple français à puiser, dans l’intensité de ce temps de recueillement collectif, la force d’une sérénité renouvelée, afin de continuer à incarner solidairement ses idéaux de liberté, de fraternité et d’égalité.

Au vu des circonstances dans lesquelles interviennent ces faits d’une gravité inacceptable, touchant tant de citoyens innocents, l’AIRD invite l’ensemble des acteurs de la société civile et de la sphère politique, à entamer le moment venu, une réflexion approfondie sur la gouvernance mondiale et le respect du droit international; un droit international mis à rude épreuve au travers de violations récurrentes de la souveraineté des peuples et des nations, aboutissant à la multiplication des menaces pesant sur les citoyens des grandes puissances, dès lors exposés à toutes sortes de dangers. La mémoire des victimes et la nécessaire prévention de tels carnages ne peuvent s’accommoder de l’hypocrisie.

Pour la direction et les militants de l’AIRD, dont le pays a récemment fait l’amère expérience de bouleversements politiques imposés par la force, l’urgence est désormais à la concertation; concertation visant à forger, au profit des peuples, les instruments pacifiques d’instauration et de consolidation de systèmes démocratiques à même de garantir la stabilité politique et la paix, en lieu et place d’interventions militaires génératrices de risques incontrôlables pour la paix dans le monde.

L’organisation des Nations-Unies (ONU) doit renouer avec sa mission de promotion de la paix, de lutte contre le terrorisme et les crimes d’état, en cessant d’être le jouet d’une coterie de puissants qui instrumentalisent l’aspiration légitime des peuples à la démocratie,  et la détournent au profit d’intérêts mercantiles et géostratégiques que payent aujourd’hui de leur sang et de leur vie d’honnêtes et paisibles citoyens.

L’AIRD renouvelle ici l’expression des sincères condoléances et de la profonde émotion de chacun de ses membres au peuple de France ainsi qu’à ses dirigeants politiques, et reste en union de prières pour que plus jamais de pareilles horreurs ne se reproduisent.

Fait le 14 novembre 2015

Le Président de l’AIRD

Le ministre Eric Kahe

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.