Atteinte d’une maladie rare, Amanda Gryce a 50 orgasmes par jour | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France | Atteinte d’une maladie rare, Amanda Gryce a 50 orgasmes par joureburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France

Atteinte d’une maladie rare, Amanda Gryce a 50 orgasmes par jour

À 24 ans, Amanda Gryce est atteinte d’un trouble de l’excitation sexuelle. Luttant constamment avec son corps, elle peut avoir jusqu’à 50 orgasmes par jour. Une situation extrêmement gênante et inconfortable qui la contraint même à s’abstenir de toute relation sexuelle.

Si l’orgasme est d’ordinaire un moment de réel plaisir, ce n’est pas le cas pour cette jeune femme, qui est atteinte du syndrome d’excitation génitale persistante. Une maladie très rare qui provoque des orgasmes répétés et non-contrôlés tout au long de la journée.

Jusqu’à 10 orgasmes par heure

“Ça peut arriver n’importe où et n’importe quand” raconte Amanda Gryce. “Je peux avoir 50 orgasmes en une seule journée et cinq à dix en une heure. Le simple fait de monter dans une voiture ou d’entendre un son peut déclencher un orgasme”. Un sentiment d’excitation qui provoque ainsi un soulagement temporaire malgré l’absence de désir ou de stimulation sexuelle.

Une situation forcément difficile à vivre, surtout que ces orgasmes involontaires peuvent se déclencher à n’importe quel moment, sans qu’il n’y ait rien à faire. “Cela arrive en public, quand je suis avec mes amis. Cela me tue vraiment… Je dois juste montrer mon plus large sourire et faire comme si de rien n’était” explique Amanda qui précise vivre avec sa maladie depuis l’âge de 6 ans. Ayant rencontré son petit-ami Stuart il y a peu de temps, les médecins lui ont même interdit d’avoir des relations sexuelles, le temps de trouver un traitement.

“Je prends le contrôle de ma maladie plutôt que le contraire”

Mais l’avenir de la jeune femme pourrait être amené à s’éclaircir. Récemment, elle a ainsi rencontré un docteur spécialisé dans les douleurs pelviennes qui lui a justement prescrit un traitement et conseillé de faire de la méditation et des exercices de relaxation.

Une méthode qui semble porter ses fruits. “Il m’a donné quelques trucs pour réduire l’intensité de mes orgasmes, même s’ils sont toujours nombreux chaque jour. Je prends des médicaments et je fais des exercices pour ne plus m’y faire penser. Je prends le contrôle de ma maladie plutôt que le contraire, c’est un rêve qui devient réalité pour moi” s’enthousiasme Amanda, qui espère enfin retrouver une vie normale.

Source: Gentside

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.