Attentat à Paris est-il lié au rôle de la France au Moyen-Orient ?

Attentat à Paris est-il lié au rôle de la France au Moyen-Orient ?

Après avoir soutenu les terroristes en Syrie pendant quatre ans, l’attentat contre les locaux de Charlie Hebdo a prouvé que les mêmes terroristes se tournent contre leurs soutiens.

Le quotidien libanais Al-Mahd a écrit dans un article que dès le début de la crise en Syrie, la France était l’un des pays qui ont soutenu par leurs moyens politiques, médiatiques et militaires les terroristes qui se battaient contre le gouvernement de Damas. Or, les responsables du gouvernement du président Bachar al-Assad les mettaient toujours en garde contre cette politique, en prévoyant que ces terroristes s’en prendraient tôt tard aux gouvernements qui les ont soutenus. En ce qui concerne la France, l’attentat de mercredi contre les locaux de Charlie Hebdo est en fait la réalisation de ces prévisions.

Jouer avec le feu :

L’attentat contre Charlie Hebdo est l’œuvre des terroristes qui reviennent de Syrie. Dès le début de la crise syrienne, les pays comme la France ont joué avec le feu, en décidant de soutenir les extrémistes. Comme à l’époque de la crise libyenne, la France et les autres puissances occidentales ont voulu d’abord faire approuver des résolutions au Conseil de sécurité de l’ONU pour pouvoir intervenir militairement en Syrie pour renverser le gouvernement du président Bachar al-Assad, mais après l’expérience de la Libye, la Chine et la Russie ont apposé leur veto aux résolutions proposées par la France et les Etats-Unis. Après cet échec diplomatique, Paris a décidé de soutenir directement les terroristes, en permettant aux extrémistes français de se rendre en Syrie, en traversant le territoire turc, pour aller y faire la guerre contre le gouvernement de Damas. Les terroristes qui ont massacré mardi le personnel de Charlie Hebdo, ont été longtemps soutenus directement ou indirectement par Paris.

L’argent du Qatar dans la poche des responsables français :

Le quotidien libanais Al-Mahd ajoute qu’à l’époque du début de la crise en Syrie, la presse française avait mis en garde contre les dangers d’une alliance entre Paris et le Qatar au sujet de la Syrie. En outre, plusieurs livres ont été publiés en France pour avertir l’opinion publique française quant au rôle très destructeur du Qatar dans le soutien aux terroristes extrémistes. Les auteurs de ces livres ont révélé aussi comment les princes qataris se servaient de leur argent pour acheter le soutien de Paris à leurs projets dangereux pour la Syrie et le Moyen-Orient. Officiellement, les autorités françaises disent que près de 800 terroristes français se battent actuellement en Syrie. La plupart de ces gens étaient liés, avant leur départ pour la Syrie, aux milieux extrémistes à l’intérieur de la France. En effet, les services de sécurité et de renseignement connaissaient d’avance la plupart de ces individus. Mais l’argent qui coulait en France depuis le Qatar empêcher les autorités du gouvernement d’agir fermement contre ces milieux extrémistes.

Attentat à Paris est il lié au rôle de la France au Moyen Orient Attentat à Paris est il lié au rôle de la France au Moyen Orient ?

 

Le terrorisme en France :

Dans leur première opération terroristes en France, les éléments liés à Daech et autres groupes terroristes en Syrie, ont pris pour cible Charlie Hebdo qui avait publié, il y a quelques années, des caricatures offensantes contre le Prophète. Le but de ces groupes terroristes extrémistes est de se présenter comme représentants des populations musulmanes en France et dans le reste du monde, en souhaitant qu’une partie de l’opinion publique musulmane défende leur action. Mais ce qui est curieux aussi c’est que cet attentat sanglant a eu lieu au moment où Paris était en train d’examiner la possibilité de la reconnaissance de la proclamation d’un Etat palestinien indépendant. Là, le quotidien libanais Al-mahd s’interroge sur les liens secrets qui existent depuis quelques années entre les groupes extrémistes comme Daech et le Front al-Nosra d’une part, et de l’autre les services secrets du régime sioniste.

Source: IRIB

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.