Attentats suicide sanglants au Tchad …: Réponse des terroristes à l’arrivée du président Débyà la tête de l’UA ?
ATTENTION EDITORS - VISUAL COVERAGE OF SCENES OF DEATH Police officers stand over a victim at the site of a suicide bombing in N'Djamena, Chad, July 11, 2015. A man dressed in a woman's burqa blew himself up in the main market in Chad's capital N'Djamena early on Saturday, killing 15 people and injuring 80, a police spokesman said. REUTERS/Moumine Ngarmbassa TPX IMAGES OF THE DAY TEMPLATE OUT - RTX1K17S

Attentats suicide sanglants au Tchad …: Réponse des terroristes à l’arrivée du président Débyà la tête de l’UA ?

Deux attentats-suicides ont fait trois morts et 56 blessés, dans deux localités tchadiennes de la région du lac Tchad, cible régulière d’attaques des terroristes nigérians de Boko Haram, a-t-on appris, ce dimanche 31 janvier 2016, de source sécuritaire.

La première attaque a visé la localité de Guié, où un kamikaze, circulant à moto, s’est fait exploser, tuant une personne et en en blessant 32, a indiqué, sous couvert de l’anonymat, un officier des services de sécurité. Un deuxième attentat-suicide a fait deux morts et 24 blessés, dans le village de Miterine, a ajouté cette source.

La région du lac Tchad est placée sous le régime de l’état d’urgence, pour tenter de contrer les attaques de Boko Haram (devenu « l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest », ce que refusent de voir les analystes africains), qui a rallié le Daech, et qui a, fréquemment, recours aux attentats-suicides, au Nigeria, au Cameroun, au Tchad et au Niger.

Source: PANAFRICOM

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Advertisements
Advertisements
eburnienews.net utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. privacy policy