Attention au lieutenant-colonel Isaac Zida: Cet homme fut l’officier de liaison entre la rébellion de Soro Guillaume et le Burkina Faso de Blaise Compaoré!

Yacouba Isaac Zida est marié, père de trois enfants, l’AFP nous informe qu’il s’agit d’un ancien casque bleu en République démocratique du Congo (RDC), par ailleurs officier de liaison dans le cadre de la médiation Compaoré durant la crise ivoirienne (2002-2011).

Oui Vous avez bien lu. Officier de liaison pendant la crise ivoirienne. Mais ce qu’il faut comprendre c’est qu’il assurait en fait la liaison entre la rébellion de Soro Guillaume et le Burkina Faso de Blaise Compaoré.

Il est né le 16 novembre 1965 à Yako, dans la province du Passore, dans le nord du Burkina Faso. Il a suivi des études de langue en anglais à l’université de Ouagadougou jusqu’en 1989, avant d’intégrer l’académie militaire de Pô en 1993. Il suit ensuite une formation de militaire qui le conduit à l’étranger, notamment : Meknès (Maroc), Taiwan, Canada, Yaoundé (Cameroun). Il progresse parallèlement au sein du Régiment de sécurité présidentielle (le RSP, une unité d’élite qui assurait la sécurité du président Compaoré) : commandant de companie, commandant de groupement puis chef de corps adjoint. Il finit donc numéro 2 de ce corps.

Cet homme n’est docn pas nouveau. Il est un pur produit du système d’oppression et de déstabilisation instauré au Burkina par Blaise Compaoré. Selon l’Agence France-Presse, le lieutenant-colonel Isaac Zida est par ailleurs un proche du général Gilbert Diendéré, chef d’état-major particulier de M. Compaoré dont il est du reste l’adjoint. Ce qui finit par convaincre que le changement tant souhaité par les burkinabé a déjà pris du plomb dans l’aile. L’homme peut donc bien être un opportuniste dangéreux.

En effet, la personnalité ambiguë du lieutenant-colonel Isaac Zida s’est revelée au grand jour vendredi. C’est lui qui a d’abord annoncé le ralliement de l’armée à la société civile, peu avant l’annonce de la démission de Blaise Compaoré. Alors que la foule adoubait dès lors un général à la retraite, Kwamé Lougué, pour prendre les rênes du processus de transition, et que le chef d’état-major avait déjà déclaré qu’il assumerait le rôle de chef de l’Etat de manière précipitée, Isaac Zida est sorti de son silence plus tard, aux côtés des représentants du Balai citoyen (membres de la société civile).

Déjà, le soir même de ce vendredi historique, le futur “homme fort” du Burkina expliquait ses ambitions au micro de RFI, à Ouagadougou, tançant au passage son concurrent. « Si vous avez compris, il ne s’agit pas d’un coup d’Etat, assure-t-il. Il s’agit d’une insurrection populaire. Et le peuple qui s’est soulevé a des aspirations – il a des attentes – que nous pensons avoir bien comprises. Il ne s’agit pas de rejoindre le peuple pour continuer avec lui les habitudes que nous avons, à un moment donné, condamnées. C’est vrai que le chef d’état-major est la personne qui incarne toute l’armée. Mais nous, nous estimons que nous avons véritablement compris ce que la population attend de nous. Et je pense qu’il n’y a pas de problème, parce que le chef d’état-major, nous-mêmes, nous sommes partie prenante de ce peuple. Aucun militaire ne va poser un acte allant dans le sens de compromettre durablement la paix. ».

Source: eburnienews (avec rfi)

————————————————————-

Soro montre qu’il n’ya pas à se faire du soucis tant que la situation au Burkina est ténue par Isaac Zida. Lisez vous-même entre les lignes ci-dessous!

Bonjour Chers Tous,

D’abord je souhaite un bon week end à mes followers. Dieu nous permet une autre paisible journée en Côte d’Ivoire sous le leadership éclairé du PRADO.

Le défis de la stabilité et du progrès demeure notre cap. Pour se faire il nous faut promouvoir la paix et la réconciliation entre filles et fils de la Côte d’Ivoire.

Felix Houphouet Boigny ne nous disait-il pas de chérir la paix!

J’ai aussi suivi avec intérêt Les événements survenus chez nos voisins Burkinabè. C’est dans la piété que nous leur souhaitons la paix et la concorde. Mon espoir demeure vivace, pour le panafricaniste que je suis, de voir l’Afrique s’unir. L’Afrique doit s’unir pour faire face aux vrais défis que sont la pauvreté, la maladie, en somme le sous-développement. Nous le réussirons un jour nul doute.

Si ce n’est nous ça sera les générations futures. L’Asie nous montre le chemin. A nous de l’emprunter. Le développement rien que le développement. Enfin je retiens la phrase d’un politicien Français qui affirmait que «En politique, ce que vous êtes crie plus fort que ce que vous dites.»

GKS

—————————————————————

 

Ci-dessous quelques réactions de patriotes burkinabé sur l'”aventure ambiguë” du lieutenant-colonel Isaac Zida.

1. Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Issac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée., 1er novembre, 06:42, par BAKIEBO Jacques

Cette prise de Pouvoir du Lieutenant Colonel Zida nous laisse un gout bizarre dans la bouche, car il est du RSP ce même régiment tant décrié et qui a tué la majorité des 30 MARTYRS aux abords du palais présidentiel. Mais nous restons mobilisés en cas de trahisons. Nous voulons l’arrestation de Gilbert Diendiéré pour nous prouver son engagement.

  • Non à Zida et sa bande d’usurpateur
    la lutte continue
    Smockey, quitte cette bande d’usurpateur que sont Zida et Hervé Kam
    ce zida aurait dû nous débarrasser de Blaise avant qu’on en arrive à là

  • on refuse le general Nabere et on acepte sont garde de corps .vraiment g ne comprend plus rien

  • La victoire du peuple pour l’alternance politique et économique au Burkina n’est pas celui de l’armée. Nous demandons à cette armée qui a protégé l’injustice et l’impunité au près d’un président Blaise Compaoré, sanguinaire et complexe d’opter la retenu et permettre les politiques et les intellectuels jeunes ou vieux de bien jouer un vrai jeu politique économique dans la démocratie à ciel ouvert pour l’émergence de notre pays. Depuis 1966, le Burkina vie sur une politique camouflé de répression d’égoïste d’une armée immature et sans formation politique qui met à tout moment le peuple au-dessus d’une mine toujours prête à explose. L’armée est faite pour la protection de son peuple et non une racine politique d’un pays. Si la situation de notre pays était flou en démocratie, c’est que l’armée tienne la clé du cadenas politique que le peuple et ses leaders politique attendent qu’on leurs donnent cette clé pour pouvoir développer leurs objectifs pour le développement durable d’un pays pauvre. Généraux de l’armée, officiers, soldats, les casernes vous appartiennent. Responsables politiques et économiques du Burkina, les affaires de l’émergence et le développement pour l’avenir de notre pays vous appartiennent. Continuons la lutte pour que l’armée Burkinabé comprenne que leur rôle est de protéger le pays et non retarder le développement de notre pays.

  • Puisse le Lieutenant colonel Zida devenir le Lieutenant colonel ATT le héros de la transition malienne de 1991 et non le Général ATT qui a détruit l’état malien.

  • Zida est un homme de confiance. Croyez vous être plus intelligents et éclairés que les responsables de la société civile et du cfop ?
    Arretez vos critiques aveugles et contribuez à la réussite de nouveau départ du pays. Mr Zida peut avoir servi le président Blaise sans être son disciple.
    Le RSP n est pas constitué que de méchants.

  • C’est un usurpateur ce zida là. Il était où quand blaise affamait et baillonnait son peuple ? N’est-il pas aussi comptable de ce régime ? C’est trop facile. Récupérer la lutte du PEUPLE ? Attention à la société civile ! Fait gaffe ! Ne deal pas des postes ministériels sur le dos du PEUPLE ! Smockey, Sam’s K et autes Tankoano ! On vous tiens à l’œil. Il n’est pas question de laisser ce zida nous voler notre victoire. Quelle légitimité a-t-il pour s’installer à kosyam ? Ne trouvez-vous pas bizarre qu’il ai fait son communiqué à 2h du matin ? Tout cela reste flou ! Il y a comme un goût d’inachevé… Pas question que zida pilote cette transition !!! :

  • Le peuple burkinabè n’a pas besoin d’un coup d’état ni d’un deuxième Blaise COMPAORE. Il y a assez de politique valable dans l’opposition ou la société civile pour conduire la transition. L’armée burkinabè doit apprendre à revenir à ses missions traditionnelles. L’appétit venant en mangeant, le lieutenant colonel nous servira une sauce immangeable.
    Honnêtement, il est honteux pour le peuple de voir quelqu’un de la garde prétorienne faire un coup d’Etat au moment ou ce même peuple par sa lutte a réussi à chasser le président COMPAORE.
    Où était ce monsieur pour sortir ramasser maintenant le pouvoir tombé à terre.
    Voici le Burkina qui a son Dadis CAMARA. Et pour l’accompagner, le balai citoyen et son Smockey qui vraiment me surprend en s’accoquinant de la sorte. Dommage pour le peuple combatif qui se voit voler sa victoire.

  • Bonjour.
    Quelle est la position du CFOP par rapport à la prise du pouvoir par le Lieutenant Colonel ZIDA ? Je crois que si depuis le début de la lutte contre la modification de l’article 37, la voix de l’opposition a toujours été portée par DIABRE en qualité de Chef du CFOP, je crois la démarche doit se poursuivre dans ce sens jusqu’à la mise en place de l’organe de transition. La lutte n’est pas terminée et déjà, chaque opposant parle en son nom et au nom de son parti. Il faut obligatoirement une déclaration du Chef de fille de l’opposition, une déclaration du Front de Résistance Citoyenne, du Balai Citoyen et des autres OSC pour situer le peuple par rapport à leur position concernant la prise du pouvoir par ZIDA. Cela est nécessaire en ce sens qu’elle situera l’ensemble des patriotes qui ont sacrifié leur vie. L’opposition à travers le CFOP doit parler pour rassurer le peuple en disant qu’elle adhère ou non aux déclarations du nouvel homme fort de la transition. J’attends ca particulièrement. Sinon, l’histoire retiendra que le CFOP nous a trahi. Zeph parle au nom du CFOP au peuple

  • Le monde vous regarde et vous admire pour votre prise de courage, en revoltand vous avez ouvert une espoire de plus a votres enfant et vous avez encouragée les autres peuples opprimée. Personellement je shouaithe que le Burkina devient riche et prospére, dans le main de ses gouverneur légitime : les burkinabé ! Reprenez vos resources, et que l’image de thomas Sankara et don rêve de changement ne soit plus un rêve !!!

  • Suis triste,très amer même.Pourquoi ce sont des militaires qui viennent confisquer notre victoire ?C’est à croire que dans ce pays,il n’y a pas un civil pour diriger cette transition.Et pire c’est un élément du RSP cette garde criminelle à la solde de ce dictateur qui vient nous narguer.Je dis non,je n’accepterai pas ce coup d’état car vous verrez que ces militaires vont “sauver” tout ce que ces voyous du clan compaoré ont volé depuis plus de 30 ans.Ils sont complices de l’ex régime.C’est un coup monté.Il n’est pas question d’accepter passer cette forfaiture.Si cet auto proclamé président veut me contredire,qu’il arrête donc tous les dignitaires du régime compaoré qui ont passé leur temps à nous voler et en premier chef,l’ex dictateur blaise compaoré mais que disait sur les ondes ce pseudo président que je ne reconnais pas ?Que blaise compaoré est en lieu sûr,que gilbert guinguéré est en lieu sûr.Foutaise.Mes chers compatriotes,réveillez-vous une nouvelle fois pour faire échec à ce hold up de ces militaires qui ne feront que maintenir cette compaorose compradore à savoir faire du blaise avec blaise sans le dire.Nous n’allons nous sacrifier avec plus de 50 morts et des milliers de blessés pour revoir ces militaires grassement entretenus par ce criminel nous diriger.Je dis NON,NON,NON

  • mes chères et frères du Burkina Faso ça c’est un cou Blaise et Gilbert comme ça ils resterons
    toujours protéger n’acceptez surtout pas celui là vous allez vous faire avoir non à zida et à
    Traore je suis un moiga mais plus un mossi à la tête du pays vive le Faso et courage.

  • Bonjour mon colonel mais jusqu’à présent vous ne nous avez pas dit de ce que va devenir les anciens dignitaires du régime compaoré les ministres véreux qui ont pillé le peuple et certain s député comme Leonard compaoré qui a crée asibf dirigé par son petit frère Bernard et qui avait le monopole de tous les marché d’adduction d’eau et certains maire comme Zakaria sawadogo de nongr massom qui s’est enrichi sur la vente des parcelles du peuple et qui avait introduit des faux timbres communal de plus de 2 milliards par son imprimerie le martin pecheur,ils doivent etre jugé et le bien du peuple confisqué.
    Nous vous encourageons et espere que vous ne voulez pas proteger les anciens du regime compaoré et souhaitons que les mercenaires qui ont tiré sur le peuple seront jugés

  • puce Attention au lieutenant colonel Isaac Zida: Cet homme fut lofficier de liaison entre la rébellion de Soro Guillaume et le Burkina Faso de Blaise Compaoré! Pourquoi encore des militaires à la tête du pays ? N’est-ce pas vous les militaires qui avez toujours assassiné les gens dans ce pays (Sankara, Lingani, Henri Zongo, Norbert Zong, etc…) ? Si vous voulez vous assumez, clarifiez tous ces assassinants et faites payer leurs auteurs et coommanditaires.Mettez aux arrêtes tous ces gens du CDP qui ont appellé à la violence, les ASSIMI, le député qui dit qu’ils ont des armes, Zongo de la FEDAP/BC, Francois COMPAORÉ, Alizet GANDO. Faites arrêter et juger tous ces parasites et c’est seulement en celà que bnous allons reconnaitres votre sérieux. Autrement nous on s’en fout de la sécurité de Blaise et de Diendéré !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Attention à ne pas remplacer la peste par le choléra. Les soldats doivent se mettre en retrait et confier la gestion des affaires à un civil neutre jusqu’à l’organisation d’élections libres et transparentes. D’ici que ce zida développe des ambitions autres que de chef militaire, nous ne sommes pas sortis de l’auberge. Vigilance donc aux partis et à la société civile.

  • C’est quoi cette histoire ? Nous ne devons pas accepter les situations floues. Pourquoi se battre pour le respect de la constitution et en fin de compte, ne pas la respecter quand bien même qu’il se trouve en elle des dispositions qui permettent de continuer la transition ?
    Quelle sorte d’entente ya s’il eu entre Traoré et Zida ?
    en vertu de quoi, c’est lui qui doit présider à la destinée de cette Nation ?
    il faut qu’on exige que toutes les parties soient claires afin que le peuple décide alors qui il veut pour la transition. il faut éviter que des opportunistes, assoiffés de pouvoirs se positionnent.
    A la jeunesse, il faut qu’au delà de nos luttes, nous sachions raison garder.que chaque acte posé soit inspiré de sagesse. aurions nous fait cette lutte pour rien ?
    Je suis profondément déçue.

  • Burkina Faso : De Blaise Compaoré à Yacouba Isaac Zida, trois chefs de l’Etat en une journée.
    Bonjour mon colonel mais jusqu’à présent vous ne nous avez pas dit de ce que va devenir les anciens dignitaires du régime compaoré les ministres véreux qui ont pillé le peuple et certain s député comme Leonard compaoré qui a crée asibf dirigé par son petit frère Bernard et qui avait le monopole de tous les marché d’adduction d’eau et certains maire comme Zakaria sawadogo de nongr massom qui s’est enrichi sur la vente des parcelles du peuple et qui avait introduit des faux timbres communal de plus de 2 milliards par son imprimerie le martin pecheur,ils doivent etre jugé et le bien du peuple confisqué.
    Nous vous encourageons et espere que vous ne voulez pas proteger les anciens du regime compaoré et souhaitons que les mercenaires qui ont tiré sur le peuple seront jugés

  • Bravo, bravo au peuple vaillant du pays des hommes intègres. Oser lutter c’est savoir vaincre.
    La situation actuelle du pays, nous amène à plus de discernement et de retenue, afin de prouver au yeux du monde entier que ce pays à retrouver ces vraies valeurs : l’honnêteté, la dignité et l’intégrité et la solidarité.
    Tous ensemble nous rebâtirons un Burkina Faso nouveau ou tous pourrons s’épanouir, se soigner et se réaliser.
    Alors commençons par donner un visage nouveau au pays par le nettoyage des rues, des places publiques et édifices publics qui ont fait les frais de la lutte pour acquisition notre dignité et notre respect.
    Vaillant peuple du Burkina, ne tombons pas dans le piège du vandalisme et de l’acquis du bien facile. N’oublions pas que notre lutte visait à nous débarrasser de la corruption, du délit d’apparence, la malhonnêteté, le vol, etc. que le régime Compaoré avait mis en place.

    Notre 1er objectif est atteint le départ du président Blaise Compaoré, alors tous ensemble pour le 2eme objectif qui est un Burkina nouveau, radieux et prospère.
    Cela commence pour le fonctionnement effectif des institutions républicaines et les villes débarrassée de tous les stigmates de la lutte.
    Au famille des compagnons de lutte qui sont tombés au combat pour la libération du peuple burkinabè tout entier nos sincères condoléances et des funérailles nationales devront être organisés pour eux avec les drapeaux en berne très bientôt. Ils devront être élevés au rang de Martyr du peuple burkinabè. Leurs noms devraient être gravés au monument des martyrs. Enfin une décoration à titre posthume doit être rendus à ces héros de la lutte qui ont payés de leurs vie notre libération.
    Aux autorités dirigeantes, il est temps de tout clarifier et de poursuivre notre combat avec loyauté envers le peuple. Car les raisons qui ont amené au départ du président Blaise Compaoré pourrons vous faire partir également. Sacher que l’on ne change pas un tyran dictateur par un autre.
    Enfin aux compagnons de lutte soyons vigilants et restons mobiliser, car seul la lutte paie.
    La patrie ou la mort nous vaincrons.
    Pour ma part , un grand merci au mouvement du Balai citoyen sans eux nous ne serions pas là aujourd’hui. Mes respects.

  • puce Attention au lieutenant colonel Isaac Zida: Cet homme fut lofficier de liaison entre la rébellion de Soro Guillaume et le Burkina Faso de Blaise Compaoré! Pourquoi encore des militaires à la tête du pays ? N’est-ce pas vous les militaires qui avez toujours assassiné les gens dans ce pays (Sankara, Lingani, Henri Zongo, Norbert Zongo, etc…) ? Et surtout le RSP, une bande d’assassins !!

    Si vous voulez vous assumez, clarifiez tous ces assassinats et faites payer leurs auteurs et commanditaires. Mettez aux arrêts tous ces gens du CDP qui ont appelé à la violence, les ASSIMI, le député qui dit qu’ils ont des armes, Zongo de la FEDAP/BC, François COMPAORÉ, Alizet GANDO. Mettez aux arrêts Gilbert DIENDÉRÉ et tous ceux qui ont tiré sur les gens à KOSSYAM le 30 octobre. Faites arrêter et juger tous ces parasites et c’est seulement en cela que nous allons reconnaitre votre sérieux. Autrement nous on s’en fout de la sécurité de Blaise et de Diendéré !

    Par Kôrô Yamyélé

  • Vraiment bizarre ! Honoré avait au moins consulté l’opposition. Le grand boulot à été fait avec le départ du boulanger. On les a averti dans toutes langues, mooré, bobo mandarin, fulfulde, sauf en Chinois et ya pas moyen ! Abas ! Voilà que Blaise disparaît dans des blindés alors que certains, leur blindé représente leurs jambes ! Plus jamais ça !

  • Moi scincèrement je ne suis pas d’accord avec ces militaires. Ce Zida qui assirait la garde de blaise était où depuis fort longtemps pour dégager blaise compaoré. Il ne faut pas qu’il se fout de la jeunesse burkinabè qui se sont battu fort pour que les chose changes. C’est un saprofite et parce qu’il assirait la garde blaise il pense qu’il doit le succeder. s’il avait besoin du pouvoir, il fallait qu’il arrête blaise depuis fort longtemps dans ces crimes. Il n’a qu’à foutre le camps. La jeunesse, la société civil est capable de gérer la transition. En tout cas ont ne va pas se laisser faire.
    Peuple citoyen du Burkina Faso, Jeunesse conscientes du Burkina Faso, Société civil du Burkina Faso, Opposition crédible du Burkina Faso levé nous car si on laisse le pouvoir au militaire ce sera le même scénario que blaise nous a faire. Soyons vigilant la lutte continue.

  • Pitié j ai honte. De grace tout ça pour ça ? L opposition nous a trahi. J avais prévu ça. Que Blaise passe le pouvoir a sa bande. Diendere, Zida égal même chose. On s est battu pour rien. Je pleure

  • bonjour. je salue à juste titre cette insurrection populaire. j’encourage tous les leaders politiques surtout de la vraie opposition ainsi que ceux de la société civile à s’unir pour le bien du peuple.

  • Dommage ! La révolution est mort-née. Les militaires vont noyauter les civils et les utiliser les uns contre les autres. Vous verrez dans quelques semaines que la division va régner dans la société civile (balai citoyen M21, collectif divers, etc.). Certains civils seront apatés et utilisés contre les autres. Ensuite, ils seront les piliers du régime pour soutenir le pouvoir et après ce pouvoir ne voudra plus partir. Il revient aux partis politiques et aux leaders politiques aguéris de prendre les choses en main. la société civile n’est pas faite pour la gestion du pouvoir. Préparons nous pour une autre manche de lutte contre le pouvoir militaire. J’espère me tromper.

  • bonjour à tous
    1 Que ZIDA décline ses biens
    2 Que le régiment présidentiel soit dissout
    3 Que la durée de la transition soit donnée avec serment

  • Bjr les amis. Nous voilà réveillés ce matinsous une autre ere. Je crois que au lieu de discuter encore de Nabere Lougué
    et Zida acceptons celui que les militaires Ns proposons pr travailler à une transition rapide. Sinon nous restons à tergiverser on va faire deux ans avec ces militaires. Notre objectif c’est d,avoir un régime civil. Dc pardon poussons Zida à faire vite les élections.

  • Des que j’entends RSP j’ai des sueurs froides. Je pense à tous ceux qu’ils ont fais pourv reprendre leur expression. Surtout pas de général dienderé dans cette affaire par ce qu’ il doit rejoindre son mentor pour aller à la CPI. surtout pas diendéré iln est le plus grand meurtrier de ce regime

  • Dites moi ce que peut bien faire Tankoano (M21) à Kossyam à 2h du matin avec le Lt colonel Zida ? Il vient de le dire sur RFI. Il y a une confusion terrible de genre. la socité civile doit rester en dehors d ela gestion du pouvoir. Les militaires vont noyauter les civils et les utiliser les uns contre les autres. Vous verrez dans quelques semaines que la division va régner dans la société civile (balai citoyen M21, collectif divers, etc.). Certains civils seront apatés (avantages du pouvoir) et utilisés contre les autres. Ensuite, ils seront les piliers du régime pour soutenir le pouvoir (comité de soutien à Zida) et après ce pouvoir ne voudra plus partir (retour à la case départ : Blaise reviendra !). Il revient aux partis politiques et aux leaders politiques aguéris de prendre les choses en main. La société civile n’est pas faite pour la gestion du pouvoir. Préparons nous pour une autre manche de lutte contre le pouvoir militaire. J’espère me tromper mais j’invite les bonnes volontés et la population à ne pas se laisser surpasser par les véilléités de récupération. Attention au cheval de Troie nommé Zida. il pourrait bien cacher BC ou Golf. On doit rester vigilant et prêt à ressortir das les rues.

  • Taisons nos divergences. Ce n’est pas le moment de continuer à tergiverser. La période est à la réconciliation avec tous les enfants du Faso. Soutenons le Colonel Yacouba Isaac ZIDA pour une transition apaisée.

  • il faut de large concertations pour choisir con-sensuellement quelqu’un de neutre qui conduira le pays jusqu’aux élections de 2015 .Pas question de laisser notre pays entre les mains de n’importe qui.Tous ces gens ont largement contribué à enraciner ce pouvoir autocratique.

  • Nous appellons l´arme a la retenue. Ils nç ont rien fait pour qu´on obtienne le depart de Blaise Comparore. Ils ont ete partisant de cette injustice pendant des annees. qu´ils arretent de jouer aux opportunistes si reellement ils ont de l´ amour pour notre patrie le “Pays des Hommes Integres”. L´integrite du Faso doit demeurer pour toujours.

    Jouons un jeu legale et non un jeu hors la loi.

    J´appelle mes freres, arretons de saccager et de piller les biens de nos freres innocents qui ont acquis leurs biens dans la transparence. Detruire les biens publics nous mettrait en retard.

  • J’ai eu chaud quand Honoré voulait remettre le pouvoir à Blaise. C’etait l’erreur la plus grave à ne pas commettre. Un rancunier furieux qui allait nous kafcidenter tous ici. Je remercie le peuple pour sa vigilance.

  • Dites moi ce que peut bien faire Tankoano (M21) à Kossyam à 2h du matin avec le Lt colonel Zida ? Il vient de le dire sur RFI. Il y a une confusion terrible de genre. la socité civile doit rester en dehors d ela gestion du pouvoir. Les militaires vont noyauter les civils et les utiliser les uns contre les autres. Vous verrez dans quelques semaines que la division va régner dans la société civile (balai citoyen M21, collectif divers, etc.). Certains civils seront apatés (avantages du pouvoir) et utilisés contre les autres. Ensuite, ils seront les piliers du régime pour soutenir le pouvoir (comité de soutien à Zida) et après ce pouvoir ne voudra plus partir (retour à la case départ : Blaise reviendra !). Il revient aux partis politiques et aux leaders politiques aguéris de prendre les choses en main. La société civile n’est pas faite pour la gestion du pouvoir. Préparons nous pour une autre manche de lutte contre le pouvoir militaire. J’espère me tromper mais j’invite les bonnes volontés et la population à ne pas se laisser surpasser par les véilléités de récupération. Attention au cheval de Troie nommé Zida. il pourrait bien cacher BC ou Golf. On doit rester vigilant et prêt à ressortir das les rues.

  • Il y a indices qui mentent pas. 1. Le Lt colonel Zida est adjoint du RSP donc de la garde prétorienne de Blaise. 2. Il était l’officier de liason entre la rebellion ivoirienne (Soro-Ouattara) et le régime de Blaise. 3. Soro a vu en Blaise un monument de bon sens et lui a apporté son soutien. 4. Il est l’adjoint de Gilber Diendéré. 5. Il prétend avoir mis en lieu sûr Blaise et Gilbert Diendéré. 6. Il prétend avoir négocié la démission de Blaise.Etc. Ce monsieur n’inspire pas confiance et la société civile (balai citoyen M21, etc.) sont en train de se laisser prendre dans le jeu de la manipulation (stratégie et tac tic militaire). Les civils sont naïfs et sont facilement utilisables. Vous verrez.

  • Donnons lui la chance s’il est vrai qu’il est proche du Général kouame lougue qui a décliné l’offre.cette révolution que l’armée a tant soif d’usurper pour ne pas dire qu’elle a usurpé ne restera pas telle.mais vu leurs ambitions j’ai peur qu’ils n’éliminent le civil que nous leur proposerons.que Dieu bénisse le Burkina.« »

  • Des caimans d’une meme marre ; honoré et zida sont tout deux des produits finis de blaise… j’ajoute que le peuple devrait ouvrir l’oeil sur cet organe de transition et redoubler de vigilance sur la suite.de toute facon nous sommes engagés revoltés et rien ne peut empêcher d’aller vers le changement au prix de tous nous tuer donc mr zida faites attention car le peuple depasse une armée.nous sommes legion et n’hesiterons pas a la moindre faille de rebeloter pour vous prouver que le pas en avant que nous avons fait nous ne feront que aller de l’avant pour dire non a tout ce va a l’encontre de la volonté du peuple.Avions nous vraiment besoins d’en arriver là si vous aviez pris vos responsabilité ? En tout cas vous etes prevenu….yayaboin

  • En tout cas si ce Zida ne mets en oeuvre et très vite le processus de transition et compte s’éterniser au pouvoir, je vous assure que l’Afrique noir connaîtra ces premiers Kamikazes

  • Ce colonel Yacouba Isaac ZIDA tout comme n’importe quel militaire du RSP est disqualifié d’avance pour assurer les charges de chef d’Etat durant la période de transition. Le RSP a été le principal instrument dont Blaise s’est servi pour instaurer sa dictature. Isaac en tant que n°2 de ce RSP est donc un élément clé de la dictature de Blaise et ne peut donc prétendre jouer les premiers rôles dans la transition démocratique.

    L’acceptation de Isaac comme chef d’Etat intérimaire est donc le premier acte de la trahison du peuple par les responsables des partis d’opposition dont en particulier ceux du MPP.

  • D’où vient ce usurpateur de la victoire du peuple qui vient récolter ou ni lui ni l’armée n’a semé ? Homme du RSP les mieux entretenus par Blaise ; ceux-là même qui ont ouvert le feu sur le peuple ; vienne en homme providentiel et libérateur ça sent du roussi. C’est du Pipo. Et si Zida travaillait pour Blaise ou pour son chef d ’Etat major Gilbert Diendere ? Vaillants peuples du Burkina Faso restons debout et déterminer pour une transition par un civil . Ouvrons l’œil. Ka bo boora Ka don bodara, an taara. Dieu bénisse le Burkina.

  • J’espère que le peuple burkinabè ne sera pas dupe en se laissant distraire par l’armée. vite que les élections arrivent !!! merci

  • Qui est Zida ? Où était-il quand ces hommes tiraient sur le peuple ? Zida le t’a a l’œil

  • Nous devons exiger aujourd’hui et obtenir :
    1 Que ZIDA décline ses biens dès aujourd’hui
    2 Que le régiment présidentiel soit dissout immédiatement
    3. Lever la suspension de la constitution
    4 Que la durée de la transition soit donnée (maximum de 12 mois) avec serment sur la constitution
    5. Que Zida et les membres de la transition ne soient pas candidats à l’élection présidentielle.

  • C’est encore un 3 Janvier 1966. Personne des Leaders Politiques n’a accepté se sacrifié et sacrifié sa carrière politique pour assurer la transition. C’est nullle ces politiciens et civils du Burkina Faso. C’était pareille en 1966 !

    De tous les Hommes et Femmes, il n’y a aucun civil qui pouvait faire concensus ?

    Simplement parce que chacun crois qu’il gagnera les elections prochaines ?

    Vous laisser le pouvoir un Militaire croyant qu’il va vous organiser des elections transparentes ?

    Vous connaissez le cout de chaque manifestation ? Le nombre d’oppérateur economique qui va quitter le pays, ect ?

    Les casses, la cessation des activités, ect ca coute très cher. Et il ne faut pas que ca se repette.

    Surtout a chaque insurection, il y a des vies qui partent !

    Nous attendons de voir ce qui va se passer aujourd’hui !

    Il faut vraiment que Zida fasse comme Djibo au Niger !

    Dieu benisse le Burkina Faso !

  • Leadership ! leadership ! leadership !!! Que dalle n’ avez vous pas compris ? on n’a pas de dirigeants. Que des Gueulards. Zida ou quique soit, il nous faut des hommes courageux ,honnetes et integres. Dans tous les cas on a trop parler, vive Zida soutennons le tous en le prennant par ses propre mots et nous verront. le pays ne saurait rester sans dirigeant. le pouvoir est toujours celui du people !

  • je demande la démission de kam hervé du Balai citoyen
    Smockey, vigilance. pas de gaf tu le sais
    Non à ce zida
    jeunesse du BF, la lutte continue
    Débarrassons nous de ce zida
    Il a organisé la fuite de blaise et sa bande
    il a mis djindjéré en lieu sûr pour le racheter dans les jours qui suivent
    Débarrassons nous de ce zida
    sinon qu’il nous ramène blaise, djindjéré, pour le présenter au peuple
    nous avons besoin de les juger
    ils ne doivent pas être en lieu sûr
    Non à cette forfaiture
    Nous allons marcher sur kosyam dans cette semaine
    vive la jeunesse consciente
    en avant

  • Apres la demission du President Blaise, la chose sage serait de :
    1- Retablir immediatement la Constitution du Faso ainsi que toutes les institutions de sa republique
    2- Nommer un president par interim conformement a’ la constitution du Burkina Faso. Il sera un president d’honneur jusqu’a’ l’election et a’ la prestation de serment du nouveau president.
    3- Nommer une personnalite’ neutre, capable et honnete comme PM qui aura l’essentiel du pouvoir presidentiel jusqu’a’ l’election et la prestation de serment d’un nouveau president.
    4- Les Forces Arme’es et de Securite’ du Burkina Faso doivent rester dans leurs casernes et continuer a’ jouer le role d’arbitre a’ distance. Elles doivent surtout comprendre qu’elles n’ont pas besoin d’etre au palais presidentiel pour avoir une influence positive sur ce qui se passe en ce moment au Faso.
    5- Les experiences de plusieurs pays africains qui ont connu des cas similaires, nous disent qu’une bonne transition doit durer 18 a’ 24 mois.
    6- Tous les pays freres et amis, les organisations internationales et la communaute’ internationale doivent accompagner le vaillant peuple Burkinabe’ dans sa transition en continuant les aides economiques et financieres et en l’aidant a’ financer la prochaine election presidentielle et les prochaines elections legislatives.
    Je conseille vivement a’ toutes les citoyennes et tous les citoyens du Burkina Faso de ne jamais perdre de vue les interets superieurs de leur pays. Ils doivent laisser les emotions de cote’ et rester pragmatiques, realistes et sages dans la recherche des solutions qu’il faut pour le bien de leur nation.

  • Le meilleur consensus serait de nous proposer le MILITAIRE le plus gradé même s’il est en retraite pour diriger le groupe des aventuriers militaires.

  • Bonjour je ne vous comprends plus encore un militaire
    Dommage pour le peuple et les martyrs l’armée sa place est dans les casernes protégée sa population vraiment dommage

  • Que ça doit zida ou Traoré ou lougue quand la tête (blaise ). es la le genou ne porte pas le chapeaux vous allez chercher Blaise avec torche en plein journée
    band de naif

    Source: Burkina 24

 

 

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.